2018: Bilan de la Mi-temps.

par chibougue

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
1
6
5
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

29 juin 2018, 20:41

Six mois ont passé. La moitié de l'année. Voilà un beau prétexte pour accoucher d'une nouvelle liste. J'ai aimé plusieurs disques millésimés 2018, mais voici mes dix préférés.

1) Daniel Carter, William Parker, Matthew Shipp - Seraphic Light
(Quand les astres s'alignent pour trois maîtres de l'improvisation.)

2) Mary Gauthier - Rifles and Rosary Beeds
(Créé avec des vétérans des guerres en Irak et en Afghanistan. Comment changer l'horreur en beauté.)

3) Father John Misty - God's Favorite Customer
(Josh Tillman nous livre son coeur brisé sur un plateau d'argent.)

4) Fred Hersch Trio - Live in Europe
(Un trio jazz - qui mérite d'être classé parmi les plus grands - au sommet de sa forme.)

5) Orquesta Akokán - Orquesta Akokán
(Mambo cubanissimo!)

6) Dave Holland - Uncharted Territories
(Le grand contrebassiste s'allie avec Evan Parker, Ches Smith et Craig Taborn pour faire des étincelles.)

7) Alela Diane - Cusp
(La maternité selon une chanteuse folk des plus émouvantes.)

8) Domenico Lancellotti - The Good is a Big God
(De la pop brésilienne hautement originale. Mélodies suaves et arrangements étonnants.)

9) Kit Downes - Obsidian
(Des paysages sonores créés à partir d'orgues d'église. Un disque unique.)

10) Dominique A - Toute Latitude
(Un artisan toujours fiable, Dominque A nous revient avec un disque plus électro. Mon album franco de l'année jusqu'à maintenant.)

Et vous? Quelles sont vos coups de coeur jusqu'à maintenant pour cette année?

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
2
3
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

04 juil. 2018, 12:37

Well, sans surprise la bande sonore de cette turbulante première moitié d'année chez moi consiste à un étrange mélange de:

Cigarettes After Sex (2017, découvert en retard)
Beach House (un des meilleurs albums du band)
Autechre (8 heures d'explorations sonores qui passeront à l'histoire)

...beaucoup d'autre matériel (excellent millésime en perspective, 2018...) mais c'est ce qui m'a véritablement marqué le plus.