Hédonisme ou Épicurisme ?

par jon8

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
4
0
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

28 sept. 2017, 12:03

L'épicurisme est axé sur la recherche d'un bonheur et d'une sagesse dont le but est l'atteinte de l'ataraxie, la tranquillité de l'âme. C'est une doctrine matérialiste et atomiste.
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89picurisme



--------------

L’hédonisme est une doctrine philosophique grecque selon laquelle la recherche du plaisir et l'évitement du déplaisir constituent l'objectif de l'existence humaine.
https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9donisme



:)

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
4
0
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

28 sept. 2017, 12:09

À première vue, j'adhère plus à la position épicurienne.

Mais je ne suis pas d'accord avec les définitions abrégées des deux. Ou alors, c'est galvaudé.

Par contre, en lisant plus loin la définition de l'hédonisme:
il n'y a pas d'hédonisme sans discipline personnelle, sans connaissance de soi, du monde et des autres. Les fondations directes d'une philosophie hédoniste sont la curiosité et le goût pour l'existence d'une part, et d'autre part l'autonomie de pensée (et non la croyance), le savoir et l'expérience du réel (au lieu de la foi).
alors là, oui. J'adhère totalement à cela.

Ceci dit, tout ce qui est ''doctrine'' ne me plait pas particulièrement, en tant que concept.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 sept. 2017, 12:23

Intéressant mais au final je ne suis ni un ni l'autre et les deux aussi.

C'est pareil pour les autres termes. Mélomane ? À mes heures quand j'écoute vraiment quelque chose de bon.

Gastronome quand je prends un beau et bon repas ou à domicile aussi en prenant plus de temps, mais si je vais prendre un lunch chez Subway, je ne suis pas gastronome du tout ou très faiblement en commandant mon sous-marin.

Cinéphile c'est pareil si j'allais voir Eddie Murphy avec les copains ou encore Casual Sex avec le groupe, on est pas cinéphile pantoute, on est des consommateurs par exemple, des gens qui font une sortie de groupe au cinéma.



Verbo, seriez-vous un relativiste ? Non cela correspond pas à la définition.

Un caméléon ? Un peu mais pas autant que d'autres. On est tout à la fois et pas en même temps.



Êtes-vous non-binaire ? Pas sexuellement ou l'identité mais en assumant avoir des côtés féminins et c'est juste normal et assumant être attiré par les femmes , hétéro donc.

Cependant c'est plein de monde cool LGBT.



Diane elle connaît cela et de tous les genres :


Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 sept. 2017, 12:28

jon8 a écrit :
28 sept. 2017, 12:09
À première vue, j'adhère plus à la position épicurienne.

Mais je ne suis pas d'accord avec les définition abrégée des deux. Ou alors, c'est galvaudé.

Par contre, en lisant plus loin la définition de l'hédonisme:
il n'y a pas d'hédonisme sans discipline personnelle, sans connaissance de soi, du monde et des autres. Les fondations directes d'une philosophie hédoniste sont la curiosité et le goût pour l'existence d'une part, et d'autre part l'autonomie de pensée (et non la croyance), le savoir et l'expérience du réel (au lieu de la foi).
alors là, oui. J'adhère totalement à cela.

Ceci dit, tout ce qui est ''doctrine'' ne me plait pas particulièrement, en tant que concept.
Je suis fan de Wikipédia comme encyclopédie mais c'est toujours incomplet et c'est partial et il faut regarder les versions en plusieurs langues.

Pour une simple définition ?

Je préfère Le Petit Robert ou Le Petit Larousse mais watch out tu peux être frustré car cela renvoie à d'autres mots et tu vas voir leurs définitions et tu tournes en rond au final.

On est dans la tautologie souvent ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tautologie

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 sept. 2017, 12:42

Le Petit Robert, édition 1993... (pas grave)

A. Épicurien

Il mettent deux définitions et c'est plus la seconde vers laquelle on va alors que la première ce sont les partisans de la doctrine d'Épicure.

La 2 alors... '' N. (1512; par une interprétation abusive de la doctrine d'Épicure) cour. Qui ne songe qu'au plaisir. --- sensuel, sybarite,voluptueux. Un joyeux épicurien. --- jouisseur. 'Ce n'est pas la volupté de l'épicurien, c'est plutôt la sensualité claustrale.' (Baudelaire) ''

C'est un peu la 1 aussi. Tu l'es pas complètement. Tu bois juste ton café chez Épicure, tu peux même trouver sa femme belle et lui faire des compliments sur son café. Mais il a un caractère cet homme. Il écrit des pensées sur son tableau derrière aussi.

Mais c'est cela rechercher les plaisirs de la vie mais pas en tout temps avec Épicure bien là cela devient une morale, la recherche raisonnée du plaisir... Plate cela... Bien que c'est cela qu'on fait pareil mais avec plus de jouissance que d'ordinaire. Bon c'est une question de degré. B maintenant...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 sept. 2017, 13:00

B. Hédoniste

'' 1. Adepte de l'hédonisme (...) ''

Tourner en rond c'est cela...

C. Hédonisme

'' Philos. Doctrine qui prend pour principe de la morale la recherche du plaisir, de la satisfaction et l'évitement de la souffrance. --- eudémonisme ''

Ils te font encore fouiller...

Par ailleurs je ne suis pas cela du tout mais ce sont des définitions trop strictes, parler de doctrine et de morale. Je suis pour la morale mais ma recherche du plaisir n'est pas une morale personnelle.

Plus simple alors...

'' Rien de mal à se faire du bien.''

'' Y'a rien de trop beau pour la classe ouvrière.'' J'en fais pas partie mais des gens n'en faisant pas partie disaient cela aussi, une classe moyenne le peuple mais qui veut lui aussi se payer la traite.

'' Monsieur se paye la traite ''

'' Se paqueter la fraise. '' Mais raisonnablement.

'' Boire ce calice jusqu'à la lie.''

http://www.expressio.fr/expressions/boi ... la-lie.php


L'expression ils la prennent pour la souffrance eux... alors que moi ... c'est d'avoir la totale...

Dans le plaisir comme dans la souffrance.



Barry White là... Mais c'est cela aussi avec ta blonde ta maîtresse et qui a des jambes d'enfer tu vas jusqu'au bout...

Pas rien qu'un petit bec sec... Ou pas un motel cheap, la totale...

Le Kamasutra au complet avec elle, peut-être pas le même soir... Mais pendant la durée de ta relation...

Bon ce peut être encore juste une métaphore... Le café , la crème brûlée, le petit porto...

Épucurien ou hédoniste en langage courant c'est de cela qu'on parle plus que d'Épicure qui est un peu un maître à penser de plusieurs mais sa philosophie est pratiquement plus plate que celle chrétienne...

Bon mais ce sont juste des influences. Jésus, celui biblique c'est un méchant bon gars dans notre interprétation.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 sept. 2017, 13:16

Z. Eudémonisme

'' Philos. Doctrine morale selon laquelle le but de l'action est le bonheur.( --hédonisme ). L'eudémonisme d'Épicure. (...) ''

Perso pas du tout une doctrine morale mais on essaye d'être heureux et encore plus particulière quand on va se payer un gueuleton, quand tu vas voir un grand film, quand tu danses avec ou embrasses une femme de rêve, quand tu bois une vraie belle bière, un concert. Tu recherches le plus haut point du plaisir à la fois l'orgasme mais aussi le nirvana car tu as une spiritualité en toi. Tu n'es pas qu'un jouisseur mais quand c'est le temps par exemple. Sa lune de miel avec sa femme, sa nuit de noces...

Tu veux être le meilleur des amants et de mieux en mieux avec la kamasutra ou le Cantique des Cantiques s'il faut, les plus grands poètes d'amour.... Mais cela dépend de chacun...

Bo Derek et le Boléro de Ravel comme cliché...



Pierre Richard dans le Grand Blond avec l'actrice Mireille Darc...


Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

29 sept. 2017, 16:36

jon8 a écrit :
28 sept. 2017, 12:09
À première vue, j'adhère plus à la position épicurienne.

Mais je ne suis pas d'accord avec les définitions abrégées des deux. Ou alors, c'est galvaudé.

Par contre, en lisant plus loin la définition de l'hédonisme:
il n'y a pas d'hédonisme sans discipline personnelle, sans connaissance de soi, du monde et des autres. Les fondations directes d'une philosophie hédoniste sont la curiosité et le goût pour l'existence d'une part, et d'autre part l'autonomie de pensée (et non la croyance), le savoir et l'expérience du réel (au lieu de la foi).
alors là, oui. J'adhère totalement à cela.

Ceci dit, tout ce qui est ''doctrine'' ne me plait pas particulièrement, en tant que concept.

Pour revenir , bien il y a des termes intéressants mais je pense pas au terme hédoniste ni épicurien pour m'en faire une philosophie de vie. Quand les mots épicuriens et/ou hédonistes me viennent c'est plus les plaisirs de la vie, toutes tes sections. Ce pourrait être le contraire de la discipline personnelle même sauf que je l'envisage plus comme un luxe quand je considère vivre quelque chose d'épicurien ou hédoniste. Prendre le temps de manger un bon dessert.

Tu peux en vivre à tous les jours aussi. Des plaisirs raffinés, gourmets mais aussi gourmand à l'occasion. Sauf que si c'est à tous les jours bien ce n'est plus un luxe, tu peux avoir des rituels journaliers mais d'autres doivent être plus rares.

J'ai même dit Alexandre Le Bienheureux mais c'est pour protester contre le système. Après un certain temps,il faudrait recentrer.

Disons dans l'idéal... La cigale est plus épicurienne ou hédoniste que la fourmi mais cela ne pourra pas durer éternellement. Alors le véritable hédoniste doit être à la fois cigale et fourmi ?

Au final toutes les philosophies sont une quête de sagesse.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

29 sept. 2017, 17:03

C'est très bien ce qu'écrit Wikipédia mais je m'attacherais pas à une courant de pensée comme cela. Les philosophes sont que même des influences majeures qui demeurent présentes. Le pensée judéo-chrétienne aussi. Des philosophes comme Descartes et Nietzsche aussi.

C'est plein de terme usuel et qui s'éloignent tout de même des écoles de pensée d'origine.

Vous êtes romantique ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Romantisme


Ce n'est pas cela dont on parle.

On pense à Jacques Demers en 1993 ou bien à Jean-Marc Chaput et le positivisme dans la vie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Positivisme


Évidemment on ne parle pas d'Auguste Comte.

Même dans le dictionnaire l'emploi de positif dans le sens de favorable, faire une critique positive, c'est un emploi critiqué mais c'est pourtant le plus fréquent bien que les autres sens le sont aussi.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_positive


'' En revanche, « pensée positive » repose plutôt sur des ouvrages populaires et ne sont pas validés scientifiquement. Par exemple, La puissance de la pensée positive paru en 1952 est un classique du genre dont l’auteur, Norman Vincent Peale, était un pasteur protestant. « Le secret » constitue un autre exemple plus récent d'ouvrage populaire, écrit par Rhonda Byrne, une productrice de télévision. Ces ouvrages ont eu un immense rayonnement, mais n’ont aucun fondement solide en psychologie scientifique. ''

Tout cela est vrai mais la Coupe Stanley de 1993 et la Bonne Sainte-Anne font plus partie de la culture populaire.