Faudra un jour se rendre à l'évidence....

par jon8

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

03 déc. 2017, 09:54

https://en.wikipedia.org/wiki/Zondag_met_Lubach


La planète entière c'est grand.

https://www.vanityfair.com/hollywood/20 ... n-streeter


Pour l'antiaméricanisme cela est loin d'être nouveau à tort et à raison ce sentiment.



Sa voix en partant énerve. J'aime bien les voix pourtant à la BBC, NPR ou CBC mais eux ils sont vraiment artistes ou intellos. Cette vidéo est un peu mieux par contre car ils parlent aussi d'eux-mêmes.

N'empêche qu'ils font de la satire politique mais ne comprennent pas vraiment tous les enjeux de la politique du tout.


https://en.wikipedia.org/wiki/Arjen_Lubach


Un artiste, encore une fois, qui croit tout connaître et avoir la science infuse.

Pour ce qui est de la religion ? C'est son vécu à lui, perso je suis plus vieux que lui et je n'ai jamais vécu cela ainsi, pas du tout, du tout. C'est le Nouveau Testament qui est supposé dominé chez les chrétiens et non l'Ancien Testament. C'est bizarre mais nous ne sommes pas du même pays, pas les mêmes parents, ni les mêmes écoles et c'est quelque chose de très personnel. Feue ma mère c'était pas pareil comme feu mon père décédé lui cela fait très longtemps. Ma mère et moi ? Le fossé est bien plus grand. Sa foi ressemblait peut-être à celle de Ginette Reno et même plus ancien.

'' According to him, religion gave him great feelings of guilt about living in sin. ''

Jamais de la vie. On a juste à penser à la métaphore de la brebis égarée et plein d'autres. C'est comme si certains croyants plutôt que de suivre les enseignements de Jésus suivaient ceux des légistes et pharisiens.

Les lourds fardeaux. Bon, je parle de cela mais c'est juste l'enseignement et le passé. Celui que moi je considère avoir reçu mais j'ajoute les cours de philo du cégep alors je deviens penseur libre encore plus.

Vivre dans la crainte de Dieu ? Cela ne s'appliquait pas dans les enseignements reçus. Non la religion ne donnait pas de culpabilité sauf celle de ne pas être assez à l'écoute des autres,de ne pas aider assez les pauvres, de devenir une société trop commerciale, de manquer d'amour ou de foi. Ne pas avoir assez de tolérance envers les autres.

Mais tu n'es pas dans vivre dans le péché comme autrefois ou te sentir coupable de trouver les filles belles ou de danser un slow.

Pas des histoires de juger les autres. La paille et la poutre. Ne juge pas si tu ne veux pas être jugé. Le Bon Samaritain aussi. Les lépreux. La pauvre veuve. Zachée. Les collecteurs d'impôt. Les Béatitudes.

Dans les médias, ils ne parlent jamais de religion, ils parlent de politique institutionnelle. Le mariage des prêtres, celui des homosexuels, la communion pour les divorcés... Tout le temps la politique, rien à voir avec les enseignements de Jésus.

Même Yvon Deschamps dans un de ses monologues abordant l'homosexualité en parle mieux en évoquant Jésus et en demandant si Jésus est homosexuel ou pas ? Sa réponse ? On ne le sait pas. Imaginez, Jésus lui-même pourrait être homosexuel. Pour le sexe avant le mariage ou hors-mariage ? Interprétez cela comme vous voulez , Jésus lui-même est probablement un enfant né hors du mariage.

Les péchés sont tous pardonnés si vous avez suffisamment d'amour et de foi. Alors, il est où, le sentiment de culpabilité par la religion ? Parce qu'on allait visiter les personnes âgées ou celles handicapées ? On arrivait pas avec une Bible non plus.

''
His family was religious: the children went to the Protestant primary school School met de Bijbel ("School with the Bible")[note 1], they prayed every day, read from the Bible (which was used to find a solution to pretty much any problem), and went to church every Sunday.[1][3][4] ''

Mes parents étaient croyants mais cela ne ressemblait pas à cela et même les grands-parents quoique pour une grand-mère, elle, elle était plus pieuse et probablement trop. Une arrière-grand-mère aussi. Mais c'est loin d'être tout le monde. Quand c'est déjà une minorité chez la génération de tes grands-parents qui suivent trop cela et encore même si elle était très pieuse , elle avait ses idées à elle.

Pas de moutons là-dedans ou sinon juste des conflits de génération un peu avec la vision du monde. Jamais suivi cela en niaiseux .

''Lubach was 11 years old when his mother was diagnosed with breast cancer. She died a year later.[3] The loss of his mother, with whom he was very close, left a great impact on him[note 2], and increased his doubts about religion.[3] ''

Mon père est mort moi j'étais encore plus jeune, la religion avait rien à voir là-dedans. Je doutais pas plus de la médecine non plus mais je trouve que les traitements contre le cancer sont une médecine de cheval, très durs.

Vrai que 2 ans après la mort de mon père j'y allais presque plus à la messe mais après ? On est plus des enfants. Personne y va ou presque. Tu y vas si cela te chante et tu as de l'enseignement religieux pareil et un aumônier dans les scouts. Les Frères, les prêtres sont des gens bien corrects, ceux qu'on a connus. Un autre, il y avait de la politique avec les marguilliers et tout. On le connaissait car c'était lui au primaire mais on s'en fout. Des games de pouvoir comme partout ailleurs. Cela change rien aux croyances religieuses , aux paraboles et aux béatitudes.

C'est parce qu'au Québec ceux qui restaient en religion qui n'avaient pas défroqué bien aimaient cela pour de vrai et n'étaient pas conservateurs. Bien non plusieurs Frères étaient parmi les plus cool ou les plus dynamiques.

Pas si vieux et des boomers de premières cuvées.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

03 déc. 2017, 10:16

La religion pour moi, cela va aussi avec le scoutisme.'' Le fort protège le faible.'' Et la loi scoute.

http://scoutsducanada.ca/qui-sommes-nou ... -promesse/


Cela va ensemble, les béatitudes aussi. Comme valeurs chrétiennes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9atitudes


C'est toujours axé sur le soin des plus petits, des croyants, des personnes vivant des difficultés. Avoir de la miséricorde envers eux.

Des valeurs donc d'inclusion, de miséricorde ou compassion et de partage. C'est cela qu'on vivait réellement avec la religion.

Cependant ? La société elle, elle est axée sur la compétition et à outrance. Pas juste avoir une bonne note dans tes travaux ou examens et en travaillant bien et on laisse le temps de terminer à tout le monde.


Tu es dans les scouts, une personne qui a plus faim peut peut-être manger plus . Mais tu as pas personne qui n'a rien. La personne peut être évaluée, récompensée mais face à elle-même.

Tout le monde est accepté sauf s'il ne veut pas y être ou est vraiment un problème, c'est très inclusif.

Pour la religion aussi ? C'est interconfessionnel et oecuménique.

Quand on nous parle de religion dans les médias, ils nous font passer les croyants comme les peuples qui pensent que les Goa'ulds sont des dieux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Stargate_SG-1


Il veut nous dire quoi lui que ses parents étaient des nonos ? Non des victimes d'une religion trop puissante avec des pasteurs faisant des abus de pouvoir.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carrie_au ... stribution


Faire passer une femme croyante comme l'estieee de folle qu'est le personnage de Margaret White ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Forrest_Gump


La mère à Forrest Gump est folle sur les bords et au milieu aussi mais cela se passe en quelle année ? Et c'est de la fiction.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

03 déc. 2017, 13:04

Pour l'humoriste présenté dans la vidéo, je ne trouve pas que de commencer par la politique est la meilleure façon de faire connaissance avec quelqu'un.

Pour sa bio sur Wikipédia, elle est intéressante mais c'est venir d'un monde très différent. Pourtant avec des Européens sur Facebook qui sont de ma génération là je vois des ressemblances. Évidemment , avec plein de partages incluant de photos. Et tu mets l'accent sur les atomes crochus et non l'inverse.

Avatar de l’utilisateur
Tomahack
0
0
2
4
9
Inscription : 12 juin 2017, 21:07

04 déc. 2017, 21:57


Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 déc. 2017, 07:44

Pour revenir au premier message, je ne fais vraiment pas du tout cette lecture des États-Unis et Obama je ne l'associe pas au gros bon sens bien que comme homme je le trouve plutôt sympathique.

Pour les États-Unis ? C'est la politique et la couverture de la politique et cela a commencé sur George W. Bush mais duquel on riait avec un peu plus de détachement et cela s'est empiré.

Je ne reconnais quasiment pas ce pays because la politique et la couverture journalistique. Ma vision des Américains ou du code culturel des Américains et dans le sens positif ne permet probablement pas de gagner les élections.

Pour une autre époque ?

Toujours en vie... J'ai jamais identifé les Américains à Bill Donohue, cela ne veut pas dire qu'il n'a pas des suiveux. Et je ne vois pratiquement aucun rapport avec les catholiques qu'on connaissait ici. Ceux intelligents du moins.

https://www.catholicleague.org/board-of-directors/


Au temps de Ronald Reagan ? On suivait à peine la politique américaine. On s'intéresse plus à certaines réussites. Le rapprochement avec Gorbatchev ou encore tu vois Michael Jackson photographié avec le Président. On est vraiment ado. Pro-Américain alors ou pas ?

Moins rendu au cégep là c'est plus Amère America ou encore on nous fait le lien avec le Chili et Pinochet. Pinochet qu'on déteste bien sûr au moins comme symbole. Carmen Quintana nous l'avion rencontrée au secondaire.

Non mais pour les États-Unis on nous les présente comme les bigots religieux du type la mère de Carrie ou même celle de Forrest Gump, pour moi cela est une époque reculée par le tonnerre ou une infîme minorité. Mais peut-être qu'on la sous-évaluait sauf que ce n'est pas l'image globale.

On a déjà à l'époque quelques difficultés avec CNN qu'on ne regarde pas mais qui est l'info-spectacle pareil. Pour les radios conservatrices ou il y en avait ici aussi ? C'était soit pour les ploucs ou bien pour le folklore, pour divertissement. savoir faire la part des choses et non suivre cela religieusement ou ce sont des petits vieux nostalgiques croyant que cela était mieux à leur époque. Il y a toujours des choses ou des qualités du passé dont on peut tirer des enseignements mais en général cela est mieux. Mais la couverture médiatique ? Cela doit être ma façon de la lire.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 déc. 2017, 08:32

''Vous êtes une gang de gens, n'ayant aucun point en commun sauf d'apparat, qui habitent un territoire si vaste que vous n'êtes pas voisin l'un de l'autre pour la plupart... ''Unis'' vous ne l'êtes pas et vous ne l'avez probablement jamais été. Vous vous bercez d'illusions, ce pays que vous imaginez être n'existe pas. ''

C'est toi qui se fait des illusions, les Américains sont individualistes et fiers de l'être. C'est comme la lecture que certains se font du rêve américain croyant que c'est un rêve d'égalité. Non c'est juste que tout est possible. C'est comme New York, New York et avec le it's up to you bien que trop fort. Avec de la volonté tous peuvent réussir mais la réussite est nullement garantie, tu peux finir en gueux pareil. Est-ce une arnaque ou pas ? Non tu es supposé le savoir d'avoir, très peu vont revenir de la ruée vers l'or en étant riches. Tu reviens même souvent plus pauvre mais riche de ton expérience.

Le volontarisme, l'entrepreneuriat, la confiance en soir.

Mais qui peut être aussi, arriver avec ses gros sabots ou être entêtés ? Il y en a mais ce ne sont pas tous les Américains mais ils peuvent tendre à faire cela. Ou encore à uniformiser le monde, le formater ? Alors qu'eux-mêmes sont diversifiés ?

Le fameux melting pot ? Cela est dépassé mais moi je percevais cela comme s'enrichir de la différence de tous alors que cela était plutôt de se fondre tous dans une identité commune. Je ne crois pas à cela, j'étais même presqu'en faveur du multiculturalisme à la Trudeau père sauf que ce n'est pas cela non plus. Tu ghettoïses, tu crées la tout de Babel si tu fais trop cela.

Pour Donald Trump ? Il n'a jamais été un modèle, il y a juste certains éléments, mais c'était un personnage caricatural. Tu en prends et en laisses. Pour l'entrepreneuriat , pour de la finance et tu fonces mais aussi tu débarques. Quand c'est une folie tu dois le savoir comme le casino Taj Mahal à 1 milliard ou l'immense train de vie qu'il faisait. Le party va finir par cesser.

Il faut avoir un côté canaille mais sans dépasser telle ligne sinon cela va échouer et d'aplomb. C'est comme faire le party ou boire. Si tu ne bois pas du tout, si l'homme est parfait ne fait jamais de blagues salées , est toujours poli. Il est juste plate.

Non mais c'était cela dans les années '80, tu te tiens à une certaine distance mais si tu peux te le permettre, tu as du fun mais de manière raisonnable. Les casinos, ce n'est pas une poule aux oeufs d'or ou une place pour bâtir sa retraite sauf peut-être certaines exceptions de gens qui sont vraiment dans le métier et qui peuvent changer d'employeur s'il faut en masse. Sinon ? Ce n'est qu'une danse avec le diable.

C'est la Légende de la Chasse-Galerie. Les gars vous avez imaginez être allé voir votre femme dans le canot-volant mais ce n'était qu'une rêvasserie que le conteur vous fait pendant votre pause. C'est juste pour se donner du courage, du rêve un peu.

C'est comme le type qui est en prison et qui veut aller à l'Université de Trump et qui pense devenir multi-millionnaire à son tour et par magie. Cela ne peut pas marcher mais ceux pour qui cela marche. Ils croient aussi en leur bonne étoile mais pas en étant aussi naïfs. Il faut juste la bonne dose. Tu te lances un peu dans le vide. Tu es comme le plongeur sur le tremplin très haut ou le skieur. C'est go , tu y vas mais un peu de préparation sinon tu vas te tuer.

On ne fait plus la différence entre avoir la foi et la pensée magique. C'est pas pareil du tout. Être audacieux versus être téméraire versus être suicidaire.

Être Américain ? Outre JFK, je pense à Robert Redford ou à Gary Carter, on disait d'eux All American Boy ou même un type comme Chris Widger que j'ai déjà rencontré mais cela est un blanc. Dawson, Raines cela en est. Phil Kessel et sa soeur Amanda. Des sportifs ? Des stars de cinéma ou de télévision ou des gens d'affaires et pas vraiment Trump comme modèle ou juste une dose d'encanaillement . Obama lui ? C'est un prof d'université qui peut presque faire penser au prof de finance dans Back to School et Trump être Thornton Mellon mais il n'a pas ou plus cet humour. Versus le prof fou, Trump semble être rendu de son bord alors que le personnage de Mellon lui fait juste semblant et pour défendre la fille . L'hommes d'affaires est vraiment inculte mais il l'avoue. Sauf que cela est fait par des artistes.

Certains pensent que pour les Dynasty et Dallas des années '80 , on voulait être comme eux ! Jamais de la vie ! J.R. n'est pas un héros sauf que le monde aime le regarder ou le détester cela ne veut pas dire vouloir être comme lui. Certains peut-être.

Obama ? Il semble le beau causeur, le beau parleur dans sa bulle politique ou universitaire.

PK Subban est meilleur que lui au final, Michael Jordan aussi. Des athlètes noirs canadiens ou américains mais plus proches du pragmatisme réel.

Sauf que ce sont des choses à petite échelle, transférer cela à l'ensemble d'une société. Pour l'Amérique aussi , elle n'appartient pas qu'aux États-Unis et alors au cégep on les appelait les États-Uniens. Bon mais avec le prof à gauche.

L'Amérique c'est nous aussi. Les explorateurs. Pas juste les conquérants et les dominateurs. C'est de partir à l'aventure, le rêve américain et non la justice sociale qui serait plus une rêve européen ou scandinave même et qui peut être bon.

https://www.nhl.com/predators/news/subb ... -291898476


Et dire qu'on le traite de show-off le PK alors qu'il s'implique pour de vrai plutôt que de faire des sparages inutiles et divisifs. Il cherche à réunir, rassembler.

https://www.washingtonpost.com/news/ear ... 6c81d449d7


On est plus dans la philanthropie, la charité ? Mais pourquoi cela s'opposerait toujours au gouvernement ? C'est simplement que le gouvernement ne peut pas tout faire et n'est pas toujours le mieux placé pour agir. Cela ne veut pas dire de laisser la population dans la misère et tant pis pour ceux qui n'ont pas de bienfaiteurs ou d'organismes de charité pour les aider.

Subban a beau aider des jeunes, il y en a trop de jeunes en difficulté pour qu'ils puissent tous vivre cette expérience. Sauf que si tu en aides quelques-uns et qu'ils se développent bien, eux aussi pourront en aider d'autres et c'est cela, chacun fait sa part et petit train va loin.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 déc. 2017, 08:38

Jordan veut améliorer les relations entre la communauté noire et la police.

http://edition.cnn.com/2016/07/25/sport ... index.html


Il n'est ni un victimaire ni un conservateur plein de préjugés contre les jeunes.

Être un gagnant c'est cela. Être un opportuniste ou un démagogue c'est l'inverse que tu embrasses le derrière des groupes de pression de gauche en répétant exactement comme eux ou pire faire comme les bigots de droite.

Tu présumes plutôt la bonne foi de ceux qui la mérite jusqu'à preuve du contraire et tu rassembles, tu bâtis. Mais la politique n'est pas axée là-dessus. Il faut qu'un parti gagne sur l'autre.

Alors vous avez un tas d'exagérations et de conneries.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 déc. 2017, 08:55

''Une normalité tout simplement dévoilée au grand jour, par les réseaux sociaux. '' Bullshitt encore une fois... Ce sont les médias traditionnels qui font un très mauvais usage des réseaux sociaux. Si vous ne savez pas comment vous en servir...

On dit qu'on rencontre que des gens pensant comme nous ? Minute... Le réseau social n'est pas là pour suivre l'actualité politique ou pas que. C'est pour suivre votre réseau réel d'amis, de connaissances.

C'est comme le Journal de Montréal ou autre ou même sur Youtube nous parlant de ce qui devient viral et très souvent c'est sans intérêt aucun mais pour ces zozos là, juste le nombre incite à en parler. Pareil comme pour le boxing day, la majorité du monde reste à la maison alors pourquoi on parle pas d'eux. Car c'est chacun de son bord ? C'est juste que tu dépeins faussement ta société comme cela...

Le phénomène existe pour de vrai mais ne représente pas ou seulement qu'en partie ta population.

Couillard a beau être le PM ou Barrette Ministre, c'est pas moi qui les ai voulus. Même la mairie de Montréal ou même dans ma ville. Tu n'as que très peu ou pas du tout même d'influence sur qui se présente à moins qu'on te demande ton avis.

Voilà pourquoi les Américains méritent Trump, le politically correct attaque les hommes normaux.

http://www.lapresse.ca/cinema/201712/21 ... eans-8.php


Suggérer Damon ou Leonardo De Caprio comme candidats démocrates pour battre Trump ? C'est un peu trop people et incomplet comme vue mais 1000 fois plus de chance que madame Clinton ou Bernie Sanders mais quand tu attaques juste un homme normalement hétérosexuel et dans la force de l'âge qui peut avoir été légèrement maladroit, tu mérites d'avoir une canaille comme Trump. Tout ce qui est exagéré devient ridicule.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 déc. 2017, 10:35

La nouvelle du jour avec Roy Moore...

http://www.lapresse.ca/international/et ... labama.php


C'est tellement invraisemblable alors si tu prends cela à la lettre, c'est sûr que tu les vois comme des purs imbéciles.

Les politiciens ont toujours été caricaturaux et plus chez les Américains et plus dans le sud profond mais il faudrait lire entre les lignes.

Il cherche quoi ? À gagner du temps avant tout ?

'' Il cite un théoricien conspirationniste, Richard Charnin, qui considère également comme truquées l'élection présidentielle de 2004 et la primaire démocrate de 2016. ''

Un théoricien conspirationniste. Je trouve que cette notion de théorie du complot quand c'est très simpliste ne tient pas debout. J'aimerais mieux dire un fabulateur, un charlatan, un escroc.

Mais qui est Richard Charnin ?

Les escrocs ce n'est pas nouveau en politique, en affaires, des manipulateurs de toutes les sortes.

Pas possible de voir une page Wikipedia, il faut aller sur son propre site ou sur Twitter.

https://twitter.com/richardcharnin?lang=fr


Pas possible de voir rapidement ce qu'il prétend mais c'est un peu louche...

http://richardcharnin.com/


Difficile à dire mais l'impression générale ? Quelqu'un qui serait vrai mathématicien à la base mais qui devient sectaire et voit peut-être de vrais problèmes et à corriger mais qui par ses biais de confirmation, il les exagère. Alors ce qui avait un fondement scientifique au départ en a plus et le perd presque totalement. C'est l'impression qu'il donne.

Peut-être alors même pas un charlatan ? Non un sectaire qui croit voir des complots et détenir la vérité.

Les Américains comme cela que je croyais folkloriques ou une poignée sont dans les faits archi-nombreux ? Ou ce qui est un péché mignon, de courtes folies pour certains eux c'est de la folie furieuse ?

Non mais se faire embarquer dans des sectes vous voyiez cela au Québec aussi et certaines dangereuses. Son site web fait penser à cela.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 déc. 2017, 10:51

https://richardcharnin.wordpress.com/20 ... mp-voters/


Bien non même s'il faudrait analyser plus les chiffres, plusieurs ont boudé cette élection chez les Républicains alors que des Démocrates ce sont mobilisés. Les partisans Républicains étaient même plus Moore que Trump mais ne sont pas tous conspirationnistes même si on les aime pas mieux. Moore aurait dû démissionner. Ils sont conservateurs réels.

Ils peuvent vouloir te croire mais tant qu'il y a des soupçons sur toi, ils ne voteront pas. Au niveau de l'État cela. Pour le pays, ils peuvent avoir voté Trump malgré Trump.

Non mais c'est pas évident à expliquer. Mais si tu soupçonnes une fraude, il te faut une meilleure preuve que cela. L'électorat étant très volatil et peut avoir de multiples raisons de voter un bord ou l'autre ou ne pas voter du tout.

Pour une analyse de sensibilité ? C'est excellent faire cela mais c'est dans des conditions ceteris paribus, toutes choses égales par ailleurs ce qui n'est pas le cas ici. En maths financières là tu changes une variable à la fois dans tes scénarios mais ici vous pourriez avoir bien des variables. Le Sénat versus la Présidence ce n'est pas la même chose.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 déc. 2017, 11:06

« déclarant qu'il a passé avec succès un test au polygraphe (détecteur de mensonges) qui a confirmé que les allégations de mauvaise conduite faites à son encontre durant la campagne étaient totalement fausses »

Cela ne tient absolument pas debout, le détecteur de mensonges ne te disculpe pas. Cela peut encore être un outil pour les policiers mais cette machine peut être déjouée. La personne a peut-être moins de probabilités de te mentir si elle passe le test mais encore. La personne fermement convaincue mais pourtant coupable risque de réussir le test. Elle ne se sent pas coupable alors que le ''bon gars'' qui se tape sur la tape inutilement risque la peine de mort tellement il se défend mal, est malchanceux et est trop timide ou nerveux.

Il est alors encore pire celui qui passe le test ? Bien oui, il est orgueilleux et n'a rien à se reprocher à ses yeux, tout lui est permis. L'autre, il se fait piler sur les pieds et c'est lui qui s'excuse. Et il risque même la chaise électrique dans des pays réactionnaires.

Est-ce vrai cela ? Je n'ai pas vraiment confiance au polygraphe mais sans que l'outil soit interdit d'utilisation, c'est juste pas une preuve dans un sens ou l'autre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9te ... e_mensonge


Cela devient une affaire de croyance cela. Pour moi, ils peuvent l'avoir comme outil mais s'ils pensent que c'est infaillible, ils se mettent un doigt dans l'oeil et très profond.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 déc. 2017, 11:11

'' Il a également suggéré que les attentats du 11-Septembre pourraient être liés à un manque de foi en Dieu ou encore que les Musulmans devraient se voir interdire toute charge publique. ''

C'est de la folie furieuse cela croyant ou pas croyant , l'être humain est supposé garder son libre arbitre. Ce serait plus un manque de foi en l'humanité ? Et une perte d'esprit critique complètement, un lavage de cerveau. Malgré la colère, tu ne fais pas cela. C'est la pensée sectaire et celle de vouloir dominer, faire la guerre. Un truc de pouvoir, de frustration.

Laissez Dieu hors de tout cela et assumez vos conneries !