La Vérité sur les TABLES TOURNANTES & les VINYLES

par jon8

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
2
3
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

01 oct. 2017, 22:35

La fameuse table tournante.

Cet instrument de bonheur qui a connu son apogée vers 1979 (dans les ventes mondiales) et qui serait en train de vivre son ''sursaut de vie'' actuellement...

Voici, en rafale, de manière concise, mon opinion sur la chose. J'y vais sur le mode affirmatif parce que je considère qu'il serait difficile de contredire ces points là...



1. L'intérêt principal du combo disque vinyle et table tournante est au niveau de l'effet tactile combiné à l'effet nostalgique. On touche, on palpe, on regarde une grande pochette, on manipule le vinyle ainsi qu'un bras de table... C'est beaucoup plus physique et multi-sensoriel qu'un fichier numérique dans toute sa froideur virtuelle... Aussi, ça permet parfois de revivre des souvenirs réels ou, pour les plus jeunes, de vivre par procuration l'époque précise qui a vu l'éclosion des genres rock et pop, voire même d'un golden age.

2. La qualité supérieure du vinyle (et par extension de l'analogue) vis-à-vis le numérique est un mythe. À ses débuts, dans les années 80 et 90, le numérique souffrait de plusieurs défauts ainsi que de l'abus et/ou l'inexpérience de certains ingénieurs de son avec ce nouveau format... Ce qui s'est traduit par une certaine mauvaise réputation dans quelques cercles audiophiles. Mauvaise réputation par la suite propagée comme une ''vérité immuable'' dans la population. Or, dans les faits, le numérique musical a suivi en quelque sorte une trajectoire similaire à la photographie ou la vidéo v.s. l'argentique et la pellicule: mauvais à ses débuts, puis plus ou moins techniquement égal par la suite et finalement supérieur à tous les niveaux. À qualité d'équipement égal, de nos jours, la table tournante n'a aucune chance de prouver sa supériorité devant un ensemble numérique. Au mieux, elle peut aspirer à être semblable. Meilleure? Désolé, cette époque est terminée.

3. Le déclin du vinyle est irréversible, malgré l'actuel sursaut de vitalité. La raison est simple: la convivialité va toujours l'emporter. L'humain de calibre standard aime les choses simples et faciles. Le plus simple et le plus facile c'est d'avoir sa collection musicale entière dans un appareil portatif qui sert aussi à téléphoner, envoyer des textos et éclairer en camping. La table tournante et sa galette noire va peut-être survivre encore 10 ans ou même 50 ans... Mais ça va un jour disparaitre pour de bon.


Image