Épicerie TVA...

par Verbo

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

17 mars 2018, 13:10

Voilà leur expérience sur laquelle François Lambert a fait son coup de gueule.

http://www.tvanouvelles.ca/2018/03/10/i ... -un-mois-1


Ce n'est pas une situation réaliste quoique cela pourrait toujours arriver de passer de famille aisée à famille au salaire minimum.

Se mettre dans la peau des autres vivre avec un budget plus serré mais ils n'ont pas vraiment été plus pauvre ils ont juste subi un rationnement temporaire.

Et Lambert lui dit arriver plus bas.

Pour des vrais calculs d'une situation, il faut regarder une année entière ou même deux quoique une situation peut être temporaire.

Lambert devrait vraiment donner accès à toute sa comptabilité personnelle annuelle.

Si tu acheté pendant l'été et que tu as plein de sauces, de ketchup. Disons qu'il a plein de rabais sur quantité ou même qu'il se fait donner de la bouffe par sa mère... Je ne pense pas mais cela peut arriver. Ceux qui cuisinent beaucoup ont trop de bouffe, ils doivent en donner.

Ils font plusieurs magasins pour économiser ? Suivent les circulaires ? Les petits travailleurs n'ont pas tous une auto... Ou juste une pas deux.

450$ à 500$ par semaine ? C'est un peu haut.

Ils ont : '' Sans leur visite à la cuisine collective, les cinq sacs de denrées provenant de la banque alimentaire et les repas du midi fournis à l’école du plus vieux, difficile de dire si les parents seraient arrivés à boucler l’expérience. '' C'est comme être subventionné cela...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

17 mars 2018, 13:22

Une expérience c'est une expérience mais c'est pas la réalité. Ils savent qu'ils vont revenir... et pas assez d'accent sur la comptabilité et moi un budget je pense cela annuel en premier, mais oui l'épicerie c'est par semaine mais comme je mélange pharmacie et autres produits.

Pour moi le poste est plus le fournisseur ou le type de commerce bien que des fois je peux adapter. Le lait je l'achète au dépanneur et j'écris juste dépanneur quoique parfois j'ajoute en explications pain et lait. Je le sais que je l'achète surtout là bien que le pain peut-être à 70% à l'épicerie. Le papier mouchoir ? Épicerie et parfois pharmacie. Eau de javel ? Surtout à la pharmacie.

Ce qui est important de savoir c'est le total des dépenses et un peu chaque poste. Carte iTunes ? Je laisse cela dans le poste dépanneur mais je peux les additionner si je veux.

Si ta comptabilité est trop détaillée tu deviens comptable comme pour une entreprise alors que tu n'es qu'un particulier et tes dépenses ne sont pas rentables, il faut juste les gérer et essayer d'obtenir satisfaction.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

17 mars 2018, 13:34

http://www.tvanouvelles.ca/2018/03/11/l ... experience


Pour le stress relié à la pauvreté relié à la pauvreté cela est absolument vrai, la personne était assistée sociale, il ne lui restait plus rien du tout à manger sauf des patates à la fin d'un mois.

Pouvait-elle mieux planifier ? Peut-être mais c'est au cas par cas. Certains ont plus d'aide que d'autres. Ils peuvent être menacés de se faire couper ? Pas forcément. Mais oui cela arrive.

On ne peut pas généraliser, tu peux quand même dire que c'est plus dur pour les pauvres que les riches du moins en moyenne. Une personne riche peut être malade. Avoir la santé aussi te favorise. Mais oui, faire des efforts.

L'expérience peut être intéressante mais aucune famille vivra la même chose . La banque alimentaire ? Avant de s'inscrire, il y aura un délai. Il y en a pas partout ou située assez loin.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

17 mars 2018, 15:53

Ici c'est plus réaliste comme montant que François Lambert :

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... e-nutritif


Sauf qu'on ne donne pas les détails du calcul et eux aussi sont directifs pour dire autre chose que moralisateur.

Mais ce peut être le Journal qui reprend mal en disant DEVRAIT plus que POURRAIT et avec des EXEMPLES SUGGÉRÉS.

Les nutritionnistes sont quand même moralisatrices, détentrices d'un savoir mais pas forcément en budget ou en finance personnelle. En nutrition alors là oui mais les suggestions peuvent être si ce n'est pas irréalistes convenir aux goûts d'une nutritionniste et à ses valeurs aussi.


L'organisme est le suivant :

https://www.dispensaire.ca/a-propos/mission/


Où est le lien avec le détail des calculs et les factures d'épicerie entrant dans l'échantillon ?

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

17 mars 2018, 16:21

https://www.dispensaire.ca/app/uploads/ ... N-FR-2.pdf


Ici ils ont fait un tableau du coût MINIMUM pour une personne de divers âges. C'est bien mais tous ne sont pas dans la même situation et pouvant ou non bénéficier vraiment des économies d'échelle.

C'est pas le 233$.

Mais eux c'est un organisme qui vient en aide aux femmes enceintes à faible revenu dans leurs coûts calculés il peut y avoir des biais des deux bords.

Ils veulent que les démunis reçoivent des prestations plus élevées et veulent aussi les éduquer. Sont-ils paternalistes ou pas ? Disons juste un peu.

Bon mais ils font un travail d'aide si la femme enceinte à faible revenu trouve que leur aide ne convient pas , elle peut aller ailleurs alors que celles aidées et qui se sentent vraiment assistées, encouragées, tant mieux.

Budget annuel minimal :

https://www.dispensaire.ca/app/uploads/BBN2017-F.pdf


C'est un organisme militant au final.

Page 25, ils tiennent compte des économies d'échelle réalisées par la taille de la famille. GOOD ! Non mais cela peut faire des débats. Certains ont vraiment trop, trop peu d'argent.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

17 mars 2018, 22:34

Le dossier a du bon et dit des vérités mais c'est différent pour chacun.

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... population


Le monde aime cela se comparer ? Certains mettent plus d'argent sur la bouffe et coupe ailleurs, c'est un budget personnel tu ne standardises pas cela.

Mais les gens pauvres reçoivent des prestations gouvernementales et la plupart du temps insuffisantes. Les calculs aident aux décisions gouvernementales mais l'aide devrait plus être individualisée ou mieux donner un revenu minimum garanti suffisant, ils vont parler de la capacité de payer de la population et c'est vrai qu'il faut en tenir compte.

Ils ne sont pas allés voir les plus pauvres.

Une vérité ici :

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... n-vit-seul


Ce qu'ils disent est une moyenne qui me semble raisonnable mais pas luxueuse et le restaurant ? McDo ?

C'est normal à 4 tu as plein d'économies d'échelle, solo tu n'as pas la taille pour être efficace mais certains habitent un petit logement.

D'autres pour ne pas être seul ont un coloc ou sont pensionnaires même si plus âgés que des étudiants.

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

17 mars 2018, 23:39

On a vraiment besoin de lire le journal pour apprendre que ça coute plus cher se nourrir seul , calvaire la prochaine manchette ça va être c'est plus dangereux pour un piéton ne pas respecter les feux de circulation...

Tant qu'à faire je vais y aller de mon truc pour mieux se nourrir, pas gaspiller d'argent voire de temps pour un quotidien à la noix...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

18 mars 2018, 08:05

VanBasten a écrit :
17 mars 2018, 23:39
On a vraiment besoin (...)
Calvâsse leur lectorat a compris cela autant que toi mais comme disait Deschamps : '' On veut pas le savoir ou veut le voir.''

Les sujets abordés sont RÉELLEMENT INTÉRESSANTS mais là où je suis probablement d'accord avec vous c'est sur le traitement du ou des sujets. Ils le font dans le but ultime de nous faire réagir, over-reaction alors il n'y a pas de réelle réflexion et c'est aussi le cas chez leurs chroniqueurs. La Presse aussi d'ailleurs mais d'un ton différent.

L'expérience sociale de la famille est vraiment intéressante mais elle est mal comprise dès le départ, mal expliqué et les gens réagissent aux montants qui ont été déterminés comme les moyens d'un couple avec deux enfants au salaire minimum.

Montrez différents exemples aussi de familles ou de personnes seules EST TRÈS PERTINENT. C'est comme faire un reportage ou un documentaire sauf que les réactions sont trop nombreuses et le traitement est comme cela.

Tiens prenons des chroniqueurs aussi , monsieur Facal dont je n'ai jamais été fan sans quand il écrit sur le soccer, je ne deviens pas fan mais j'aime plus le lire, c'est quand même un homme intelligent mais dans une de ses chroniques il ne fait qu'insulter MANON MASSÉ, ce n'est pas seulement au Journal de Montréal qu'il y a de la petite politique. Leur armée de chroniqueurs d'opinion un après l'autre sautent sur les sujets mais la lettre de Manon Massé mérite vraiment d'être COMMENTÉE ET NUANCÉE.

Aucun politicien n'a été à la hauteur encore, ni aucun journaliste.

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... niaiseries


Le titre est complètement stupide.

Pour Manon Massé je ne la vois aucunement comme anti-hommes. Cependant son discours est celui d'une gauche militante radicale, tu n'as pas à penser comme elle mais c'est une métaphore, des images fortes pour dénoncer des injustices. Cela t'en prend des gens comme cela, peut-être plus militants que politiciens et avec qui je ne partage pas vraiment l'idéologie mais toutes les visions du monde peuvent être exprimées et Manon n'est nullement dangereuse.

https://books.google.ca/books?id=JdyWB4 ... on&f=false


Tout le chapitre 9 de l'ouvrage de Gareth Morgan mettait l'accent sur cela, l'organisation vue comme un instrument de domination. Le côté répugnant et c'est le cas aussi avec le parlement, la dénonciation forte ne peut pas être nuancée... Être dans sa circonscription je voterais à 90% pour Manon mais un vote de plus ou de moins... Facal je n'aurais probablement pas voté pour lui alors que certains péquistes SI.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

18 mars 2018, 08:17

Le texte de Massé est polémiste tout en étant moins CARICATURAL que pouvait le devenir Pierre Falardeau.

Mais c'est comme le Prof Lauzon si tu fais dans la nuance, ton auditoire va être très petit . Mais le prof fait-il plus avancé le débat social que dans les années '80 ou au tout début '90 lorsqu'il écrivait aux journaux dans les lettres des lecteurs ? Non et oui, oui et non. Mais pour lui c'est plus payant.

Jean-Luc Mongrain je le trouvais exceptionnel à Sherbrooke à ses débuts et aussi très bon dans ses premières années à TVA. Le problème ? On répète cela comme recette et lui-même déjà un personnage devient une caricature de lui-même. UN PAS 15 , ce peut-être intéressant quelques années, ensuite il faudrait faire mieux.


Autre exemple ? CLAIRE LAMARCHE. Exceptionnelle ou très bonne à Radio-Québec même dans le populaire. À TVA ? Les sujets sont mal traités, elle a toujours son talent d'animatrice mais les cotes d'écoute semblent le souci principal de la chaîne.

C'est DÉCEVANT mais il faut s'y attendre.


Boycottez le Journal de Montréal si vous voulez... D'autres devraient alors prendre le relais et mieux couvrir.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

18 mars 2018, 08:27

VanBasten a écrit :
17 mars 2018, 23:39


Tant qu'à faire je vais y aller de mon truc pour mieux se nourrir, pas gaspiller d'argent voire de temps pour un quotidien à la noix...
Je suis fan de Benjamin Franklin et oui il a répété TIME IS MONEY mais ce n'est pas cela que j'admire le plus chez lui.

Franklin côté YIN.

Bataille côté YANG sur la dépense improductive. C'est pas juste de se nourrir. On est en lutte contre la société productiviste, utilitariste.

VIVE Alexandre Le Bienheureux. Qui perd vraiment son temps ? Qui attribue la valeur au temps ?

Allez du Aznavour encore :


Default Avatar
pezzz
0
0
1
5
3
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

20 mars 2018, 20:17

Lambert est un imbécile de 1ère classe, je vois pas pourquoi on lui accorde autant d'attention.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

20 mars 2018, 21:46

pezzz a écrit :
20 mars 2018, 20:17
Lambert est un imbécile de 1ère classe, je vois pas pourquoi on lui accorde autant d'attention.
Le connaissez-vous personnellement ?

Ce coût de gueule là ne me serait pas arrivé être un multi-millionnaire. Mais surtout, je limiterais mes coups de gueule publics ! Pourquoi ? Les médias vont les reprendre...

Ce peut être normal de voir un chiffre qu'on trouve trop élevé ou trop faible de réagir mais attention aux jugements ou aux opinions laissant croire qu'on n'en porte. Chaque situation particulière est différente.

C'est aussi la démarche journalistique du Journal de Montréal qui ne font pas assez de mises en garde avant de présenter leurs expériences qui n'ont rien de scientifique.

Un organisme établit un minimum pour se nourrir pour un famille de personnes ? Ce n'est pas une science exacte du tout mais je trouve que leurs montants tiennent debout. Tu as une situation particulière qui te permet d'être plus économe facilement ? Good for you !

https://www.dispensaire.ca/a-propos/mission/


Calculs imparfaits d'un organisme communautaire qui a pour mission d'aider des familles plus démunies.

https://www.dispensaire.ca/app/uploads/ ... N-FR-2.pdf


59,90 dollars par semaine pour un homme de mon âge. Mais mon poste épicerie est calculé de manière différente. Peu importe, oui, cela me coûte pas mal plus. Je ne suis pas un modèle d'économie. Passer moins de temps sur le web ? Je dépense alors plus et non moins...

Puis oui quand je cuisine, je n'économise même pas je dépense plus au contraire. C'était le cas, il y a plus de 15 ans... Je me cuisine une salade ? Je veux tiens du raisin, des pommes, du thon, des tomates italiennes...

Je me fais griller des saucisses ? Des saucisses de gibier. Je m'achète aussi un fromage spécialisé , une bière importée.

Alors que des familles cuisinant autrement peuvent passer tout leur dimanche ou samedi à cuisiner pour toute la semaine pendant que moi j'allais en ballade faire mes commissions. Je ne suis pas un modèle de productivité.

Pour mes lunchs du temps ? Du paris-pâté faisant mon sandwich ou 2, un V8, une pomme et une barre granola. Ou des biscuits social thé. Faire mon lunch ? Le soir et le lendemain il faut se lever très tôt prendre le bus... Dans ce temps là.

Personne ou presque faisait cela sauf le matin, je rencontrais une femme qui faisait un trajet semblable au mien, une bonne compagne de voyage. Pour la fameuse Ukrainienne elle travaillait dans un immeuble voisin, au partageait un trajet après mes 2 premiers ensemble.

Moi je raconte trop mais je me pense pas plus fin que les autres... Les saucisses de gibier, c'était bon en svp. Tiens des pois verts en conserve aussi ? Je peux en mettre dans la salade. Alors que si je cuisine pas ? Je vais manger le ton et chauffer les pois verts, deux tranches de pain et le repas principal est là. En cuisinant ? J'augmente de beaucoup les dépenses.

Les lunchs du midi manquaient vraiment de créativité.