Faudrait parler de Hockey un peu...

par jon8

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

22 janv. 2018, 08:24

Les problèmes de la LNH sont là dans l'article suivant :

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... -son-passe


Non pas que Marchand et Bergeron ne sont pas des excellents joueurs mais que tu n'es pas confiance en des Galchenyuk et Drouin qui seraient supposés faire encore mieux qu'eux du moins pendant leur carrière.

http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdis ... ?pid=80463


http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdis ... ?pid=62238


http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdis ... pid=130582


http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdis ... pid=148882


Plutôt que valoriser le talent pur et lui permette d'éclore, ils lui tapent sur la tête et citent en exemple des joueurs talentueux aussi mais moins et qui sont plus complets.

Le hockey junior et les résultats obtenus sont rabaissés.

Ils n'ont pas confiance à leurs meilleurs et leur permettent même pas de le devenir mais cela reste des moyennes ceux repêchés plus haut ont quand même plus de chance de réussir.

Drouin et Galchenyuk devraient faire mieux que Marchand.

Et si Marchand obtient du succès dans la LNH , un type comme Angelo Esposito aurait dû en connaître aussi mais il peut survenir plein de choses dans une carrière. Pas grave, il se fait blaster avant même d'être repêché car il est talentueux. Il faut le réduire. Pas obliger de dénigrer publiquement, tu repêches un peu plus tard tout simplement sans attaquer la personne. Bien oui quand tu parles plus en mal de ton joueur de première ronde que celui de 3ième, c'est le monde à l'envers.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Angelo_Esposito

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

30 janv. 2018, 08:42

J'aime beaucoup le hockey sur glace mais assez peu plusieurs valeurs mises de l'avant par la LNH. Mais tout reste une question de dosage.

En plus de la couverture, de la façon d'en parler. Qu'est-ce qui est intéressant là-dedans pour nous ? Pour ''nous'' ou pour ''moi'' ?

Le CH a une philosophie qui est différente de la mienne mais si ce n'était qu'un divertissement on s'en fout. C'est pas mon club à Montréal.

Mais je m'intéresse à Galchenyuk ou Drouin pareil mais il y a toujours quelqu'un pour nous turner off en nous parlant de défensive, de travail le long des bandes, d'implication physique. Je peux aimer cela mais pour un autre type de joueurs pas eux et pareil pour un Pacioretty, on nous écoeure avec ce qu'il n'est pas...

Parle-moi des clubs et des joueurs offensifs ! Les autres plus défensifs, tu peux en parler un peu mais surtout s'ils gagnent, ce sont les adversaires et la conception du hockey à démolir.

Je veux un club offensif et structuré mais si c'est dans un autre cadre plus éducatif, plus familial... On encourage les athlètes pareil mais s'il faut payer le gros prix ou être abonné à la télédistribution ce qu'on est pas cela ne vaut pas la peine et même du temps qu'on l'avait on avait baissé à service de base réduit pour diminuer les coûts.

Cela ne vaut pas le prix mais les médias continuent à suivre et même se concentrent là-dessus alors qu'avant cela parlait plus de hockey junior disons.

Ou tiens tu regardais les Héros du Samedi et ce sont des filles de ton école secondaire.... Awwww... Là cela vaut la peine... Non pas au hockey , un autre sport populaire dans ce temps là...

Ici du ski mais pas mon école... on voit plutôt Mélanie Turgeon :



C'est cela qui est le fun pas basher sur Genie Bouchard.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

30 janv. 2018, 08:53

Sport équestre :




Ou encore quand le mini-putt était plus intéressant :



Pas besoin d'aller jouer au mini-golf toi-même ou juste quelques fois à vie. Tu joues pas non plus les proprios ou bien les gérants de mini-putt.

La tv est ouverte et tu entends un passionné du sport. Birdie, birdie !!!

Tu joues pour gagner et pas des millions pour faire le birdie !!!

On aime pas cela tant que cela mais au moins on se prend pas pour Bergevin si on veut mal s'habiller plus jeune enfant on regarde Mario Duquette dans du Tac au Tac, en étant enfant ou les pubs de Daniel Spécialités en étant ado ou la parodie de RBO.

Bergevin ressemble à cela. Pas PK.






Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

31 janv. 2018, 05:46

À mes yeux, François Gagnon écrit encore plus mal que Cantin. On comprend facilement ce qu'il raconte mais sa vision du hockey et de la vie est plus que déprimante.


https://www.rds.ca/hockey/canadiens/bon ... -1.5933832


Cantin lui se mêle de la direction générale mais en étant pire que Bergevin même s'il a l'amorce de bonnes questions , il n'a pas ce qu'il faut pour chercher les bonnes réponses et cela ne devrait pas être le rôle des médias ni des ex-joueurs ou coachs. Ils ne sont pas assez forts sur la réflexion.

Pour Gagnon c'est un peu comme Martineau cela se rapproche de l'oral et il a une image de pleureuse de 110% ou de l'Antichambre.

Pour Drouin il ne sera jamais comme Gallagher, chaque joueur a son style. Pour sa manière d'écrire cela nous prendrait absolument les images pour confronter sa vision alors que dans le temps, la lecture du texte dans le Cahier des Sports de La Presse se suffisait à elle-même.

Tu as du plaisir juste à lire le texte.

Page 4, un texte de Richard Hétu qui savait écrire dans le temps sur le sport et notamment du hockey sur glace et sur le club dirigé par Jean Perron.

'' Le Canadien gagne avec panache cette saison''

http://collections.banq.qc.ca/retrieve/4800953#page=4


'' Le Canadien, qui présentait la deuxième meilleure fiche offensive de la ligue Nationale
avant le match d'hier soir (sur un pied d'égalité avec les Flyers de Philadelphie), gâte ses partisans avec du jeu spectaculaire depuis deux mois. Les buts qu'il compte sont souvent d'une beauté à couper le souffle.
RICHARD HÉTU ''

Il était vraiment dans son domaine et contredisait pas mal ce que Richard Labbé a écrit dans son livre plus tard. Mais il avait un préjugé favorable à Perron, le diplômé universitaire, l'entraîneur universitaire et entraîneur-adjoint de l'équipe olympique canadienne avant de venir avec le CH. Les gens qui parlent de lui ou écrivent des livres parlent du mononcle à 110%. Rien ou peu à voir avec le coach. Et c'est notamment un Gagnon qui ne stimulait pas les échanges intellectuels. Perron a juste fait alors ressortir son côté habitant d'Ascott Corner.

Le monde pense que c'est Lemaire qui a été le meilleur instructeur alors que c'est Perron. Mais Lemaire aidait Perron aussi. Car ce sont deux mondes. Lemaire aide à la structure mais si tu laisses toute la place à Lemaire cela devient un carcan, de la structurite. Et c'est ce qui est arrivé avec Pat Burns. Burns parti ? La Coupe Stanley avec Demers, le bon monsieur avec sa pensée positive et disant aux gars qu'ils allaient gagner la coupe dès le camp d'entraînement. Effet placebo très puissant incluant la Bonne Sainte-Anne. Mais la libération pour un Lebeau, par exemple de ne plus avoir à supporter Pat Burns.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

31 janv. 2018, 06:13

Les statistiques avancées qui n'avancent à rien, quel esprit de bottine !

Pour les tentatives de tirs ? Le CH est à 65 pour tout le match versus 62 pour les Blues. La différence n'est pas grosse.

Pour les tirs au but bien il faut avoir l'avantage au score en 1ière et 3ième et gagner sinon tu n'as pas fait ta job !

http://corsica.hockey/games/?id=2017020767


CF% (5v5) pour le CH, 50,96% versus 49,04% pour les Blues, c'est pas significatif.

Mais les joueurs ? 46,88% pour Drouin là cela le devient ou proche de le devenir. Petry ? 44,23%, très révélateur. Alzner ? 37,21%. Mais il est horrible ce joueur ?

Match de la semaine passée ?

http://corsica.hockey/games/?id=2017020749


En bas de 45%, c'est vraiment mauvais. Mais ils vont regarder les +/- à la place ? Cela dépend du danger des tirs, n'empêche que...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

31 janv. 2018, 09:46

Pour Bertrand Raymond, lui, il s'exprime toujours bien mais il est absolument has been et sa façon de voir la transaction de Subban le démontre.

https://www.rds.ca/hockey/canadiens/des ... -1.5934395


Pas vrai que Subban n'est pas un joueur d'équipe et pour sa maturité ? C'est un homme-enfant qui a besoin de s'exprimer de cette manière là, il peut mûrir mais va rester le même et ce n'est pas un problème.

Alors que des DG et des coachs qui ne sont pas du tout pédagogues et qui ont des jeunes athlètes à diriger c'est une lacune impardonnable. '' Coaching is teaching''. Bon la LNH ce n'est pas un programme universitaire non plus sauf que c'est de l'enseignement. Michel Therrien ressemble plus à un contremaître ou chef de chantier ou chef militaire et pas mal rustre très souvent. Pas fort. Bergevin, fort dans un vestiaire pour divertir des coéquipiers mais assez faible en relations humaines pour convaincre un joueur de signer voir le cas de Markov et ses commentaires.

Pour Chelios et Guy Lafleur ce n'est pas tout à fait vrai. Pas le Lafleur des ses 6 grosses années mais par la suite en fin de première carrière ? Pour le jeune Chelios sur la glace ? Un vrai kamikaze, Jean Perron devait le convoquer à son bureau à plusieurs reprises pour le modérer, lui enseigner.

Tom Lapointe ici en page 6, défendant Gaston Gingras et blâmant Chelios :

http://collections.banq.qc.ca/retrieve/4806286#page=6


Perron fait jouer ses meilleurs et va donc tolérer certaines erreurs de Chelios mais essaye de lui apprendre en même temps. Il écoute et n'écoute pas. Il fait à sa tête, c'est un pur sang.

Lafleur ? Il l'a dit pour Galchenyuk que c'est aux autres à s'ajuster à lui comme c'était le cas pour Guy Lafleur et sous Serge Savard , le DG lui disait que Guy voulait que l'équipe soit construite autour de lui mais que ce n'était plus possible.

Les joueurs étaient plus égoïstes que Subban mais plus silencieux dans un vestiaire. Ils préféraient s'ouvrir la trappe aux médias pour se plaindre que l'Organisation essayait de le freiner pour le payer moins cher. Lafleur accuse même ses patrons publiquement. Des coéquipiers aussi mais au départ, c'est vu pour le bien de l'équipe mais plus tard ? Les gars l'écoutaient de moins en moins ses doléances. Il n'est plus le grand joueur et c'est la faute du coach ou des joueurs qui l'entourent et non de lui... Mais c'est la légende qui n'accepte pas de se faire dépasser ou de devenir un joueur ordinaire. Il n'entre pas dans le moule du tout mais faisait partie de la famille. Mais jamais vraiment mouton noir, ce n'est pas Pierre Larouche.

N'empêche que de 1981 à 1984, les doléances de Lafleur étaient très présentes.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

31 janv. 2018, 09:57

Chelios le Kamikaze en laisse :

http://collections.banq.qc.ca/retrieve/4806170


C'est pas dans le vestiaire c'est sur la glace. Pas mal plus revêche que Subban mais Perron pas mal plus ouvert que Michel Therrien ou Claude Julien .

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

01 févr. 2018, 13:14

Sur Michel Bergeron, le monde est niaiseux ce n'était pas un tacticien mais c'était un bon coach pour l'époque, pour la LNH des années '80. Un homme d'émotions. Mais oui, on ne l'aimait pas c'était notre adversaire, baveux, frondeur et tout.

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... mebergeron



http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdis ... ?pid=71654


Avec les Draveurs de Trois-Rivières, 3 fortes saisons sur 4. Et un championnat LHJMQ.

Dans la LNH ? 3 très bonnes ou fortes saisons pour les critères de l'époque et se rend 2 fois en troisième ronde soit la demie-finale de la Coupe Stanley.

Les Nordiques ont pas un gros club au départ. Pas encore mûr.

En 1983-1984, se font battre en 6 matchs. E 1984-1985, en 6 matchs itou. En 1985-1986, c'est décevant.