Faudrait parler de Hockey un peu...

par jon8

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
4
1
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

12 janv. 2018, 13:11

Réorienter nos énergies vers la NHL me semble la chose à faire.

Qu'est-ce qu'il se passe avec Edmonton au juste?

:crying:

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

13 janv. 2018, 12:45

Vous savez Edmonton et les huileux m'intéressent beaucoup moins depuis le départ de Wayne Gretzky. :shock: :shock: :shock: :shock: }:) ;)

Par ailleurs, le hockey ce n'est pas seulement la LNH mais pour la LNH dont on doit discuter car vous aurez personne autrement avec qui échanger, c'est des joueurs comme j'aime parler , du coaching aussi mais surtout de l'aspect psychologique.

Malheureusement les discussions vont vers ce qui m'intéresse le moins.

Et gagner la Coupe Stanley c'est très bien, cela prend un gagnant mais je préfère un club qui est à mon image. Conforme à mes valeurs. Le CH de 1993 n'y correspondait qu'en partie au final. Je n'étais pas si heureux que cela.

Pour 1985-1986 oui alors mais encore ? C'était plus leur victoire en bout de piste que les matchs que je regardais pas tous. C'est avoir une histoire à raconter. Pour 1985-1986, c'est plus le coach universitaire Jean Perron qui passe d'adjoint à entraîneur-chef. Mats Naslund qui connaît une saison de 110 points. Bobby Smith 86 points, Robinson 82 points, Kjell Dahlin qui en fait 71 mais qui ralentit en deuxième moitié de saison.

Ce sont les joueurs et leur destin. Oui, Roy et contre les Rangers à New York et la foule scandant son nom puis aussi un scepticisme de plusieurs trouvant qu'il était sur ses genoux trop souvent mais c'était le papillon qui s'imposait. Roy la saison suivante a pas été dominant, pas tout de suite.

Steve Penney aux séries de 1984 nous l'avions aimé, le CH pratiquait un style lui permettant de se concentrer sur le premier arrêt. Les retours les joueurs s'en chargeaient. Et son style était debout et Jacques Plante était conseiller. En 1984-1985, Plante n'est plus voulu mais Penney connaît une bonne saison régulière avec le jeu prôné par Lemaire. En séries, il est moins bon, cela aurait pris un psychologue sportif.

En 1985-1986, Perron est là mais change la manière de jouer du CH et même il énerve Robinson. Perron veut que tu frappes et dégages le devant du but , pour le gardien il doit s'ajuster. Mais il a déjà Roy à l'oeil comme son prospect et pas juste Perron qui pense cela. Et Allaire lui qui avait dit respecter le style des gardiens est plutôt un spécialiste du papillon et son frère aussi. Alors que Penney devait plus s'inspirer de Tretiak pour être bon ou de Plante lui même, cette technique là il n'est pas bon et en plus la force psychologique il ne l'aura pas alors après avoir été échangé à Winnipeg il ne durera pas longtemps et Plante est décédé. Plante n'aimait même pas tant que cela Penney, il ne le croyait pas supérieur ni à Sévigny ni Wamsley sauf qu'il l'a pris sous son aile pendant ses séries là et était fier de son élève. '' Mon saint-crème tu as été bon'' quelque chose du genre et disait aussi bon que Tretiak ce soir là, pour une game.

Penney n'est pas un mauvais gardien mais un gardien de contexte. Il donnait plein de retours ? Pas grave, les joueurs s'en chargeaient et tu peux relancer l'attaque même comme cela.

La LNH est un peu plate mais surtout la couverture médiatique au Québec quoique l'herbe peut être plus verte chez le voisin.

Allez je suis les Sénateurs d'Ottawa, même qu'ils ne participeraient pas aux séries. Dans la LHJMQ, les Foreurs de Val-d'Or eux ont déjà été vendeurs . Leur DG qui est maintenant descendu derrière le banc est un véritable homme de hockey très compétent mais ce milieu en est encore un de machos, ce n'est pas du tout garanti que les meilleurs gagnent et cela fait très longtemps. Ni Pat LaFontaine ni Mario Lemieux n'ont gagné la Coupe Memorial mais Michel Therrien comme coach avec notamment Bouillon et Laraque dans son club l'a gagnée. L'année suivante, Claude Julien avec les Olympiques de Hull la gagne. Pavel Rosa, son meilleur scoreur. Les bons juniors ne réussissent pas automatiquement dans la LNH.

http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdis ... ?pid=26796


http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/leag ... 51997.html


Christian Dubé fait partie de son club ?

http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdis ... ?pid=14471


Oui c'est bien lui... Et on a lu son histoire sur RDS mais une entrevue avec un journaliste suisse aurait probablement été bien meilleure.


https://www.rds.ca/hockey/la-suisse-ava ... -1.2724789

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
4
1
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

13 janv. 2018, 14:06

Vous savez Edmonton et les huileux m'intéressent beaucoup moins depuis le départ de Wayne Gretzky.
Je comprend ça parfaitement, les États-unis m'intéressent beaucoup moins depuis le départ d'Abraham Lincoln.

}:)

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

13 janv. 2018, 14:54

jon8 a écrit :
13 janv. 2018, 14:06
Vous savez Edmonton et les huileux m'intéressent beaucoup moins depuis le départ de Wayne Gretzky.
Je comprend ça parfaitement, les États-unis m'intéressent beaucoup moins depuis le départ d'Abraham Lincoln.

}:)
Je préfère Benjamin Franklin encore. Il n'est pas complètement disparu mais les Américains mettent très peu en pratique son almanach du bonhomme Richard.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

13 janv. 2018, 15:15

Un peu de probabilités pour la LNH :

http://www.playoffstatus.com/nhl/nhlpostseasonprob.html


Les chances de participer aux séries des équipes en avance sont légèrement sous-évaluées et celles des plus faibles sont un peu surévaluées.

Alain Bonnier a prédit la non participation des Canadiens aux séries car selon ses calculs à lui la probabilité était en bas de 5% mais ils ont remonté depuis.

Selon le site donné en lien ils sont à 11% et ne sont plus marqués rouge cela veut donc dire qu'ils ont le contrôle plus sur leur destin. Mais 11%, peut-être 9% si on ajusterait cela est environ 90% de ne pas les faire, c'est loin d'être gagné. Une probabilité qui reste faible mais toujours possible.

Les Sénateurs sont à 5% mais mis dans le rouge.

http://www.playoffstatus.com/nhl/senatorswhatif.html


S'ils jouent pour .680 d'ici la fin de la saison , ils n'ont que 1% de chances de ne pas participer aux séries. .680 ? Il faut être bons pour jour à ce niveau d'efficacité ? Absolument mais c'est juste pour illustrer que c'est toujours très possible même avec 95% de chances de ne pas les faire présentement.

http://www.playoffstatus.com/nhl/canadienswhatif.html


Pour le CH disons .650... Laquelle des deux équipes a le plus de chances d'atteindre ces pourcentages là ? Je crois quasiment plus en Ottawa mais attention... C'est par comparaison avec Montréal et par goût personnel.

À moins que Drouin, Galchenyuk, Pacioretty et Scherbak qui seraient rappelé deviennent extrêmement productif.

On mise sur quoi ? Des choses qui ont des probabilités de 99% et plus de se produire? On se contente de 95% ? Mais plusieurs vont gagner avec seulement 27% ou même moins ?

Évidemment pour la Coupe le Lightning a 20% de chances et est l'équipe favorite.

http://www.playoffstatus.com/nhl/nhlpostseasonprob.html

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

14 janv. 2018, 08:12

Si on veut parler d'Edmonton, il faut parler de McDavid et aussi de Gretzky et son époque par comparaison où vous aviez 5 tops qui sont dans les meilleurs marqueurs de la LNH. Edmonton, ce qu'on veut , c'est le club offensif.

http://www.nhl.com/stats/team?reportTyp ... ForPerGame


À quelle position Edmonton pour les buts par match ?

24 sur 31, 2,72 buts par game, très difficile de marquer des buts dans la LNH mais la moyenne est à la hausse cette saison. Peu importe la moyenne, c'est ta position relative qui importe. Le CH ? 29ième. Je veux un club supérieur à la moyenne en attaque. Gretzky et sa bande, cela était non seulement premiers de la LNH mais par une bonne marge.

Pour les joueurs ? Il est 8ième, le McDavid :

http://www.nhl.com/stats/player?reportT ... ls,assists


C'est super cela mais c'est un joueur. Draisaitl suit 49 ième. Le gros club de l'époque en aurait au moins 3 ou 4 et plus haut que Draisaitl.

Nugent-Hopkins suit 76ième. Tu ne peux pas être top en attaque ainsi...

Où est Taylor Hall que Mathias Brunet descendait ????

http://www.nhl.com/stats/player?reportT ... ls,assists


Premier scorer des Devils. 21ième de la LNH. Il aurait pu aider McDavid si on peut faire de la place aux deux egos. Et être plus haut que 21 même.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
4
1
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

19 janv. 2018, 17:08

Rumeur de 15M par année pour John Tavares.

Aucun sens.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

20 janv. 2018, 07:01

Si on ne parle que de la LNH on parle mal du hockey. C'est comme pour les statistiques avancées , ceux qui les utilisent ne semblent pas comprendre qu'elles doivent être significatives pour qu'elles aient vraiment de l'importance. Dans le sport d'axer sur la possession du ballon ou de la rondelle, c'est une excellente chose mais si tu ne domines pas sous cet aspect cela ne conduira pas nécessairement à la victoire.

Et j'ai souvent parlé d'une recherche au Royaume-Uni sur une ligue où la parité est grande. Le seul metric réellement relié à la victoire était l'équipe qui dumpait le plus la rondelle dans le fond de la zone. Et non pas les entrées contrôlées mais qui elles aident à marquer des buts cela c'est certain mais il a regardé les liens avec la victoire.

Pour son temps de possession lui le total fait 60 minutes, il nous dit pas comment il affecte le temps à chaque équipe mais ce n'est pas seulement quand tu as la rondelle sur la palette. Son logiciel devait être moins puissant que celui de Sportlogiq , la possession ne te fait pas gagner mais si tu n'essayes plus de l'avoir et que tu baisses plus bas encore et que cela devient significatif là tu vas perdre pas mal plus souvent qu'à ton tour.

Ils ont des bons prémisses mais ils ne sont pas intégrés aux équipes. Ou encore les vrais champions anciens eux faisaient cela naturellement. Même un Bernard Geoffrion qui a été coach du CH mais surtout un grand joueur, le système à Ruel et Bowman le tuait et il trouvait même cela ''tata'' de jouer ainsi. Sauf que Bowman son vrai système Lafleur nous l'a dit maintes fois ce que cela était. Il est psychologique, celui des années '70, se faire détester de ses joueurs. C'est même la méthode du bâton plus que la carotte mais en plus en étant injuste. Comment veux-tu gagner ? Tu as un club de champions. Si tu ne leur donnes pas la peur de perdre, ils vont se laisser aller, tu moins c'était la croyance. Jacques Saint-Jean un excellent enseignant du hockey de l'époque critique leur manière de jouer en disant que Bowman joue avec le feu que c'est l'équivalent de la possession de la rondelle qui fait gagner mais là encore. On évalue pas l'esprit d'équipe.

Le psychologique c'est plus fort et même à cela ils dominaient aux stats de possession, si tu les écoeures pas, ils vont dominer trop facilement et vont se laisser aller. La croyance cela. Il paraît que Pierre Bouchard a déjà pris Bowman à la gorge non pas parce que c'est lui qui se fait écoeurer plus que les autres mais le groupe.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

20 janv. 2018, 07:11

L'étude de 2012 au Royaume-Uni par Will Ruscombe-King en 2012. Maintenant, il est toujours dans le sport universitaire mais comme employé.


Le type : https://uk.linkedin.com/in/will-ruscombe-king-a4983796


L'étude : https://repository.cardiffmet.ac.uk/handle/10369/3858


'' Only three performance indicators were found to be significantly different when comparing winning and losing teams; Neutral zone possession to dump (p>0.001), neutral zone possession to dump % (p>0.001) and neutral zone possession dump and regain (p>0.05). ''

Les autres ne sont pas vraiment significatifs mais ce qu'on pense qu'il l'est :

'' The findings of the study suggest that winning teams execute the skills involved more clinically than losing teams. ''

C'est l'exécution de tes habiletés, de ton talent quand tu as ta chance tu ne la rates pas.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

20 janv. 2018, 07:23

Lafleur parlant en partie de Bowman et de ses trucs pour se faire détester de ses joueurs :

https://www.rds.ca/hockey/guy-lafleur-s ... s-1.205900


Lafleur, il le laisse jouer après c'est 3 premières années mais pendant son été il s'était préparé pour de vrai et avait le goût de jouer et de devenir pour de vrai un grand joueur. C'était binaire à fond ? Le boss est un ''chien sale'' et il faut lui prouver qu'il a tort. Avoir la tête du boss ? Serge Savard a déjà dit qu'ils auraient pu l'avoir lui et d'autres en se regroupant sauf qu'ils gagnaient, les gars qui sont nés pour être des champions veulent gagner avant tout. Ils sont très forts psychologiquement aussi.

http://www.lescoulissesdusport.ca/lafle ... -legendes/


'' «Scotty Bowman a été mon meilleur entraîneur et celui que j’ai détesté le plus. Il faisait tout pour se faire haïr par ses joueurs et nous, les «tatas», on embarquait dans son jeu. ''

Bowman après les trois premières saisons de Guy Lafleur, l'a eu à son meilleur. Contrairement à Lemaire. Lafleur était probablement encore le meilleur joueur du CH mais n'était plus dans le jeu comme avant...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

20 janv. 2018, 07:56

Des chiffres du temps par Jacques Saint-Jean et son texte où il ne trouve pas normal que Bob Gainey ait eu plus de glace que Guy Lafleur.

http://collections.banq.qc.ca/retrieve/5264494#page=6


Gainey va remporter le mvp des séries. Il faut tenir compte de la culture du milieu quand tu vas appliquer des choses. Et il reste encore de cette culture là très présente où c'est le gars qui incarne le plus la détermination, l'effort que le talent naturel qui se voit récompensé. N'empêche que Gainey relativement parlant dans le contexte de son époque était meilleur que la plupart des joueurs d'aujourd'hui. Remettre en contexte n'a rien à voir avec les faire jouer un contre l'autre.

Les vrais chiffres significatifs sont ceux des passes tentées et complétées, ce sont eux tes meilleurs joueurs mais tu n'as pas besoin juste d'eux et pas juste ces chiffres là.

Lafleur est le meilleur attaquant. Le big three sont les meilleurs arrières mais Lapointe avait connu un moins bon match.

Encore d'autres chiffres :

http://collections.banq.qc.ca/retrieve/5264314#page=2


Le tableau montre l'importance de Lafleur et du big three, encore une fois avec les passes, ici celles tentées mais pas grave cela illustre ceux qui dessinent les jeux.

Jacques Lemaire a la première étoile, il a 3 tirs de l'enclave aussi et il a aussi 5 tirs ratés à côté du but. C'est Lafleur le fabriquant de jeux même s'il n'est pas le centre, c'est lui le passeur exceptionnel comme le sont aussi les 3 grands défenseurs à l'arrière. Yvon Lambert et Bob Gainey peuvent aussi être ceux avec le plus de tirs de l'enclave mais ce ne sont pas des marqueurs, ils finissent pareil par marquer. Steve Shutt ? Clinically vous dit le chercheur, il ne s'appelle pas shut pour rien... quand il a sa chance et qu'il peut avoir un bon tir il ne la rate pas.

Les vrais tirs au but c'est Engblom suivi de Gainey qui en ont le plus. Mais les vraies chances de marquer c'est avec Lafleur sur la glace que tu vas en avoir le plus. Ils épuisent pareil l'autre équipe.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

20 janv. 2018, 08:11

C'est au niveau universitaire que les théories peuvent être plus testées sauf que le coach qui est là avec cette équipe a toujours misé sur la possession de rondelle, la mentalité de tirer au but et de jouer avec structure. Ce n'est pas la LNH ? Justement c'est mieux que la LNH, les athlètes ont du temps pour s'entraîner.

Jack Han , un diplômé en marketing et amateur de statistiques avancées est rendu dans la LNH après avoir travaillé avec McGill qui est son alma mater itou.

Regardez ses chiffres de CF% pour quelques joueuses :

https://theathletic.com/46225/2017/03/2 ... -martlets/


66% pour une joueuse d'avant, 71% pour deux défenseures. Cela n'a pas été suffisant pour gagner l'or au championnat canadien mais c'est une seule game et perdue en prolongation.

Tu peux calculer les Corsi et tout plutôt que juste les tirs au but mais cela a toujours été sa philosophie mais au point que le club devienne dominant avec ces chiffres là. S'il ne l'est pas toute l'année il doit le devenir.