Catherine Deneuve

par Verbo

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

15 janv. 2018, 06:35

Martine Desjardins dans le Journal de Montréal s'exprime mieux que presque tous les Français lus mais sans avoir une plume littéraire du tout.

Par contre, elle balance des évidences que je croyais que tous étaient au courant et elle a un petit ton moralisateur pareil. N'empêche que son expression, sa connaissance des enjeux et du débat semblent fortement meilleurs.

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... de-refuser


Le droit de refuser c'est clair et net mais un abuseur, un harceleur, un agresseur peuvent en faire fi. Cela aussi on le savait. Les abus de pouvoir ne sont pas nouveau et il faut les dénoncer.

Par ailleurs respectueux et égalitaire ce n'est pas la même chose. L'égalité étant une chose complexe pareil. Une égalité juridique c'est plus oui mais l'équité, la justice qu'il faut visé. L'égalité ? Ce serait 50-50 en tout temps. On boit une bouteille de vin ? Il faut avoir le même nombre de verres tous les deux ? Tant que tu es différent et unique, tu ne peux pas être égal. Mais c'est une égalité humaine ? Égaux en droits et libertés à la naissance ? C'est plus la justice cela qu'on vise tout en employant le mot égalité alors que ce serait plus un partage, cela se fait à deux et personne ne ce sent floué.

L'égalité ? Cela voudrait dire qu'un père décédant donnerait exactement la même somme à tous ses enfants à son décès. Ou encore c'est plus une égalité différenciée qu'il faut ? C'est encore d'être équitable qui importe et essayez d'être heureux.

Desjardins dit :

'' Il n’est pas reproché aux hommes de chercher à entrer en relation avec les femmes ou encore de faire des compliments. Il leur est reproché d’abuser de leur position d’autorité pour obtenir des faveurs sexuelles. ''

Pourquoi parler des hommes en général ? C'est loin d'une majorité qui sont en position d'autorité. Bien que plusieurs niveaux d'autorité existent. Et ce n'est pas parce qu'une personne est en position d'autorité qu'elle va en abuser. Des femmes aussi abusent de leur autorité mais moins souvent pour obtention de faveurs sexuelles ? Cela s'explique et pas mal biologiquement, il ne faut pas renier la biologie, les organes sexuels du mâle sont externes. Ce qui n'est pas une excuse du tout pour abuser mais les hommes sont tout de même en moyenne plus sexuels, plus génitaux que les femmes. En moyenne, pas tous. Il faut tenir compte de cette différence là qui n'excuse aucunement les agresseurs.

Les relations de dépendances ? Tu es interdépendant mais on vise dans une relation non toxique et moderne l'épanouissement des deux membres du couple et cela passe par l'autonomie. Les féministes risquent de revenir à la vision dominant versus dominé , la métaphore de Morgan. Un couple sain n'est pas axé sur des rapports de domination. Mais des rapports équitables et équilibrés. Par contre ce qui convient à un couple pourrait ne pas convenir du tout à un autre.

Séduction et harcèlement on le sait que ce n'est pas la même chose. Il y a des femmes qui peuvent revirer de bord les hommes très rapidement ou encore l'empêcher d'approcher une amie, juste par défense du territoire ou même qui a peur de tomber en amour ou peu importe. Si elle n'est pas intéressée c'est bien correct mais parfois c'est une autre qui se mêle de ce qui ne la regarde pas. Pas grave, pas la fin du monde.

Il y a des hommes qui n'ont pas l'air de comprendre plus. La femme qui met son décolleté ce n'est pas pour toi si tu n'es pas de son goût, c'est pour elle en premier et cela peut même être aussi pour que les autres femmes l'admirent ou soient jalouses et cela peut être de la séduction aussi mais juste ceux qui l'intéresse ou pour atteindre ses objectifs. Natacha des Têtes à claques veut juste que tu signes le contrat elle ne veut pas aller plus loin sauf exception.

Il ne faut pas être un goujat. '' Look but don't touch'' et quand tu regardes ne t'arrêtes pas complètement de travailler et en fixant la femme avec un regard insistant , c'est loin d'être un compliment cela. Une jeune femme en vacances dans le sud l'été passé a subi cela. Elle préférait rester dans sa chambre. Le flirt doit rester léger avec des inconnues. Des hommes mal éduqués ? Une culture plus machiste. Versus des hommes qui ne font jamais de compliments aux femmes ou encore comme Obama qui avait fait un compliment juste mais un peu trop enthousiaste et pas au bon moment se faire traiter de mononcle. La différence est là, le politically correct c'est de tomber sur la tomate de quelqu'un pour une erreur minime. Et se mêler de ce qui nous regarde pas.

C'est pas nouveau que des féministes attaquent des femmes car leur discours n'est pas politically correct ou n'est pas conforme à leurs dogmes. Tu peux pareil interpréter et critiquer une chanson mais ce n'est pas forcément cela que l'auteure veut dire. Et le cheminement amoureux de chacune, chacun est individuel. La femme incarnée dans la chanson peut vraiment être trop dépendante des hommes ou au cinéma aussi mais il ne faut pas censurer cela, cela empêche la réflexion. Une autre peut peut-être rechercher son père. Je ne trouve pas cela sain et perso entendre des couples s'appeler papa et maman je suis mal à l'aise. Mais pas quand cela s'adresse aux enfants ou au rôle de mère avec les enfants. Ce que je ne souhaite pas c'est que le conjoint devienne le père ou la mère de son partenaire. C'est pas la même chose du tout. On aime nos parents mais absolument pas de la même façon qu'un conjoint. Il ne faut pas être parano non plus. J'ai quand même vu cela, l'homme où sa femme se comporte comme une mère avec un de ses ados. Pauvre gars! Si c'est léger cela peut toujours être acceptable, il faut faire fonctionner la maisonnée mais sinon ? Pitié non... C'est très castrant. On aime la mère mais on est pas amoureux d'elle. Il y a pareil plusieurs archétypes de mères. Maman Plouffe ? Madame Bellemare la mère à Oscar Bellemare dans Symphorien ? Ce peut devenir des mères envahissantes et manipulatrices. Personne n'est parfait.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

15 janv. 2018, 06:41

En quoi Salvail représente-t-il tous les hommes ? Il ne représente pas plus les hommes dans ses fautes qu'il ne représente les homosexuels.

Weinstein ? En quoi il représente les hommes, il représente plutôt les abuseurs et même les traîtres bien oui car il semble chaleureux.

Rozon lui ? Il a mal reçu son éducation ? Il a des rapports de domination avec les femmes depuis toujours et il n'a eu qu'à dire avoir changé pour qu'on le croit ?

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

15 janv. 2018, 07:07

Pour les hommes qui commentent sous le texte de Martine Desjardins à mes yeux ils disent absolument n'importe quoi ou encore ils généralisent leur propre vécu à tous les hommes ou certaines mauvaises expériences.

Un est là avec son jadis et suppose que la société a changé plutôt que de se demander pourquoi il pogne moins !!! Cela ne se joue jamais rien que d'un bord.

Un autre parle de contrat ? Mais anciennement c'était en plein cela... En théorie du moins. Mais ce n'était pas l'idéal du tout. Vous restez vierges jusqu'au mariage et la main de la future il faut la demander à beau-papa et si tu n'es pas capable de faire vivre ta femme et avoir soin d'une famille, oui le père pourvoyeur tu n'étais pas un bon parti. Il fallait faire évoluer ce modèle là. Les femmes sont aussi sur le marché du travail mais les gars se plaignent chez les masculinistes des deux bords. Ils trouvent qu'elles prennent trop de place au travail et qu'elles s'intéressent trop à leur portefeuille en même temps.

C'est paradoxal. Tu dois pareil te protéger toi-même. La femme faire pareil, c'est cela un contrat cela a beau être ton amour, un contrat cela se négocie. Bien non c'est plein qui disent ne pas vouloir de contrat.

Il y a pourtant toujours un contrat que ce soit dans les relations amoureuses, pour un emploi ou pour un cellulaire. Le contrat est juste moins détaillé, un engagement moins à long terme. Cela ne veut pas dire pas de contrat, ils disent cela par abus de langage.

Pas les relations interpersonnelles qui sont une business mais le contrat de mariage ou de concubinage , le testament et autres relèvent du droit des affaires. Pour l'affaire Lola, c'était désespérant voir un homme d'affaires aussi prospère ne pas comprendre l'importance des contrats et s'y opposer pour des valeurs personnelles. C'est qu'il veut s'engager le moins possible ? Limiter sa responsabilité ? Bien en affaires, tu fais cela avec des contrats et non en fuyant tes responsabilités. En les déterminant plutôt. On est en Amérique du Nord , les avocasseries peuvent prendre beaucoup de place. Il vaut mieux prévenir que guérir. Un mauvais arrangement vaut mieux qu'un bon procès.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

15 janv. 2018, 07:24

Un regarde trop insistant de la séduction ? Bien non grosse tache ! Ton regard peut l'être et être de la séduction quand la fille le veut. Le hic parfois c'est quand d'autres s'en mêlent homme ou femme.

Il faut du jugement quand c'est trop lourd, importun, il faut cesser. C'est absolument pas de la séduction si la fille n'aime pas cela. Séduire c'est vouloir plaire. Si tu es importun et lourd tu déplais. Tu déplais à la mademoiselle ou la dame concernée, cela regarde pas les autres . Évidemment si est témoin d'un abus, d'une agression il faut intervenir mais pas dans tout rapport de séduction, de communication. Avant d'intervenir, il faut demander la permission à la dame à moins que ce soit critique.

C'est comme jouer trop les protecteurs, les chevaliers servants. Mais si c'est juste la bonne dose ? '' Merci de m'avoir défendue.'' C'est pas pareil. L'autonomie de la personne, tu aimes régler tes problèmes toi-même. Monsieur m'a pilé sur l'orteil ? Apprend à te défendre. L'autre qui voudrait lui casser les deux jambes ou envoyer cela en prison ou faire perdre l'emploi. Hey ! C'est une chose mineure et la personne a aussi la responsabilité d'apprendre à se faire respecter sinon presque tout le monde va abuser de vous. Il faut être bon mais pas bonasse. Des choses en apparence simples à comprendre mais qu'on ne sait plus aujourd'hui ? Mais non dans le monde d'hier aussi cela arrivait. La personne était trop bonasse ou l'autre trop indécise alors ses expériences se terminaient en queue de poisson. Connais toi toi-même, c'est comme avoir des pensionnaires c'est pas pour tout le monde. Certains sont très heureux, d'autres vont être malheureux se plaignant de ne plus être chez eux.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

15 janv. 2018, 11:48

Un exemple parfait démontrant que l'on mélange tout :

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... -consentie


Ici au Canada le code criminel même si c'est aux États-Unis eux. Sur le consentement il est dit quoi déjà ?

http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois ... ml#docCont


Le paragraphe 265(4), la croyance sincère de l'accusé au consentement mais dans les circonstances du paragraphe 265(3) cela ne s'applique pas.

Bien celui qui fait l'objet d'une plainte ici et dans les médias plutôt qu'à la police pourrait probablement s'en tirer.

Alors qu'il semble qu'on a affaire à un très mauvais amant peu attentionné et la femme le veut même pas comme amant sauf que le gars c'est un zouf sur les bords, il y a pire que lui...


La femme n'est pas assez ferme dans ce qu'elle dit mais c'est un archi mauvais partenaire et un nul avec les femmes ou connaisant mal la culture de celles-ci mais cela peut varier d'une femme à l'autre.

« Je sais que j’envoyais physiquement des signaux montrant que je n’étais pas intéressée. Je ne pense pas qu’ils aient été remarqués ou, s’ils l’ont été, ils ont été ignorés »

C'est trop mou cela , cela prend un NON ferme.

S'il continue ? Le verre de vin à la figure... La gifle et et le coup de genou direct dans les parties.

Tu peux dire non en le repoussant légèrement au départ mais ensuite il faut y aller plus fort sauf que certaines vont figer.

''Écoute bonhomme je b.aise jamais le premier soir. '' Pas obligé que ce soit vrai, un petit mensonge passe-partout peut aider. '' Désolée jamais le premier soir.'' S'il gars reste un prospect et que c'est pour arriver cela arrivera plus tard mais là , il faut lui mettre les points sur les i et les barres sur les t.

Les femmes choisissent souvent mal leur prospect. Le gars pourtant laid comme un pou, vient de gagner un prix, le gros ego, il se croit irrésistible. Va coucher avec un gars ordinaire ou soit plus prudente devant un tel narcissique ou egocentrique.


« Je pense qu’Aziz a profité de moi. Je n’ai pas été écoutée mais ignorée. C’est de loin la pire expérience avec un homme que j’aie jamais eue » C'est lui la vedette pas toi... donc qui cherche à profiter de qui ? Et où est ta photo à toi ? Il n'est peut-être pas aussi laid que je le dis mais rôder autour des acteurs,,,
Pas grave, même que tu te comportes en groupie, tu ne mérites pas d'être agressée sauf que l'agression dans la loi il suffit qu'il ait la croyance sincère au consentement pour que cela n'en soit pas une.

Dans l'ancien temps ? La fille dirait qu'elle a été naïve et la réputation de l'acteur comme piètre amant se ferait et il pognerait 15 fois moins pour les deux prochaines années. On parle au lit et non dans sa profession.

https://en.wikipedia.org/wiki/Aziz_Ansari#Personal_life


Une autre astuce pareil comme l'ancien animateur de la CBC , il se prétend féministe. Une chance que notre prof de politique du Cégep celle du Québec et Canada n'est pas là... Bon mais cela fait longtemps. Oui mais il se ferait railler pareil. C'est une astuce pour séduire les femmes.

Le gars se fait passer pour féministe a l'air gay mais est misogyne et homophone.

Alors que l'autre est gino et maladroit mais c'est le meilleur parti que la fille peut pas avoir, le papa le plus attentionné mais c'est un gros clown pareil et est séduit mal sauf qu'elles apprennent à le connaître et elles trouveront pas mieux et il est vraiment bon.

''Ole, Ole, Ole... feeling hot, hot, hot...''

Les jeunes manquent d'éducation... ou plutôt de connaissances de la vie, ton beau moineau qui joue au gars parfait c'est le pire des crapets alors que le gros clown c'est un des meilleurs pères que tu peux choisir. Pas tout le temps, c'est une comédie, juste pour dire de se méfier des apparences.

Le gros bouffon qui veut pourtant coucher avec la fille encore plus vite se fait virer de bord et plusieurs fois mais elles le trouvent drôle pareil et croient qu'il n'a aucune chance mais il va finir par l'avoir et lui sera vraiment à la hauteur contrairement aux autres.

Well , c'est le cliché du gars ordinaire et drôle qui devient le gagnant, c'est un peu , beaucoup arrangé avec le gars des vues sauf que c'est une part de la vérité aussi.


Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

15 janv. 2018, 12:23

http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/15 ... _23333424/


Ils connaissent pas la vie alors que nous ado on voyait le film et on comprenait et une femme 10 -11 ans de plus était d'accord.

'' Cependant, quelques instants après, il lui aurait demandé de lui faire une fellation et, se sentant contrainte, elle se serait exécutée. C'est finalement une fois rhabillés, tandis qu'ils regardaient un épisode de la série "Seinfeld", que Grace a réalisé à qu'elle point elle se sentait "violée" selon ses termes. Elle a commandé un taxi et dit avoir pleuré jusqu'à son retour à la maison. ''

Des hommes diraient plutôt qu'elle a honte de son propre comportement. Contrainte vraiment ?

Puis elle dit que ce serait pour une prochaine fois... pas assez claire... non le gars l'intéresse mais elle veut pas vraiment le soir même, le trouve maladroit et va plus loin qu'elle l'aurait voulu.

Elle aime mieux se décrire comme victime que d'assumer sa responsabilité. Moi je dis de lui dire que c'est un crapet mais non elle est intéressée sauf que cela va trop vite...

Les gars sont niaiseux de nos jours ou pas ? Ou ce sont ceux d'antan ? Cela prend deux ans de fréquentations la main demandée, la bague de fiancailles, le mariage et tout. C'est pendant la lune de miel, leur nuit de noces qu'ils perdent leur virginité tous les deux. Cela c'est l'autre extrême. Tu peux pas trouver un équilibre entre les deux ?

Premier soir ? Quelques becs, deuxième sortie du necking plus intense, troisième avec des préliminaires durant deux ou trois heures et la femme passant la nuit entière avec vous là vous le faîtes.

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

17 janv. 2018, 12:59

http://plus.lapresse.ca/screens/4f4a9ef ... =billboard



J'étais certain que madame Gagnon avait pris sa retraite compte tenu de son vénérable âge et que je ne voyais aucun de ses textes sur Lapresse depuis un bail ...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

17 janv. 2018, 14:38

Quelques bons points par madame Gagnon tout de même

Pour moi hier dans le Journal de Montréal madame Houda-Pépin avait des bons points tout en continuant à attaque le texte signé par Deneuve alors que les deux veulent probablement la même chose. Sur la galanterie madame Houda-Pépin est pour alors que des féministes n'aiment pas vraiment cela y voyant un relent de sexisme.

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... ur-calisse


Brigitte Bardot elle ce qu'elle dit sur des actrices cela arrive pour de vrai mais comment quantifier et qualifier ?

http://www.journaldemontreal.com/2018/0 ... ur-un-role


C'est bourré de généralisations, de dialogues de sourds, de mauvaise foi aussi. Tout le monde veut s'exprimer alors que c'est complexe.

Pour les fantasmes chacun est libre d'avoir ceux qui lui plaisent mais tous ne sont pas à réaliser et certains avec grande prudence. Un jeu de rôles plus qu'une situation réelle peut toujours se faire entre personnes libres et consentantes.

Une fille qui fait l'allumeuse ? Elle a le droit mais qu'elle ne se plaigne pas après ? Bien attendez ... elle doit consentir pareil.

Mais au Canada pour que ce ne soit pas un crime l'accusé n'a qu'à démontrer la croyance sincère sauf dans des situations précises où là tu ne peux pas avoir de consentement.

C'est quasiment incompréhensible ces histoires là sur ceux les plus connus durant pendant des années sur plusieurs victimes. Le trip de pouvoir, une forme d'inceste ou même de pédophilie pour des entraîneurs ? Puis l'entraîneur les fait gagner en même temps. Où sont les parents ?

Pour TLMEP ? Demander conseil à Lise Payette ? Cela a beau être une de tes idoles , elle peut être en conflit d'intérêt et aussi dépassée sur certains enjeux.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

17 janv. 2018, 14:51

Le harceleur et l'agresseur c'est lui le coupable si on peut la démontrer devant un tribunal et si on peut pas ? Cela ne veut pas dire que tu n'as pas une victime, une personne traumatisée de qui il faut prendre soin.

Ceci étant dit, prendre des précautions, des mesures préventives ce n'est prendre les femmes pour des créatures fragiles à protéger, ce n'est pas les culpabiliser non plus. Ce sont des invitations à la prudence. Malheureusement ce ne sera jamais tout le monde qui sera digne de confiance. On peut toujours améliorer l'éducation des garçons et filles mais tu ne peux pas garantir la sécurité.

Tu as beau avoir des états financiers audités cela ne garantit pas qu'il n'y a pas de fraudes. On ne vit pas dans un monde parfait.

Prendre un taxi ? C'est dans la presque totalité des cas sécuritaires mais des faux taxis ou encore un vrai qui a agit en agresseur cela arrive. Tu ne peux pas garantir cela. Tu ne peux même pas garantir que l'agresseur sera reconnu coupable.

C'est comme l'histoire Ghomeshi, je le déteste ce mec . Mais comme animateur je le trouvais fin et cultivé aussi maintenant je le déteste, je vois toute la masque qu'il portait. Est-ce vraiment cela ? Lire l'histoire par les médias .

Une bulle médiatique, on se laisse emporter et des groupes de pression avec des objectifs politiques. Qu'est-ce qui a vraiment de l'allure.

Puis signer des pétitions et textes à 100, à 1000 ? Hey ce n'est pas cela un dialogue social.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

23 janv. 2018, 09:13

Le dialogue de sourds continu... Celui signé par Deneuve n'est même pas disponible en lecture intégrale... Quand Facebook existe, profitez-en , plutôt que rendre cela accessible juste aux abonnés.

http://www.lapresse.ca/debats/chronique ... rtunee.php


Des monologues et/ou statements de gens avec affinités se regroupant pour ensuite faire le plus de bruit possible. Ou encore une chroniqueuse ou éditorialiste qui parle et en usant de mauvaise foi et en faisant des généralités, aussi démagogues, les unes que les autres. Mais personne n'a le même vécu.

'' Importuner''??? Qui aime les importuns ? Personne sauf que tu peux prendre quelqu'un pour un importun et changer d'avis en cours de route. Une certaine forme de sollicitation mais qui ne se transforme pas en harcèlement.

Ouimet : '' «La drague insistante et maladroite n'est pas un délit», écrivent-elles. C'est vrai, mais j'aurais aimé qu'elles définissent le mot «insistante». L'homme peut insister combien de fois avant de verser dans le harcèlement? '' Il faut se servir de sa tête , de son jugement, cela varie d'une personne à l'autre. Alors c'est à la femme de décider ? En quelque sorte oui et à l'homme d'être à l'écoute. Cela peut être dès la première tentative comme une autre c'est le jeu de la séduction...

La liberté de ne pas répondre aux colporteurs... C'est comme la sollicitation téléphonique, il faut s'inscrire au CRTC car cela devient du harcèlement.

'' Le collectif crie au puritanisme parce que les hommes doivent éviter les blagues douteuses et les mains baladeuses. Un puritanisme, disent-elles, qui transforme les femmes en «éternelles victimes, de pauvres petites choses sous l'emprise de phallocrates démons, comme au bon vieux temps de la sorcellerie». '' Cela généralise des deux bords et il y a des femmes qui aiment bien les blagues douteuses elles-mêmes et qui ont les mains très baladeuses. Mais attention cela dépend du milieu. Les femmes ne sont pas toutes les mêmes. Mais celles qui font cela, sont-elles des mauvais exemples ? Encore une fois, c'est une question de jugement. Si tout le monde est consentant dans le milieu très grivois en quoi cela nous regarde ? Mais est-ce vraiment possible de l'être ? Encore se servir de sa tête, cela semble tellement compliqué à plusieurs.

Est-ce que c'est contre les femmes ou pour ou contre les hommes ? La femme évitait la compagnie d'hommes qu'elle trouvait disons manquant de savoir-vivre mais en exagérant leurs défauts. Une autre les aimait beaucoup et notamment pour leurs $$$$, leur réussite financière. Une est trop pudique, l'autre ne le serait pas assez. À chacun sa pudeur .


- '' Je fais partie de cette génération qui a connu la drague «insistante» dont s'ennuient tant les Deneuve et compagnie, cette époque où des hommes se frottaient contre des femmes dans le métro en toute impunité, abusaient de leur pouvoir au travail sans se poser de questions ou multipliaient les blagues cochonnes que la gent féminine devait trouver drôles au risque de passer pour des mal baisées, insulte suprême. ''

Pourquoi dit-elle une affaire de générations alors que c'est beaucoup plus une affaire de milieux. Et cela existe encore aujourd'hui. Et arrêtez-moi cela dans le métro, l'homme aurait reçu des coups de parapluie ou de sacoche et rapidement. Mais avec quelles femmes et en quelle année ?

Les blagues cochonnes ? Ginette Reno en fait 10 fois plus que l'homme juste un peu grivois.

Pour d'autres cela dépend du contexte et cela dépend aussi des générations. Ouimet c'est une boomer elle ? Les femmes plus âgées ou les premières boomers n'acceptaient pas cela ou pas n'importe comment. Celles qu'on a connues. C'est avec la libération sexuelle des années '60, mal appliquée, mal comprise ?

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

04 févr. 2018, 09:14

Sur Jean Larose...

http://www.lapresse.ca/actualites/enque ... -culpa.php


Les choses sont mal définies en svp... Une agression sexuelle cela peut être difficile à prouver mais ici on parle d'attouchements.

Grrrr !

Elles se comportaient en groupies intellectuelles. Ce sont des femmes aussi... Mais en conflit d'intérêts ? Bien oui, elles veulent se rapprocher de lui mais pas du tout sexuellement, du moins pas celles qui se plaignent.

Le narcissisme c'est cela.... Comment un universitaire de 61 ans, peut-il s'imaginer qu'une fille de 20 ans rêve de coucher avec lui et dret là.. La fille est groupie pareil...

Comment Marcel Aubut peut-il penser avec son physique que se mettre en boxer devant une secrétaire, elle va trouver cela beau ? Tu n'as pas fait le calendrier des pompiers mon Marcel et tu ne serais pas engagé pour danser au 281. Tu ne ressembles pas à un Chippendale. Perso, je me demande ce que les femmes leur trouvent mais quand même c'est moins pire qu'un physique à la Aubut. Mais si vous, vous aimez pour de vrai là cela n'a plus d'importance ou la séduction même peut marcher mais avec ta femme. Pas comme technique pour appâter une femme.

C'est ton argent qu'elle aime ton pouvoir.

Pour l'intello, c'est ton aura et tout. Et tes connections. Mais est-ce possible une aventure , une liaison ? En éliminant les autres conflits d'intérêt bien qu'il y en toujours un. Elle veut faire avancer sa carrière, lui il est surtout imbu de lui-même mais a une influence. Tu fais quoi ?

Des agresseurs ou harceleurs en situation de pouvoir cela.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

04 févr. 2018, 09:25

« Il n'y a rien de plus pénible que d'avouer à ses proches et de s'avouer d'abord à soi-même qu'on a été abusée par un prof qu'on admirait, qu'on aimait. »

Ton admiration est aveugle, béate.

http://littfra.umontreal.ca/repertoire- ... rose-jean/


Cela enlève pas son talent mais il faut vite mettre cartes sur table avec de tels égocentriques.

Oui mais c'est plein de groupies. Peut-être pas tant que cela non plus... Peu importe, la fille ne mérite pas de subir cela. N'empêche que les gros egos se mettent à penser cela.

Même les danseuses nues que tu peux toucher cela ressemble à de l'exploitation. Même la danseuse aime pas cela et toi tu t'imagines parce que tu es une grosse tête que tu pognes ?

Mais attendez, il en a eu combien de relations ? Il a eu plusieurs maîtresses parmi ses étudiantes ? Et certaines cela a fait avancer leur carrière ? Sexisme que de le prétendre ? Évidemment quand on le sait pas, on le sait pas...

Sauf que le phénomène existe pour de vrai mais il est dénoncé. Celles qui l'ont fait aimeraient mieux pas le refaire ? Mais si cela aurait eu pour conséquence de ne pas avoir de carrière ? Est-ce qu'elle l'a le talent oui ou non ? C'est plein de gens talentueux qui veulent réussir mais seuls une poignée le pourront. On fait quoi ???