Catherine Deneuve

par Verbo

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

09 janv. 2018, 12:51

Pas complètement tort dans ce qu'elle dit mais cela peut être le conflit des générations.

http://www.lapresse.ca/cinema/nouvelles ... hommes.php


Mais est-ce vraiment arriver ? Il y a plein de débats mais les gens ne sont pas capables d'avoir du jugement ? Là où cela va trop loin ou juste une personne maladroite et on règle cela à l'interne.

J'aime pas le mot importuner. Mais oser, foncer et reculer après s'il faut. Le gars qui tente sa chance et se laisse pas abattre après un premier non. Sauf que celui qui devient lourd bien il est temps qu'il cesse. Pas besoin de police des moeurs mais juste un gars intelligent. La demoiselle ou la dame n'est pas intéressée alors cesse tes approches.


Des femmes plus âgées ont dû faire un backlash et notamment avec l'histoire suivante aux États-Unis.

http://blogues.lapresse.ca/hetu/2013/04 ... mononcles/


Il fallait plutôt dire Obama est hétéro et s'il s'excuse trop il est un homme castré.

Et là les femmes vont vous dire la vérité.



Cette chanson n'est vraie qu'en partie, c'est le bon équilibre qu'il faut.

Homme rose mais ennuyeux ? C'est sûr que tu risques d'être cocu. Il faut que tu sois toi-même mais une femme sérieuse veut un bon parti. L'homme qui est juste douche, c'est bon juste un temps cela.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

09 janv. 2018, 13:12

Mettre une main au derrière dans le métro ? De mauvaise foi Emilie Mazoyer, la femme plus âgée c'est la gifle aussitôt que l'inconnu va recevoir mais il existe parfois des exceptions. Et cela peut même devenir un quickie.

Des hommes et des femmes qui sont willing mais cachez-vous suffisamment.

''
la drague insistante ou maladroite n’est pas un délit ''

C'est pas un crime mais cela reste à la femme de juger où cela peut se rendre. Elle peut trouver cela drôle, risible et flatteur mais ne pas être intéressée. Elle le laisse faire un peu mais s'il continue, elle lui fait savoir et s'il va encore plus loin . Es-tu sourd ?

''
alors qu’ils n’ont eu pour seul tort que d’avoir touché un genou, tenté de voler un baiser, parlé de choses « intimes » lors d’un dîner professionnel ou d’avoir envoyé des messages à connotation sexuelle à une femme chez qui l’attirance n’était pas réciproque. '' Qui cela et à combien de reprises ? Le jeu de la séduction doit rester mais si la femme n'était vraiment pas intéressée il doit comprendre. Cela prend des hommes confiants et il existe plusieurs types de personnalités et de compatibilités. Des femmes peuvent faire des plaisanteries grivoises en masse aussi.

Pour les porcs à l'abattoir ? Non mais par ici le qualificatif de porc et même ''gros porc vicieux'' pour un homme, il est mieux de se tenir tranquille et loin des femmes qui pensent cela de lui.

Mais si d'autres l'aiment ? Apprendre à avoir de la jugeotte. Les grivois ensemble s'ils sont bien de même mais les personnes mal à l'aise, il ne faut pas leur imposer cela.


« Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle »

J'aime pas le mot sauf que si tu as toujours peur de déranger, comme le vendeur tu ne feras aucune vente, tu ne conclueras jamais rien, tu ne closeras pas le deal, tu vas rater des opportunités. La femme peut même penser,qu'est-ce qu'il attend pour venir me draguer ? Une autre va le revirer de bord d'aplomb. Cela ne veut pas dire qu'elle est une féministe extrême, elle n'est juste pas intéressée.

Si on me sollicite pas dans le commerce possible que j'achète pas. Bon c'est plus dans les arts. Montrez-le que vous êtes bons. Mais il y a plein de sollicitations de choses qui nous intéressent pas et cela devient de la pollution.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

10 janv. 2018, 11:08

Ici :

http://www.lapresse.ca/cinema/201801/10 ... -tolle.php


Je trouve que les deux parties affirment très mal leur point de vue et alors ce ne peut pas être un échange constructif mais seulement un dialogue de sourds. Je suis en désaccord avec les deux clans et réciproquement partie d'accord.

Être un peu insistant, un peu maladroit, c'est juste un gars qui s'essaye, il ne faut pas détruire le jeu de la séduction. Mais cela peut être l'inverse du cliché, du stéréotype ? Bien sûr mais le cliché peut ressembler à la réalité de beaucoup. Hey la femme aime cela se faire faire des compliments même parfois un peu insistants mais une mère et sa fille sont allés dans le sud et les hommes étaient vraiment lourds, la mère aimait pas vraiment cela bien que c'est un peu flatteur et pour des femmes manquant d'estime d'elles cela peut la remonter un peu. Mais vraiment trop insistants dans leurs regards et cessant de travailler, l'ado préférant rester dans sa chambre que subir cela.

Ils ne sont pas criminels mais importuns et même très. Est-ce dans leur culture d'être plus machos ? Je crois que oui. C'est une question de dosage et chaque femme est différente, il faut écouter l'autre. Ne pas être la perfection sur terre mais quand tu crées des malaises et à répétition, change de comportement. Mais si tu veux être trop parfait, tu es juste plate ou encore tu plairas juste à une certaine catégorie de femmes si c'est ce que tu es , le parfait gentleman continue à l'être mais si tu joues un personnage autre... Enlève ton masque ! Les femmes , les vraies aiment les hommes qui sont vrais. Mais cela veut dire quoi ? Soit toi-même en étant respectueux.

Pour ce type de féminisme il a déjà été critiqué de manière bien plus rude par des hommes mais on tombe trop dans les clichés. Elles, elles tombent trop dans la dualité. La dénonciation, la vue du monde entre dominants et dominés.

http://etreautravail.com/blog/lorganisa ... omination/


http://slideplayer.com/slide/4244981/

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

10 janv. 2018, 11:12

C'est décevant en même temps d'assodier Catherine Deveuve à ce mouvement mais personne n'est parfait. Une telle icône de la féminité. Oui plus classique mais cela ne veut pas dire que tu ne peux pas avoir du charme en étant différente..

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
1
8
6
0
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

10 janv. 2018, 12:30

La guerre des sexes, épisode #874,084,234.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

10 janv. 2018, 13:06

jon8 a écrit :
10 janv. 2018, 12:30
La guerre des sexes, épisode #874,084,234.
C'est relié mais ici c'est plus un cliché comme disait un homme du passé : '' Il y a des conflits entre femmes.''

C'est bien plus cela que vous avez ici des femmes les féministes qui prétendent parler au nom de tous les femmes alors d'autres réagissent un peu maladroitement et un effet backlash.

Il faudrait quasiment faire parler les femmes d'autrefois et avoir leur opinion. Était-elle antiféministe une certaine ou plutôt ne se reconnaissant pas du tout dans leurs discours.

Puis là vous pouvez avoir des clichés qui sont faux. Quand la tension monte plutôt que de respecter le point de vue de chacun. L'idéologie, moi j'ai raison, toi tu as tort. La partisanerie. Que voulez-vous Catherine Deneuve aime les hommes. Mais il y a des femmes très féministes et qui adorent au moins leur homme. Alors est-elle vraiment anti-homme ? Tous les hommes ne sont pas les mêmes, toutes les femmes non plus mais tous sont humains.

Il n'y a pas qu'une philosophie de vie. PK Subban lui a le tour, tu rassembles les gens et dans un cadre pour avoir du plaisir et tu oublies tes différents ou tu prends le temps de t'apprivoiser.

Parlez-vous en privé et arrivez avec un vrai discours rassembleur. Plutôt que ce discours qui est uniquement sur le côté répugnant des dominateurs. Cette métaphore est importante, il faut dénoncer mais si ta société est juste là-dedans comme une organisation aussi, tu vas la paralyser. Et attention au backlash. Si le syndicat contribue à détruire l'entreprise et faire perdre la job à tous les employés cela va avoir donné quoi ?

Cela fait aussi penser à Depardieu qui a quitté la France pour une autre raison mais c'est cela. Quand la liberté individuelle est brimée bien elle finit par ressortir mais un peu tout croche.

Pire que les curés autrefois où il faut tous être du même bord et avec le même catéchisme. C'est un peu décevant côté Deneuve mais côté médias ils continuent dans leurs biais victimaires. Nos femmes sont plus fortes que cela. On aime les gagnantes nous ! Du moins celles qui prennent la parole on veut avoir des exemples de gagnantes sans hypocrisie. Des dénonciations c'est bien mais il faut apprendre à dépasser cela et à avancer. Bon mais il faut des mentors réels avec le vécu pour inspirer.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
1
8
6
0
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

10 janv. 2018, 18:22

Je suis abonné depuis des années à la revue Science & Vie, où on parle régulièrement des différentes méthodes de reproduction des animaux... Croyez-moi, c'est aussi extrême que fascinant....

Alors, quand j'entend parler des histoires à la Weinstein et Deneuve, je suis incapable de m'empêcher de penser à ça: le cycle reproductif qui va se frayer un chemin no matter what...

Ouaip, parce que, bottom line, c'est de ça qu'il s'agit.

Who knows? Peut-être que dans 1000 ans d'ici, la féministe ultime pourra faire de la parthénogenèse ?

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

10 janv. 2018, 20:03

Intéressante la comparaison avec les animaux et la reproduction j'aimais beaucoup regarder des documentaires animaliers.

Je suis fan aussi des oiseaux du paradis et de leur parade nuptiale, les chercheurs eux parlent souvent de l'intelligence de la corneille, il me semble préférer si ce n'est pas l'intelligence le mode de vie des oiseaux du paradis.

Pour ce qui est du féminisme on est dans la sociologie et la politique. Pour l'étude des animaux Frans de Wall me vient en tête parlant du mâle alpha chez les chimpanzés bien que parfois cela peut être une femelle mais pour ce qui est du mâle alpha, les femelles ont leur gros mot à dire pour qu'il garde sa place. Chez les chimpanzés, il y a plusieurs espèces de singes et des espèces plus matriarcales.

La gauche préfère les bonobos. Trump lui pense comme de nombreuses personnes que les gorilles sont violents alors que les chimpanzés correspondent plus à ce qualificatif contrairement à ce qu'on voit dans la série la planète des singes des années '60 et '70. L'humain juge souvent en fonction des apparences.


http://www.emory.edu/LIVING_LINKS/OurIn ... Point.html


Les bonobos se réconcilient avec le sexe et ce sont les femelles qui sont dominantes. Les mâles bonobos ne doivent pas être si malheureux.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

10 janv. 2018, 20:25

Les chimpanzés.

'' Ils sont en compétition intense pour l'accès au pouvoir et aux femelles. ''

http://journals.openedition.org/terrain/3073


Pour Weinstein cela doit être simplement de débarquer le mâle alpha et un autre prend sa place ?

Bien oui, cela doit être cela pour tolérer pendant des années. Hummm bien des choses nous sont cachées...

'' Jamais le mâle alpha ne salue qui que ce soit. Il est salué par tous avec déférence. Cesser de saluer le dominant est la première étape de la remise en question de sa dominance. ''

'' La dominance réelle se reconnaît à la capacité du mâle alpha à monopoliser les femelles lorsqu'elles sont le plus attractives, à empêcher des coalitions de se former contre lui, à sortir le plus souvent gagnant des combats ou des conflits qui l'opposent aux autres chimpanzés, à mener le groupe ou le sous-groupe dans la direction qu'il a choisie, et, enfin, dans sa capacité à faire cesser les conflits qui opposent les autres membres de la communauté. Dans ces situations, le mâle alpha intervient généralement en faveur du plus faible, ce qui contribue à diminuer notablement le nombre et l'intensité des conflits. En échange de ces interventions, il recueille un grand respect de la part de tous les membres de la communauté. Tous ces traits reconnaissables de la dominance réelle constituent en quelque sorte les droits et les devoirs d'un mâle alpha. ''

'' En effet, dans la communauté des chimpanzés, le mâle dominant n'est pas nécessairement le plus gros ni le plus fort. Il a l'air d'être le plus puissant parce qu'il garde en permanence le poil légèrement hérissé, et se déplace d'une démarche imposante : ce sont d'autres aspects de la mise en scène de la dominance. Cependant, l'issue d'un conflit est moins déterminée par la force physique que par l'assurance et la confiance en soi. La puissance physique, l'ingéniosité et le soutien des congénères sont les trois principaux facteurs déterminants de l'assurance. ''

'' Au fil du temps, et grâce à sa détermination, Nikkie réussit progressivement à empêcher Yeroen de coaliser les femelles contre lui. Il se réconcilie d'abord avec Yeroen, puis punit la femelle. Yeroen n'ose alors rien faire. ''

Des femelles qui se coalisent. C'est en plein cela qu'on vit mais pour obtenir quoi ? Les humains ne disent pas la vérité voyons...

'' Cette incursion dans le petit monde des chimpanzés montre à quel point le réseau de soutien dans la communauté, qui permet de donner au mâle formellement dominant sa dominance réelle, définit les rapports de dépendance au sein de la coalition, donc le type d'échanges qui peuvent y prendre place. ''

C'est donc qui le mâle dominant qui remplace Weinstein et Gilbert Rozon ?

Voilà pour les animaux. Pour les discours de femmes je l'ai déjà dit j'aime mieux Dominique Michel ou Katarine Hepburn ou encore une personne liée dont je vous ai parlé en lien avec une chanson de Pierre Lapointe. Cette femme connaissait le tabac et pour la politique ? Elle s'était impliquée jeune travaillant pour Réal Caouette.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

14 janv. 2018, 18:56

Margaret Atwood semble avoir un point de vue intéressant et mieux formulé que celui de Catherine Deneuve qui ne fait que signer une lettre à 100. Et en France c'est pire que moi aussi c'est balance ton porc.

Révéler avoir été victime cela peut être libérateur mais encore... Publiquement ? Faire des accusations ?

Tu te confies à des proches ou des professionnels pas à des médias ou sur les médias sociaux pas pour des choses comme cela et pour te plaindre si c'est criminel , tu vas voir la police, pour le harcèlement il y a d'autres endroits pour porter plainte ou encore tu règles tes comptes avec la personne face à face ou avec elle.

Mais si cela est peu efficace et laisse beaucoup de victimes en plan ? On comprend que cela finit par sortir comme cela sauf qu'il y aura des effets secondaires, pas juste du positif.

Je me méfie de tous les ''ismes'' trop prononcés. Et des collectivismes notamment, je vais plus vers les individus un à un mais si tu vas trop dans ce sens ce n'est pas mieux...

http://www.lapresse.ca/arts/nouvelles/2 ... propos.php


Pour les conflits entre femmes, entre tous les groupes il y en a et entre individus aussi, il est impossible d'avoir tous les mêmes intérêts en tout temps. Si elles la critiquent c'est parce ce qu'elle dit ne va pas dans le sens de leurs intérêts et non que cela est faux. Mais elle aussi prêche pour sa paroisse ou sa vision du monde. Où est la vérité ? C'est une quête, tu ne l'atteins jamais entièrement mais tu peux tenter de t'en approcher.

https://www.theglobeandmail.com/opinion ... e37591823/


Comme homme je ne suis pas du tout féministe sans être antiféministe mais je trouve les collectivistes moutons. Je suis 100 fois moins masculiniste. Je trouve cela d'un très grand ridicule. Cela ne veut pas dire qu'il y a pas des situations à observer ou même à dénoncer. Si c'est vraiment injuste pour un sexe ou l'autre il faut corriger. C'est d'accuser systématiquement le système ou les hommes d'être sexistes. Ou encore des masculinistes se plaignant que le système efféminise les hommes alors que c'est eux qui perdent leur masculinité par eux-mêmes.

Si tu es différent tu ne peux pas être parfaitement égal mais cela veut dire quoi ? Être juste. Des masculinistes se plaignent que les tests physiques pour les femmes voulant entrer dans la police sont différents de ceux des hommes. C'est pas cela l'équité. C'est d'exiger un certain standard pour les hommes et un autre pour les femmes mais encore...

Le best ce serait individu par individu mais en étant convaincu que la personne qui embauche est juste. Mais c'est trop arbitraire car cela va varier. Le standard est écrit mais peut être injuste pareil. Qu'est-ce qui est juste ou injuste ? Il y a autant de définitions que d'humains et le même humain peut changer d'opinion assez souvent.

Il faut vivre avec un système imparfait tout en essayant de le rendre plus juste mais malheureusement la vie est injuste. Qui décide ? Beaucoup de facteurs et incluant le hasard.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

14 janv. 2018, 19:19

Intéressant Margaret Atwood mais disons l'homme qui est congédié d'une université, il peut très bien le mériter sans être jamais reconnu coupable d'agression sexuelle. Avoir des comportements déplacés disons si c'est cela et à répétition cela peut être une bonne raison.

Par contre, si la direction est formée de mous ou autre chose qui ont peur de la pression des groupes tout en allant pas au fond des choses... Tel groupe prend en grippe.

Puis c'est pareil avec des théories du complot, c'est un manque de leadership ou de la malhonnêteté. Il faut régler cela.

Sinon de fausses accusations peuvent se faire et des personnes sont convaincues que cela est vrai parce que certaines sont très vraies mais la preuve ne peut pas se faire. Les abus se commettant le plus souvent en privé. Pas de témoins.

Pas obligé que ce soit une femme cela peut être un homme et pas obligé d'être gay.

Le type est camionneur disons aux États-Unis et une super belle femme fait du pouce il s'arrête pour l'embarquer et il se fait attaquer et se fait battre jeter dans le fossé et son camion et la marchandise valant le gros prix.

Bien non, un homme nous le disait avoir été routier aux USA , il nous le disait dans les années '80 j'imagine qu'il l'avait été 5 , 7 ou 8 ans avant... Il verrouille ses portes en tout temps, arrête jamais pour des choses comme cela et il mesure 6 pieds 3 et est costaud. Tu sais vraiment pas ce qui peut t'arriver là...

C'est pareil pour les femmes mais les féministes disent ne pas vouloir être traitée comme des êtres fragiles mais avoir droit à leur sécurité. Bien sûr mais si tu t'en vas dans une chambre avec un quasi inconnu. Qui te dit qu'il est fiable ?

S'il t'agresse bien oui il est coupable mais personne n'est témoin. On veut renverser le fardeau de la preuve ou encore il faut filmer toutes nos relations sexuelles mais interdiction de les partager, impossibilité sauf devant un tribunal ?

Où est la caméra ? Pas de caméra, pas de sexe. C'est ingérable cela.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
5
8
2
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

15 janv. 2018, 05:46

Lettre suivante de Deneuve un peu mieux mais avec des erreurs, c'est un sujet complexe mais sur lequel tout le monde s'exprime.

http://www.liberation.fr/debats/2018/01 ... is_1622399


Importuner cela n'a absolument rien à voir avec harceler et encore moins avec agresser. Une Française peut très bien écrire mais par mauvaise foi idéologique tout confondre. Par ailleurs importuner c'est être indésirable, c'est simplement être une grosse tache ou pire une mouche à m.arde. On dirait qu'ils ne connaissent pas la vie ou quoi ? Un fatigant , un achalant ou un niaiseux. C'est la vie... Les femmes doivent apprendre à se défendre contre ces twits là ! Ou quelqu'un d'autre qui le remet à sa place. Pas de crime ou de faute civile commis ici juste un type qui ne sait pas vivre, un mal éduqué.

Par ailleurs ce n'est pas parce qu'une chose nous fait horreur qu'elle n'est pas la vérité. La jouissance lors d'un viol ? C'est effectivement possible les psychiatres et les sexologues pourraient le confirmer. Sauf que l'orgasme n'est pas tout dans la vie incluant celui féminin. La psyché humaine et la biologie aussi sont complexes. Les fantasmes ne sont absolument pas tous bons à réaliser. Aimer vraiment et atteindre l'orgasme se sont deux choses bien différentes. L'inverse est aussi vrai, la femme peut avoir réellement apprécier son rapport avec l'homme mais sans atteindre l'orgasme. C'est de la sexologie, de la biologie et de la psychologie. L'actrice porno peut dire la vérité et la connaître, elle même doit avoir eu plusieurs orgasmes et avec des hommes qu'elle n'aime pas mais dans des rapports consentis.

Chez les hommes ? Encore plus simple, c'est quasi mécanique et automatique mais il y a aussi des facteurs psychologiques si cela arrive trop tôt ou ne se produit pas du tout. Psychologiques et biologiques. L'orgasme est bien mais ce n'est pas le tout. Ce n'est pas forcément la pleine conscience de soi, ce n'est pas nécessairement tout l'être qui dit oui je le veux et encore et make it (le couple) great again. Non pas un slogan réactionnaire mais archi progressiste. Tu frappes un circuit en solo ? Tu installes trois hommes sur le buts et tu frappes aussi un grand chelem dans la même manche. C'est encore et vraiment pas comme dans la chanson de Laurence Jalbert. Pour être épanouiE, il ne faut pas être victime mais pleinement consentantE.

Deneuve est une telle icône alors on imaginait qu'elle détenait presque la vérité et connaissait tout de la vie mais non c'est impossible. Et avec les querelles idéologiques et très partisanes, les attaques inutiles sont faites et on veut nous faire croire que les Français savent mieux débattre que les Québécois alors que c'est très faux surtout dans les débats mal dirigés.