Journal de Montréal papier versus web

par Verbo

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

29 nov. 2017, 08:56

Le Journal a décidé de m'envoyer pendant 14 jours gratuitement leur journal papier sans que je leur ai rien demandé. J'en veux pas d'abonnement mais je vais les laisser faire pareil et je compare.

La différence est énorme, énorme et je ne lis absolument pas de la même manière, le web est meilleur que pour les articles que j'aime vraiment et il y en a peu.

Papier, je peux passer en diagonal et tourner les pages ou même lire les articles complets mais ce n'est pas un écran et les biais des journalistes me dérangent moins ou encore leur platitude. Tu tournes la pages et c'est réglé mais tu restes dans le Journal.

Je le veux vraiment pas à tous les jours mais je peux avoir besoin de papier journal aussi pour certains usages.

Dans les archives de La Presse bien je vais voir ceux que j'aiment déjà. Le web c'est l'inverse du moins dans mon cas de ce qu'on dit, mais je peux souvent être parmi ceux à part des autres. On essaye de m'imposer quoi voir, ou encore Facebook ou iTunes leurs suggestions sont souvent peu pertinentes mais j'effaçais les cookies assez régulièrement et même très souvent là un peu moins.

Bon mais ils disaient que sur Facebook tu recevais des choses comme ton opinion bien la mienne est d'être indépendant et de consulter diverses sources.

Pour le journal papier ? Tu peux faire le tour du journal et ne lire réellement au complet que 4 ou 5 articles. Le site web ? Ils semblent presque tous inintéressants mais tu finis par aller les lire ceux qu'ils te mettent en évidence.

Tu n'es pas en maudit contre le chroniqueur qui couvre les USA dans ce temps là, tu le lis qu'en diagonal et au complet seulement quand tu le veux et tu as passé à travers tout le journal.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

29 nov. 2017, 08:58

Que ce soit à gauche ou à droite c'est provocateur ou sensationnaliste avant tout. Ce n'est plus le talent ou la vision de la vie.

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

29 nov. 2017, 10:42

Verbo a écrit :
29 nov. 2017, 08:56


Je le veux vraiment pas à tous les jours mais je peux avoir besoin de papier journal aussi pour certains usages.

C'est toujours pratique quand on peinture le plafond ou les murs

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

30 nov. 2017, 10:58

..et pour démarrer un feu de foyer.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

30 nov. 2017, 11:17

La différence est énorme, énorme et je ne lis absolument pas de la même manière, le web est meilleur que pour les articles que j'aime vraiment et il y en a peu.
Papier, je peux passer en diagonal et tourner les pages ou même lire les articles complets mais ce n'est pas un écran et les biais des journalistes me dérangent moins ou encore leur platitude. Tu tournes la pages et c'est réglé mais tu restes dans le Journal.

Tu devrais vraiment essayer Lapresse+ un jour...

Des tablettes Android, il y a en pour une centaine de piasses de nos jours.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

30 nov. 2017, 11:21

les biais des journalistes me dérangent moins ou encore leur platitude. Tu tournes la pages et c'est réglé mais tu restes dans le Journal.
ouais tu restes bien noyé dans la pub... :sad:
Je passe au travers d'un JdeM sur l'heure du lunch, quand c'est dispo au restaurant, en 5min. parfois 2, peut-être...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

30 nov. 2017, 13:21

jon8 a écrit :
30 nov. 2017, 11:21
les biais des journalistes me dérangent moins ou encore leur platitude. Tu tournes la pages et c'est réglé mais tu restes dans le Journal.
ouais tu restes bien noyé dans la pub... :sad:
Je passe au travers d'un JdeM sur l'heure du lunch, quand c'est dispo au restaurant, en 5min. parfois 2, peut-être...
Pas nouveau cela... Je pouvais même dire non merci je le veux pas. Pour la pub? Hey mon grand-père peut-être en 1981 ou 1982, le disait déjà de La Presse que ce n'était que de la publicité.

Lui il venait de région. Le Journal de Montréal cela n'a jamais été mon journal du temps papier , pour l'acheter ? Ce peut être pour une artiste qui avait un article écrit sur elle. Je l'ai peut-être acheté au sens de payer de ma poche entre 2 et 3 fois à vie.

Au restaurant ou bar ? Pas tant de fois.

Le Devoir lui jamais d'abonnement et jamais ou presque un autre jour que le vendredi ou samedi sinon, il y a presque rien. Si j'ai acheté là aussi un lundi c'était pour l'artiste. Le vendredi ? Pour Josée Blanchette, la gastronomie aussi, le chroniqueur en environnement qu'il y avait. Le samedi les arts et la culture et leurs propositions de sortie ou pour le cinéma. Ou même pour parler de ce qui est bon à la télé. Vraiment pas pour la politique.

La Presse coupée aux samedi et dimanche dans le temps et après adios. Je pensais que les blogues étaient l'avenir mais eux c'est LaPresse+ . Les blogues ne sont pas rentables ou cela prendrait énormément de visiteurs.

Avant ce sont les annonceurs qui faisaient la rentabilité mais aussi avec les abonnés. C'est interrelié.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

30 nov. 2017, 13:27

Quand aucun chroniqueur t'intéresse vraiment... Dans le temps aux sports, peut-être certains.

Et pas juste aux sports sauf que je les ai pas lus vraiment.

On les voudrait à la BANQ.

Ghislain Luneau et André Rufiange.

https://www.facebook.com/22448689424675 ... 35/?type=3


https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Rufiange


Certains disaient que Rufiance était le Foglia du Journal. Mais j'ai commencé à lire Foglia en 1988 ou le découvrir en 1987 et couvrant Ben Johnson. En 1987-1988.

Luneau le jeune journaliste sportif abitibien très prometteur.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

30 nov. 2017, 13:29

Rufiange devait avoir un style pas mal différent de Foglia écrivant 7 jours sur 7.

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

30 nov. 2017, 14:43

Y'a aucun rapport entre Foglia et Rufiange à part d'avoir été la figure de proue de leur quotidien respectif.

Laporte serait une relativement meilleure comparaison (Avec Rufiange ) .

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

30 nov. 2017, 15:05

Je ne l'ai pas lu mais ils disent chronique d'humeurs ce que Foglia faisait aussi mais je trouve que pour plusieurs chroniques le terme essai vaut mieux.

Si vous allez avec Laporte ? Je le classe comme humour mais simpliste. Et pour ses chroniques, gars gentil mais archi-kétaine.

Pour Rufiange ? Ce dont ils parlent aussi comme scripteur c'est tellement une autre époque mais des choses que j'aime.

Bien Laporte avec Julie Snyder j'aimais cela aussi. Pour le reste , André-Philippe Gagnon je voyais son talent mais pas...


Pour Rufiange, il faudrait vraiment le lire mais qui a déjà fait cette comparaison avec Foglia ? Il faudrait le savoir.

Désolé si cela est resté. Je ne suis pas lecteur du Journal de Montréal de cette époque. Peut-être juste les sports un peu et c'est plus tard, Jacques Beauchamp était encore là mais même pas lui.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

30 nov. 2017, 15:11

Pour le terme figure de proue ? Pour de 1981 à 1987, je ne suis pas vraiment d'accord pour Foglia. Il avait sa chronique mais on en entendait peu parler. Par contre, à partir de 1988, 1989 et toutes les années ,90 alors là oui.

Sinon les années '70 aux sports. Mais début '80 il fait peut-être des débats ou crée de la controverse mais jamais on avait La Presse pour Foglia, on ne le connaît pas et même quand je le connaissais, vraiment pas tout le monde, et c'est devenu ou redevenu lui.

Bon mais oui, cela peut pareil être cela. N'empêche que figure de proue pour le Journal de Montréal je dis Jacques Beauchamp.