La ''reconstruction'' d'une équipe (vue d'un businessman...)

par jon8

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

25 nov. 2017, 12:56

Ok je réponds à ton message de 12h41.

En gros, tu as parfaitement raison.

Je remarque aussi que les médias et les amateurs de tribunes téléphoniques et sportives vivent dans une bulle médiatique qui n'est pas du tout ce que je vois chez des amis qui y vont. Ou en partie mais pas tant.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
4
3
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

25 nov. 2017, 13:35

Parlons des médias, justement.

Vous avez déjà vu des images de petits poissons s'aggripant sur des gros poissons prédateurs?

Vous devinez déjà où je veux en venir? L'image est assez forte? Bon.

Mais c'est ça. Une grosse organisation comme la NHL (ou pire encore, le football américain ou le foot en Europe) ça attire des petites business et ça peut même créer des marchés parallèles. Dans certains cas, c'est du mutualisme, dans d'autres cas c'est un brin conflictuel.

Les médias, quand ça va bien, ils font la promo de l'équipe/sport/ligue.
Quand ça va mal, il peuvent démolir l'image de marque.

Leur but ici n'est ni de faire la promo ni de démolir, mais de booster les cotes d'écoute (pour bien sûr vendre de la pub).
Dans le cas qui nous occupe (scène médiatique Québécoise qui couvre le CH) on parle d'une combinaison de marché captif francophone, en situation de monopole (une équipe pour toute la province) et où le sport en question a un statut de quasi-religion. L'eau déborde du vase constamment. On va même oser s'infiltrer derrière les rideaux de la haute administration, malgré le fait que c'est une compagnie privée. On va tenter de démolir publiquement le staff de la dite entreprise privée. Forcément, ça va causer des frictions. Forcément, la dite entreprise privée va faire, comme on dit, un repli défensif. Avec raison. Devant ce repli, la machine médiatique va tenter de forcer la porte. La tentation d'abuser de son pouvoir (manipulation de l'opinion publique, démolition de l'image de marque) est à la fois forte et dangereuse. Ça va pour le cirque, le show, mais il y a une ligne à ne pas franchir, assurément. Attaquer le coach, c'est dans l'ordre naturel des choses. Avoir le piton collé sur le DG, ça commence à frôler la limite. Surtout quand le président est le proprio.

En tant que proprio d'une business, si je devais voir des journalistes attaquer constamment mes employés, de manière obessive comme c'est le cas ici, je leur barrerais l'accès à mes locaux & installations. Aussi net. Persona non grata.

Présentement, l'image est forte du petit méné qui s'aggripe pour manger les miettes laissées par le great white... Le petit méné doit bien comprendre que c'est un petit méné. ...Et qu'il est toléré dans l'entourage du great white que s'il ne fait pas trop chier le gros squale.

Le mutualisme, ça va. Le pattern parasitaire, ça va moins.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
4
3
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

25 nov. 2017, 13:35

.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

25 nov. 2017, 14:23

Plus en réponse à 13h35.

Je vois la tentation mais ce n'est pas possible dans le marché.

Mais revenons en arrière et avec des médias qui étaient pourtant moins envahissants car moins nombreux.

Bien Jacques Lemaire avait laissé la job de coach à Montréal. Pas qu'il n'aime pas cela jaser de hockey mais avoir à répondre à tous les jours ? Tu n'auras plus assez de temps pour t'occuper de ton équipe et même parfois il envoyait Jean Perron qui était son adjoint à sa place.

La bulle est 100 fois plus grosse et l'organisation a reculé dans le temps et donnant moins d'accès aux joueurs ou aux coachs.

Puis Réjean Tremblay a vécu plusieurs conflits à cause de cela. Bien oui, Mario Tremblay lui disait de passer par Beauchamp , Donald Beauchamp mais Tremblay lui vient de l'époque plus informelle et Piton Ruel faisait les entrevues d'après match dans son bain tourbillon ou vapeur, pas de caméras, il pouvait leur envoyer de l'eau ou se mettre la tête sous l'eau et faire des bulles.

Eux sont là avec leur calepin puis ils font un texte avec cela. Ils ne filment pas Piton.

C'était déjà plus gros mais plus familial.

Tu vas lire Earl The Pearl ou une autre employée de McGill et tu as du plaisir à lire cela même si elles perdent.

http://www.mcgillathletics.ca/news/2017 ... tlets.aspx


Le texte est de Kirsten Whelan, cette fois là. Earl ne peut pas tout couvrir à lui seul. C'est une légende à McGill et un ami de Babcock évidemment.

Le match des hommes , c'est Earl :

http://www.mcgillathletics.ca/news/2017 ... erloo.aspx


Ok c'est en anglais mais lui il sait écrire et ne fait pas son chiant sauf qu'il travaille pour McGill.

Earl est historien amateur , l'histoire du hockey sur glace, il l'a connaît et la défend. McGill a son gros mot à dire dans cette histoire là aussi.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

25 nov. 2017, 14:34

"Tough loss, but the game tonight was a character-builder," said McGill head coach Peter Smith, who wasn't pleased with his team's feeble-looking effort in the shootout, where every player tried to deke and few looked good at it. "Maybe now they'll get the message. It's something that's been talked about for quite a while in terms of what needs to get done in the shootout and I didn't think we got the job done.

"We did a lot of good things but made some mistakes, (notably) in the first period. However the team showed a lot of character in coming back from being down two goals. It was an unfortunate goal with 50 seconds to go that we gave up for them to tie it up but all in all, I think it's another step in our development."

Ce ne sont pas des journalistes mais des relationistes. Sauf qu'ils décrivent le match et donnent la parole au coach pour de vrai. Ils essayent pas de se croire plus smart que le coach.

Le coach explique la game, toi tu la commentes. Mais les fans de tribunes et de blogues, veulent une reddition de comptes en s'imaginant que c'est leur club.

Écoutez , le club universitaire c'est en partie le mien mais je vais pas aller dire au coach quoi faire ou tu partages cela entre amis... et après ? Le coach avait raison encore une fois.

Si tu penses qu'il se trompe c'est possible mais peut-être 95% du temps, c'est lui qui avait raison ou encore les deux façons de faire peuvent être acceptables, cela prend juste quelqu'un pour décider et c'est lui et non toi.

Alors les questions des journalistes en 2017 ? C'est improductif mais pas dans le sens de combattre la productivité mais de rendre cela encore plus éteignoir que cela l'est déjà.

Mais il y a des choses intéressantes dans la LNH... Ils n'en parlent pas ou trop peu.

Ils jouent au DG. J'ai jamais rêvé d'être Marc Bergevin. Le texte de Christian Pelchat en 1983, lui était bon. Ce n'est pas un journaliste c'est un véritable expert et diplômé pas un ex-joueur ou ex-coach has been.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

25 nov. 2017, 14:46

Pour parasite j'ai fait un sujet entier là-dessus, le mutualisme est une sorte de parasite aussi c'est quand ils entrent en compétition qu'il y a problème...

viewtopic.php?f=43&t=435


C'est la coopération qu'il faudrait mais on est dans le secteur privé et à but lucratif.

Les médias se compétitionnent entre eux et cela a du bon et moins bons et aussi ils se liguent entre eux. Et veulent diriger l'équipe de hockey en politique bien que c'est plus le peuple au complet, les médias se prennent pour les représentants et veulent une reddition de comptes.

Le Canadien de Montréal est vu comme une institution et c'est vrai mais les médias le font en entreprises privées pour le tirage, la crotte d'écoute et malheureusement en politique aussi.

Individuellement, ils ne sont pas forcément de mauvaise foi ou encore sont partisans, militants.

Au hockey ?

Peut-être que je me suis déjà identifié aux journalistes mais plus maintenant. Ou encore j'aime bien mes jeunes qui couvrent mes matchs universitaires.

Ou encore birdie qui y va pour son plaisir personnel.

Si tu as assez d'argent ? Tu lâches la job et tu as ton propre blogue ou ta page Facebook et tu couvres pour le plaisir.

Sinon ? Il faudrait choisir les meilleurs matchs dans la LNH et parler d'eux mais les marchés sont protégés.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

25 nov. 2017, 14:59

''En tant que proprio d'une business, si je devais voir des journalistes attaquer constamment mes employés, de manière obessive comme c'est le cas ici, je leur barrerais l'accès à mes locaux & installations. Aussi net. Persona non grata. ''

Le Canadien de Montréal c'est une institution. Même Serge Savard l'a dit de faire comme si le public en était propriétaire mais cela veut dire quoi ?

Être plus à l'écoute.

Les journalistes que l'on trouve qu'ils sont des sangsues ? C'est pas nouveau.

Une chance que c'est pas moi Phil Kessel ou Ovechkin ou Taylor Hall. Bon mais je ferais quoi ?

Non, la violence règle rien c'est l'humour qu'il faut adopter.

Et pareil pour Matt Duchene et même pour Alex Semin dans le passé.

Ou Kovalev aussi.

Des différends philosophiques irréconciliables.

Mathias Brunet dénigre Kessel, Ovechkin, Taylor Hall, Duchene mais en même temps il est chummy avec des anciens joueurs de hockey.

Cette façon de penser là à laquelle je m'oppose , il n'est pas le seul à l'avoir.

https://lesprincesdemontreal.com/fr/the ... -the-club/


Carbonneau et Quintal l'aident dans son club. Carbo qui avait des aptitudes comme coach mais plutôt que d'aller à prendre à bien communiquer et à bien coacher va faire de la télé ou s'occuper du club du journaliste.

Mais même _boulga fait cela... Il a un livre sur le hockey ? Si tu te sers de Mathias Brunet , tu risques d'en vendre plus ....

Carbo, pas fou, il veut faire de l'argent et non être coach à tout prix dans la LNH ou même ailleurs. Il ne tient donc pas plus qu'il faut au coaching bien qu'il aime toujours le hockey.

Faire cela avec ce club là, c'est pas pire qu'avec un autre mais c'est un adon, c'est le journaliste sportif de La Presse.

C'est du win-win pour eux mais Carbo, on ne te souhaite alors pas ou plus d'être coach dans la LNH.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

25 nov. 2017, 15:06

jon8 a écrit :
25 nov. 2017, 13:35
.
Avoir des poux, c'est bon pour la santé des singes mais pas trop...

Juste la bonne dose. Mais pour des enfants de 2017 ? C'est pas une bonne affaire.

Mais des ancêtres archi lointains ? Question de dose et vivent moins vieux ou dans la nature comme coureurs de bois ou chasseurs.

Ils s'approchent des animaux. La nature ce qu'elle a prévu et même si c'est au hasard cela est bénéfique pour le système pour le tout.

Les êtres humains eux, ont plus de conscience et donc ont les connaissances, le savoir, donc tu peux vivre bien plus vieux qu'un animal.

https://www.sciencesetavenir.fr/animaux ... nte_111489

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
4
3
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

25 nov. 2017, 15:15

Les médias se compétitionnent entre eux et cela a du bon et moins bons et aussi ils se liguent entre eux. Et veulent diriger l'équipe de hockey en politique bien que c'est plus le peuple au complet, les médias se prennent pour les représentants et veulent une reddition de comptes.
En fait quand je parle des médias, je parle plus des individus qui couvrent le CH (journalistes, commentateurs). C'est un petit monde, une clique. Un boys club en soit. Un drôle de mélange entre ex-joueurs, ex-coachs et journalistes de formation ou animateurs.

Essentiellement, c'est juste un show.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

25 nov. 2017, 16:13

Les grands médias c'est pareil comme pour la musique à partir de 1998, j'étais juste sur du spécialisé ou presque.

Pour le sport, j'ai quasiment pas le choix mais j'ai écouté des matchs.

https://portal.stretchinternet.com/mcgill/


Tu veux quoi comme sport universitaire ?

Ok du basket masculin .

Go !

https://portal.stretchinternet.com/mcgi ... Type=video


Tu peux aussi :

http://uvmathletics.com/


Sur ma radio je réussissais à les capter mais c'est un peu trop loin, par internet tu peux...

C'est plus intéressant que le Canadien et celui qui fait la description des matchs en français, il passe son temps à gueuler, car le jeu va vite oui mais il gueule pareil. Plusieurs l'aiment pareil.

Tu peux écouter le match du CH si tu veux par internet... et chez l'adversaire...

http://www.wgr550.com/


Si tu suis la game à la radio par internet, tu peux avec eux et même qu'il y aurait un décalage de quelques secondes, pas grave.

Ou sinon tu suis le compte Twitter du Canadien de Montréal.

La Presse si on n'aime plus leur couverture des sports, just too bad. Jean-François Tremblay semble correct mais pas mis de l'avant.
https://ca.linkedin.com/in/jean-fran%C3 ... y-a2baa957


http://www.lapresse.ca/sports/hockey/20 ... sabres.php


Il faut juste informer ici.

Bien non c'est Cantin et Brunet. En 1985-1986, Réjean Tremblay était là, Tom Lapointe aussi mais cela n'empêchait pas Richard Hétu de prendre sa place.

Il avait quel âge ?

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

25 nov. 2017, 16:40

Pour le club en ''reconstuction'' c'est un cliché du hockey.

Le tankage c'est une nouvelle lubie.

Pour les dynasties, en effet, c'est plutôt terminé dans la LNH malgré qu'il y a des clubs qui ont été forts pendant plusieurs années mais même forts, ils peuvent rater les séries.

Détroit c'est une autre époque mais Los Angeles , Chicago, Pittsburgh.

Sauf que vous avez eu d'autres clubs aspirants dans le passé comme Anaheim, San Jose, Vancouver, Washington.

Pour le public et médias de Montréal, ce sont les séries avant tout alors qu'en 2010, hey, j'aime mieux avoir Washington comme club que Montréal et tant pis pour l'élimination, il faut continuer à jouer de cette manière, il faut persévérer, bon mais c'est pas moi le boss.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_20 ... _de_la_LNH


Juste à changer d'équipe bien que ce n'était pas mon équipe , je dis juste que c'est plus mon genre d'équipe. 318 buts pour.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_20 ... _de_la_LNH


C'est Vancouver , le club à aimer et tant pis ou félicitations aux Bruins.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_20 ... _de_la_LNH


Etc. etc.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

25 nov. 2017, 17:54

Je vais te revenir dans le passé pour un exemple de club en ''reconstruction'' mais déjà Pelchat en 1983, dans le lien donné te dit que tu ne peux pas faire cela à Montréal, sauf que tu dois renouveler ton équipe car au hockey à partir d'un certain âge, tu ralentis, Pelchat accuse même Pollock de l'avoir fait avant de partir et Grundman de continuer plutôt que renouveler le club et oui faire place à des plus jeunes et changer ton personnel.

Jamais il fait de tanking, de perdre volontairement pour avoir de meilleurs choix au repêchage mais c'est possible que cela te fasse reculer un peu, une année donnée mais tu as une vision à long terme.

Tout est là à la page 16 et même plus de suggestions mais pas toutes applicables avec les conventions collectives sauf que son système de rémunération à lui serait encore plus intelligent que celui actuel.

http://collections.banq.qc.ca/lapresse/ ... 042904.pdf


Une reconstruction intelligente.

Une de losers ? Mais qui se transforme en club gagnant sauf que l'équipe doit déménager ?

Les Nordiques de Québec à la fin des années '80. Les Penguins avant mais disons les Nordiques. Lindros ne voulait pas aller jouer à Québec notamment car il trouvait qu'ils faisaient exprès pour perdre.

Mario Lemieux avait refusé de porter le chandail des Pens mais il s'était entendu par après.

Il n'y a que deux façons de faire, celle de losers pendant plusieurs années et tu accumules , les choix de repêchage ou une gestion quasi-scientifique mais d'avant -garde à la Pelchat mais il faudrait adapter à 2017. Il donne ses suggestions en 1983 et est un expert de hockey depuis plusieurs années à l'époque et a comme 50 ans d'avance sur le Bergevin actuel.

Puis il parle aussi des journalistes sportifs qui ne connaissent pas le hockey et il est de l'école parlant des diplômés du bord de la bande. Cela vise les ex-joueurs de la LNH ou autres ligues non formés par des experts comme eux, des experts en éducation physique et spécificiquement en hockey sur glace. Ils ont fait des travaux et des livres là-dessus. Et tu fais venir un Michel Therrien sans formation autre qu'ex-joueur et formé sur le tas ?