ça ne se rend pas sur les tablettes de la SAQ.

par jon8

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
1
9
7
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 juil. 2017, 22:22

Les aficionados du vin le savent, la plupart des gens, non.

Yup. Les meilleurs vins ne se rendent pas toujours sur les tablettes de notre chère SAQ.
La raison? Primo, la société d'état, comme toute la planète, se bat pour avoir accès aux meilleurs alcools. Les produits les plus rares sont réservés aux ''clients spéciaux'' et souvent ça ne se rend même pas au Québec. Souvent, dans les cercles fermés mais à l'affût, le mot se passe qu'un produit ou un millésime est exceptionnel et le produit devient l'équivalent de la bague dans Lord of the ring.

Deuzio, le courrier vinicole. Quand la demande est plus forte que l'offre, mais que la SAQ réussi quand même à mettre la patte sur les produits, alors il y a une ''pré-vente''. Les ''fameux'' (pas tant que ça) courriers vinicoles. Sorte de loterie, où, tu peux choisir les vins à livrer plus tard dans l'année et la quantité désirée.

Dans les faits, les produits vraiment recherchés sont quasiment impossible à obtenir. Je pense surtout aux vins vedettes de la Bourgogne -très petites quantités produites- Tu peux bien essayer d'en acheter une caisse de 12, faut se considérer chanceux d'en avoir une ou deux.

C'est plate à dire, mais souvent les meilleurs (dans l'absolu) et les meilleurs rapport qualité prix ne sont pas en tablette. Et si c'est le cas, ça ne reste vraiment pas longtemps. Donc, en gros, ce qu'il reste sur les tablettes c'est souvent des produits ordinaires, trop cher ou peu connu (réputation à bâtir) et c'est peut-être là qu'il y a le plus à découvrir.

Mais à Bordeaux et surtout en Bourgogne? That ship has sailed, my dear friends.