L'ironie de L'évolution (à éviter si vous aimez croire en dieu...)

par jon8

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

18 avr. 2018, 14:56

jon8 a écrit :
18 avr. 2018, 14:40
. '' Je crois que leur intérêt véritable est le pouvoir à ces religieux-pharisiens.

À la lecture du passage où il est question de L'hypothèse de la Reine Rouge, je suis porté à penser que TOUS les êtres humains recherchent le ''pouvoir''... ;)
C'est comme la politique mais pour la religion. Mon Dieu n'est pas de ce monde mais Jésus l'est sauf que celui biblique est différent de celui historique s'il a existé.

Vouloir du pouvoir c'est normal mais de vouloir dominer ses semblables voilà l'abus de pouvoir. Et dans Théorie de la religion de Bataille cela est exprimé mais lui parle d'abord des religions primitives, la volonté de domination est plus dans la guerre que dans la religion véritable comme celle païenne qui sert à retrouver l'immanence.

La science et technologie elle ? Elle est mise au service de l'ordre industriel et donc de la réduction de l'homme à l'état de chose.

Mais ce que fait aussi la religion moderne institutionnalisée. On n'est plus proche du véritable sacré dans notre cours de théâtre et go du théâtre expérimental où les acteurs sont nus.

Ou encore ton artiste se dit athée et de gauche radicale mais c'est lui dans son art qui se rapproche le plus du véritable sacré.

Default Avatar
pezzz
0
0
2
2
8
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

18 avr. 2018, 14:59

jon8 a écrit :
18 avr. 2018, 14:54
Je te suggère Descartes
J'ai des tonnes de bouquins sur les plus grands philosophes de l'histoire, ici chez moi... La plupart sont opaques, abstraits, downright trop versé dans la politique, la religion/spiritualité, l'esprit poétique (ou les trois ensemble!) et pas assez de ce penchant scientifique, si nécessaire à l'objectivité...

Je ne dis pas que c'est inintéressant, au contraire, mais ça ne m'excite pas le poil des jambes comme un bon bouquin (moderne) de vulgarisation scientifique.

Même Nietzsche, Kierkegaard et Wittgenstein -dans les plus modernes (!) parmi les grands noms- étaient visiblement limités par leur environnement, leur époques, leurs ''croyances'' ou biais...

Alors que la science, de nos jours surtout, est à la fois plus avancée et plus crédible que jamais auparavant dans l'histoire. D'où, à mon avis, l'intérêt d'adhérer à la démarche scientifique même si le questionnement est d'origine existentiel voire même philosophique ou spirituel.
Depuis le milieu du XXe, il a été démontré à maintes reprises que la science dite de "labo" comme tu sembles en parler a également ses biais, ses préjugés, et qu'elle est bien moins objective qu'on peut le penser. Il est d'ailleurs commun aujourd'hui de reconnaître que l'objectivité telle qu'on la considère traditionnellement n'existe tout simplement pas.

De toute façon, comment répondre à des questions métaphysiques avec "objectivité", en labo? C'est pour ça que la philo et la religion sont là.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
2
5
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 avr. 2018, 15:00

Sa croisade athée est aussi irrationnelle que les péroraisons des fanatiques religieux illuminés.
J'ai longtemps cru, par pure ignorance, que j'étais athée, alors que je suis techniquement agnostique.

Être en croisade pour l'athéïsme est aussi ''pire'' que d'être en croisade pour une religion.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
2
5
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 avr. 2018, 15:03

quoique... bon...
L’agnosticisme ou pensée de l'interrogation est une attitude de pensée considérant la vérité de certaines propositions concernant notamment l'existence de Dieu ou des dieux comme inaccessible à l'intelligence humaine1,2,N 1 : l'agnosticisme n'est pas forcément incompatible avec l'athéisme3 ou le théisme même si certains agnostiques refusent de trancher
https://fr.wikipedia.org/wiki/Agnosticisme



Il semble que les définitions changent d'une place à l'autre.,.

Dans mon cas c'est plutôt simple: j'essai d'éviter toute forme d'absolutisme. Même si parfois c'est difficile.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

18 avr. 2018, 15:03

''Je te vois mal dévorer ce livre puisque tu devrais être en mode ''input'' alors que cette fonction là ne semble pas exister chez toi ''

Pour moi c'est la pensée linéaire mais que je peux maîtriser à la perfection ou presque si je veux, n'oublions pas que je suis comptable de formation mais je m'inscrit en faux contre cette vision mécaniste du monde.

https://books.google.ca/books?id=v8IdSO ... &q&f=false


Et je reprend mes séries télé comme ''Le Prisonnier'' , le numéro 6... Quel est son cri déjà ? '' Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre !''

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
2
5
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 avr. 2018, 15:05

Depuis le milieu du XXe, il a été démontré à maintes reprises que la science dite de "labo" comme tu sembles en parler a également ses biais, ses préjugés, et qu'elle est bien moins objective qu'on peut le penser. Il est d'ailleurs commun aujourd'hui de reconnaître que l'objectivité telle qu'on la considère traditionnellement n'existe tout simplement pas.

De toute façon, comment répondre à des questions métaphysiques avec "objectivité", en labo? C'est pour ça que la philo et la religion sont là.
Je te recommande fortement le bouquin, pezzz... :wink:
Ça vaut amplement le prix d'une bouteille de Bourgogne-village. Ça étanche une autre sorte de soif.

Default Avatar
pezzz
0
0
2
2
8
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

18 avr. 2018, 15:11

jon8 a écrit :
18 avr. 2018, 15:05
Depuis le milieu du XXe, il a été démontré à maintes reprises que la science dite de "labo" comme tu sembles en parler a également ses biais, ses préjugés, et qu'elle est bien moins objective qu'on peut le penser. Il est d'ailleurs commun aujourd'hui de reconnaître que l'objectivité telle qu'on la considère traditionnellement n'existe tout simplement pas.

De toute façon, comment répondre à des questions métaphysiques avec "objectivité", en labo? C'est pour ça que la philo et la religion sont là.
Je te recommande fortement le bouquin, pezzz... :wink:
Ça vaut amplement le prix d'une bouteille de Bourgogne-village. Ça étanche une autre sorte de soif.
Je suis présentement dans...Kierkegaard, Habermas et Kant. J'ai soif d'abstrait et de pas clair :wink:

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
2
5
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 avr. 2018, 15:11

Vouloir du pouvoir c'est normal mais de vouloir dominer ses semblables voilà l'abus de pouvoir.
Ça ne fonctionne pas comme ça.

Le concept même ''d'abus'' de pouvoir est totalement abstrait et fondamentalement anthopocentrique.

Dans la nature, le lion qui chasse une gazelle utilise son pouvoir mais une horde de 6 lions qui pourchassent un bébé gazelle, ce serait de l'abus de pouvoir? Selon quelle règlementation? Selon qui?

L'homme est un animal. On a le droit de l'oublier mais ça ne va en aucun cas effacer ce fait indéniable. Therefore, le pouvoir vient avec un potentiel d'utilisation qui peut aller à ''maximal'' qui est plus dicté par les limites dans la matière que par des règles morales/idéologiques auto-imposées (socialement).

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
2
5
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 avr. 2018, 15:12

Je suis présentement dans...Kierkegaard, Habermas et Kant. J'ai soif d'abstrait et de pas clair
J'adore Kierkegaard.

le seul que j'irais foutre sur un de mes t-shirts. :)

Default Avatar
pezzz
0
0
2
2
8
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

18 avr. 2018, 15:16

jon8 a écrit :
18 avr. 2018, 15:12
Je suis présentement dans...Kierkegaard, Habermas et Kant. J'ai soif d'abstrait et de pas clair
J'adore Kierkegaard.

le seul que j'irais foutre sur un de mes t-shirts. :)
Pourtant, la sphère ultime d'existence chez Kierkegaard c'est la sphère religieuse, la seule qui permet à l'Homme d'atteindre son plein potentiel!

Une conversion en vue, Jon8? :wink: :crying:

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

18 avr. 2018, 15:17

Je dirais que je suis chrétien ou même catholique mais libre-penseur. Mais c'est antinomique ? Ou plutôt paradoxal ? Il faut accepter le paradoxe.

Pour l'esprit critique ? Feue ma mère, elle, élevée à une autre époque disait que j'avais l'esprit de contradiction et très jeune déjà. Des pourquoi ou ''parce que quoi'' ? Cela sortait à la tonne.

Mon ami physicien me voyait devenir scientifique et à l'université certains quand la prof faisait un portrait un peu cliché du scientifique un des gars disait que c'était moi... Mais il ne m'a jamais lu sur un forum ? Les forums n'existaient pas, même pas l'internet.

Pour des débats philosophiques on en avait même à 12-13 ans et l'ami se souvient de certaines discussions que moi j'ai oubliées.

Notre mémoire à tous est sélective.

Default Avatar
pezzz
0
0
2
2
8
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

18 avr. 2018, 15:20

Mais sans blague, si la question t'intéresse (la Foi et la Raison), je te suggère cette conférence de Jean-Marc Ferry. C'est pas mal là mon angle d'attaque.