La Misère des Niches

par chibougue

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
0
6
7
3
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

11 mars 2018, 12:16

On le sait, pour les Hédonistes, tout a débuté sur le blogue d'Alain Brunet du journal La Presse. Le travail du maître de notre ancienne maison a porté fruit et son livre sera lancé le 3 avril prochain. Bien hâte de lire ça!

http://www.editionsxyz.com/catalogue/737.html

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

16 mars 2018, 22:25

Je dirais être à la fois plus optimiste que lui pour les arts car c'est la vie et en même temps plus pessimiste et ce qu'on voit aujourd'hui n'est que la continuation et on pourrait tout résumer cela à la réduction de l'humain à l'état de chose.

Ce qu'on voyait en philo en lisant Georges Bataille ou on peut redonner le lien de la conférence de Morin et Chabot. Que l'on examine cela spécifiquement à l'industrie de la musique ne changera rien. Brunet aura beau vouloir des interventions gouvernementales, l'État est encore pire que le marché. N'empêche que malgré tous ces dragons à combattre parfois cela peut avoir de l'allure.

Les artistes doivent prendre leur destinée en mains individuellement et collectivement. Ne nous contons pas d'histoire cela n'a jamais été facile la vie d'artiste.

'' C'est pas facile la vie d'artiste quand on n'est pas vedette !'' J'entendais cela il y a des lunes et encore être vedette c'est pas si joyeux.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
1
9
2
5
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

20 mars 2018, 10:46

Message de Alain:

''Au fait, peux-tu STP annoncer le lancement de La misère des niches sur Hédonistes ? Tous les participants étant des ex-habitués de mon ex-blogue, je les invite tous au lancement, du mardi, 3 avril, 18h, à la SAT.''

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

04 avr. 2018, 17:47

jon8 a écrit :
20 mars 2018, 10:46
Message de Alain:

''Au fait, peux-tu STP annoncer le lancement de La misère des niches sur Hédonistes ? Tous les participants étant des ex-habitués de mon ex-blogue, je les invite tous au lancement, du mardi, 3 avril, 18h, à la SAT.''
Dans la catégorie message rendu en retard , issh, je viens de découvrir le sujet et l'invitation, consolation compte tenu que j'ai terminé au boulot bien après 19h , je n'aurais pas pu m'y rendre anyway.


Pis quelqu'un d'ici s'est pointé ?

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
1
9
2
5
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

05 avr. 2018, 08:28

'pas pu, j'étais en europe...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

06 avr. 2018, 11:01

jon8 a écrit :
05 avr. 2018, 08:28
'pas pu, j'étais en europe...
Dommage !!! Mais disons que c'était un petit lancement qu'il voulait ? Il a dû avoir suffisamment de monde mais des gens du blogue ? Je ne le sais pas, il faut qu'ils le suivent ailleurs.

Alain Brunet, je lui souhaite du succès dans tous ses projets. C'est un bon vulgarisateur ou pédagogue/critique par le biais des médias.

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

06 avr. 2018, 12:31

Il n'a pas laissé d'info à ce sujet sur Twitter non plus, son dernier tweet remonte aux JO, me demandait s'il n'était pas en vacances.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

07 avr. 2018, 21:22

Pour Alain Brunet, je respecte ses connaissances en musique, j'aime le lire mais je ne partage pas son diagnostic ni sa vision de l'économie numérique ou pas. J'aime son côté à gauche comme fondateur de CIBL mais pas sa vision économique globale.

https://www.ledevoir.com/lire/524340/le ... en-musique


Perso ? J'ai jamais cru à l'eldorado bien au contraire... L'offre et la demande. Le numérique a plus que décupler si ce n'est pas multiplier par 500 l'offre. La demande elle ? Disons qu'elle est multipliée par 5.

Alors ? Ta valeur ? Elle est divisée par 100 ? Je ne sais pas il faudrait faire un graphique.

Divise par 25 si tu veux... Tu as beau ne pas voir cela comme une compétition, elle est toujours là si je vais à concert je peux pas être présent à un autre.

Ta musique est sur Spotify ? Je ne peux pas écouter 45 artistes minimum en même temps pour vous donner un revenu.

La réalité c'est cela...

Brunet adore les petites niches ? Moi aussi... Comme tu peux rêver d'une Lamborghini. Ton vin de niche ou tes spiritueux fins tu charges le gros prix mais en musique c'est Céline Dion (oups elle n'est plus vue comme une kétaine, une tarte ) qui charge le gros prix alors que la niche donne des concerts à bas prix.

L'offre et la demande toujours ?

Bien oui Keith Jarrett cela coûtait les yeux de la tête en 2010, Ahmad Jamal un peu moins mais très cher sauf qu'il m'a convaincu et le blogue aussi, go tu y vas !!!

Diane Tell a une vision du milieu qui correspond plus à la mienne. Mais c'est une vétérante ? Marie Davidson alors avec son Pierre Mérineau ?

Brunet a des points sauf que c'est plus aux artistes individuellement de se prendre en charge. Individuellement ou collectivement mais pas par la réglementation qui a plus d'effets pervers au final que de positif. La sur-réglementation.

Oups Diane se présente pour la SOCAN ?



Voterais-je pour elle si j'y avais droit ? Cela dépend, c'est aux concernés à voir à leurs affaires et voir tous les candidats.
Dernière édition par Verbo le 07 avr. 2018, 21:34, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
3
9
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

07 avr. 2018, 21:29



Pour Diane elle reste dans le populaire mais devenait dans une forme de niche. Elle l'est encore à certains égards.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
1
9
2
5
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

08 avr. 2018, 10:00

J'ai acheté le livre hier en hard copy, je vais lire et donner mon appréciation plus tard.

:thumbup:

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
1
9
2
5
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

09 avr. 2018, 10:00

Je me suis plongé hier dans la lecture du bouquin et sans faire un compte rendu précoce, je me dois de souligner certains trucs:

.: Alain a fait un travail de recherche qui dépasse largement la construction mentale que je m'en suis fait préalablement. Plus qu'une collection de blocs d'opinions, c'est aussi des chiffres, un survol historique, une synthèse de l'industrie musicale et de tous ses joueurs.

.: Bien sûr, Alain ne cherche même pas à cacher son anti-capitalisme et sa vision très interventionniste, ce qui à mon sens apporte son lot de cul-de-sac, mais ça a le mérite de souligner un problème dont se câlisse 99% de la population. L'amateur de musique peut difficilement rester de glace à la lecture de ce livre puisque cette crise, ces problèmes, attaquent les fondations: la création de la dite musique.

.: Le ton général est un brin pessimiste, voire même dramatique. Je ne m'en étonne pas puisque Alain n'apporte que peu de pistes de solution, autre que de l'interventionnisme étatique difficilement (impossiblement?) applicable à l'époque du web, à l'échelle mondiale. On nage, à mon sens, dans le yaourt du wishful thinking et du pelletage en avant sans se questionner sur LE problème fondamental:

Que faire si la société n'accorde pas, ou peu, de valeur à la musique?

Default Avatar
pezzz
0
0
1
5
3
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

10 avr. 2018, 18:22

C'est pas seulement la musique, mais la culture en général. Du moment que l'Art est considéré comme un bien marchand comme un autre (ce qui est le cas dans un système capitaliste libéralisé comme le nôtre), faut pas brailler sur le sort de la culture.

De toutes les époques, l'Art avec un grand A a toujours été le fait de l'aristocratie, isolé de la masse et hors des sentiers de l'économie. C'est de cette façon que l'Art conservait sa "grandeur"...du moment que tu l'inclues dans le marché, la loi de la masse va prévaloir, et par définition, la loi de la masse c'est...la médiocrité.

Enfin...