Star Wars Last Jedi (critiques & notes)

par jon8

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 déc. 2017, 15:47

Plus motivé par un élan nostalgique que par n'importe quoi d'autre, je vais encore voir du Star Wars en salle presque à reculons.

J'ai été demi-satisfait du très convenu Force Awakens (le premier Disney-nouveau).
J'ai été froidement indifférent au side story Rogue One (le premier volet du pressage de citron Disney).
J'attendais donc ce Last Jedi avec une brique et un fanal.

Verdict ?
En très court: Disney & crew a bien appris de ses erreurs (et celles de Lucas) et nous offre le 3e meilleur Star Wars parmis les 13 (eh oui, 13...).
Il se classe derrière l'insurpassable Empire Strike Back de 1980 et le mythique premier SW de 1977, A New Hope. Ce qui, à mon sens, est déjà un exploit.

Granted, la barre n'était pas très haute pour cette 3e position, mais il fallait le faire quand même. Ce nouveau Last Jedi fait essentiellement deux choses: éviter les pièges connus et prévisibles et tenter de retrouver ce qui faisait la magie des 2 meilleurs. Et c'est tout ce qu'il fallait pour réussir à faire lever la pâte.

Bref, l'humour est de retour. Pas aussi bien placé qu'on le voudrais, 1 ou 2 pirouettes de trop, mais on préfère grandement ça à la froideur stérile de la Trilogie 1-2-3 Lucas ou même Rogue one. Ca fait du bien, ce soupcon de légèreté (auto-dérision, même) dans ce monde trop imaginaire et superficiel pour se prendre autant au sérieux... Il faudra simplement faire attention à doser l'équilibre, mais sinon c'est la bonne voie pour la suite.

Ensuite, pas de Jar-Jar. Obviously. Des bébittes mignonnes mais plus de la faune que des personnages débiles. Bonne idée, j'approuve. La vente des jouets peut continuer sans que ça devienne abrutissant pour les 11 ans et plus...

Le casting est solide, en général.
Je doute encore de Carrie Fisher (R.I.P.) mais le legacy crew est supporté de manière impecable par un Mark Hamill qui m'a épaté.
Laura Dern, contestable, surtout que j'avais le cerveau tout frais de son empreinte Twin Peaks (!) ce qui n'a forcément pas aidé en la voyant avec une énième couleur de perruque... Mais passons.

Voilà, j'ai fait pas mal le tours des bémols.

Daisy Ridley (Rey), c'est idéal, parfait, irréprochable. Dans un contexte Disneyien, 2017-feminism, rien de mieux ne serait possible. Elle est à la fois féminine et délicate mais exulte la force (no pun intended). Elle est jolie mais en aucun cas ''pitoune'' comme c'est malheureusement le cas 19 fois sur 20 dans les castings/personnages du genre. Une superbe présence, elle relève le défi de remplacer le legacy crew et c'était vraiment pas évident sur papier.... Bravo, vraiment.

La réalisation est aussi une sérieuse coche au dessus de tout ce qui s'est fait depuis 1999 au rayon SW. En fait, depuis 1980... et peut-être même depuis le tout début puisque les millésimes 77 et 80 sont forts à cause de l'écriture et non pas obligatoirement de la réalisation.
La qualité du montage est correcte sans plus, la musique est égale à ce que l'on connait de l'univers Star Wars sans ressortir plus qu'il ne le faut. Mais avec tout ça, on évite quand même les pièges.

Photographie, décors, effets spéciaux. Comme on peut s'y attendre, c'est du haut niveau.

Mon impression finale sur ce Last Jedi ?
En gros, on ne peut pas s'attendre à mieux de Star Wars-Disney. Ce serait irréaliste voire même malhonnête d'espérer mieux, vraiment. Disney inc. a payé le gros prix à Lucas pour cette franchise... et ils se doivent de rentabiliser. Ce qui implique de plaire aux nostalgiques de mon âge et... à leur enfants. À mon avis, c'est mission accomplie avec ce film là, qui montre la potentielle vitesse de croisière après les premiers ''tests'' que sont les Force Awakens et Rogue One.

En espérant que la suite des choses se poursuive dans ce sens. Assurément, ça va me donner le goût de retourner en salle pour me baigner dans l'univers de mon enfance.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 déc. 2017, 16:05

oh, et ma note... MES notes

Dans un contexte ''cinéma en général'': 7,2 sur 10

Dans un contexte ''Star Wars/Fan/Nostalgie'' : 9 sur 10

Je pense que ce sera plus clair comme ça.

;)

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 déc. 2017, 16:14

Même après le visionnement, je ne comprend toujours pas ça

viewtopic.php?f=26&t=526



L'ennui, dès le départ, c'est que l'univers Star Wars et ses films (même les tous premiers) ne sont en aucun cas du calibre ''Kubrickien''... c'est à dire qu'on ne peut pas se tromper entre du 2001 Space Odyssey et du Star Wars... Et j'ai comme l'impression que certains fans sont convaincus que c'est le cas. Ca devient une espèce d'enflure ''legend'' (vous allez rire en voyant Last Jedi à ce propos) où on tente de sur-intellectualiser quelque chose qui n'en demande pas tant... Y a plus de profondeur dans l'univers de Star Trek ou de Blade Runner que dans SW... faut-il vraiment le rappeler ? Apparement, oui. De l'humour et des bébittes cutes, c'est ÇA, Star Wars.

Criss, même Darth Vader est attachant!

:crying:

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

18 déc. 2017, 19:27

Si je me devais d'expliquer ce que je pense être le malaise réel des fans déçus de ce nouveau Star Wars, c'est justement en lien avec la ''vitesse de croisière'' dont je parle plus haut.

Lorsque Disney a acheté la franchise, et que J.J. Abrams a été choisi pour kickstarter la (nouvelle) machine, plusieurs ont levés du sourcil. Avec raison. Mais la proverbiale chance au coureur fut donnée. Même qu'on a espéré une sorte de miracle. Un miracle qui n'est jamais venu et qui, visiblement, ne viendra jamais: celui de recréer toute la magie des débuts de Star Wars. Je pense que dans ce nouvel opus, c'est juste devenu plus clair. Le premier était un essai, le Rogue One était un side story mais ce Last Jedi était la réponse à plusieurs questions.

De plus, c'est la cassure avec le legacy qui est consommée. C'était inéluctable qu'un jour il fallait regarder vers le futur, surtout quand une trilogie prequel a été (mal) exploitée...

Essentiellement, ma lecture de tout ça c'est que le fan hardcore de SW est présentement en deuil. Et ce deuil n'a que peu à avoir avec la qualité intrinsèque de Last Jedi, mais plus avec son propre attachement émotif à cet univers empreint de nostalgie.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

18 déc. 2017, 21:02

Thomas Lucas sur Facebook en parle lui et comme un fan qu'il va rester absolument.

https://www.facebook.com/johntrap29


Il a fait 3 albums inspirés de Star Wars en plus.

https://www.eglisedelapetitefolie.com/John-Trap.html


1.


2.


3.