Twin Peaks... saison 3 !!

par jon8

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

10 juin 2017, 20:54

Avez-vous hâte ?
:shock:


en.wikipedia.org/wiki/Twin_Peaks_(2017_TV_series)


Le 21 mai...
y a pas grand film ou série que j'attend plus que ça.

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

11 juin 2017, 14:41

La discussion originale

http://leshedonistes.boards.net/thread/ ... s-saison-3


Avec des apparitions de Carax, Bunuel et Brando pis toutes sortes de dissertations sur l'art le commerce pis des patentes songées du genre.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

13 juin 2017, 22:38

Bon voilà, j'ai terminé l'épisode 6 et je suis toujours un peu confus: vais-je aimer ou pas ?

Difficile à dire.

C'est du Lynch, aucun doute possible, mais c'est du Lynch 2017. Le David Lynch qui, visiblement, ne prend pas le cinéma/série avec le même sérieux qu'avant. C'est brutal à dire, non ? Et pourtant, c'est mon impression. À date.

Il termine la plupart de ses épisodes avec (ce qui semble être) une plogue d'un band peu connu, qu'il doit trouver sympa, différent à chaque fois. Merci à sa récente incursion dans le monde musical.
J'ai l'impression de voir les ficelles, les motivations et les tics de David Lynch. Ça m'empêche de voir l'oeuvre, je le crains.

Espoir, espoir! Il reste les deux tiers. :thumbup:

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

14 juin 2017, 18:05

Pourtant toi qui trippe sur les Metacritiic et autres machins du genre de ce monde sans être dithyrambique l’accueil est très majoritairement positif

http://www.metacritic.com/tv/twin-peaks/season-3


https://www.rottentomatoes.com/tv/twin_peaks/s03/



Perso j'apprécie le fait que ça ne ressemble en rien au fonctionnement typique des séries habituelles, c'est comme prendre un cap d'acide sur une base hebdomadaire.

Pour la portion musicale perso j'étais déjà familier avec Sharon Van Etten , Au revoir Simone et les Chromatics dans les groupes qui ont eu le privilège d'être filmés pour la séquence de la fin.
Dernière édition par VanBasten le 14 juin 2017, 18:17, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

14 juin 2017, 18:13

Je déteste Metacritic, c'est le site le plus misleading que je connaisse, juste après Fox news.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

14 juin 2017, 18:15

Ma conjointe, qui a pourtant aimé les 2 vieilles saisons, est sur le bord de complètement décrocher. Pour ma part, c'est certain que je vais me rendre jusqu'à la fin.

(même si, sérieusement, les scènes avec le nain dans l'épisode 6.... oulala, où allez-vous avec ça, David?)

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

07 juil. 2017, 12:21

Le bruit que vous entendez c'est Jon8 qui a décidé de s'auto-cruncher la tête afin d'imiter la funeste fin des personnages de l'épisode 8 au visionnement de celui-ci , ce 8 faut le dire avait un narratif si opaque qu'il fait passer les précédents pour la suite de District 31, c'est pas peu dire .

Un peu de 2001 croisé avec du Under the Skin , quelqu'un à du feu ?


Si vous voulez vous faire du fun lisez les textes des chroniqueurs télé qui font des résumés des épisodes en train d'essayer d'assimiler ce qu'ils ont pu percevoir.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

08 juil. 2017, 13:44

Le bruit que vous entendez c'est Jon8 qui a décidé de s'auto-cruncher la tête afin d'imiter la funeste fin des personnages de l'épisode 8 au visionnement de celui-ci , ce 8 faut le dire avait un narratif si opaque qu'il fait passer les précédents pour la suite de District 31, c'est pas peu dire .
:crying:

Hehe!

Ouais, j'ai entendu entre les branches que l'épisode 8 est vraiment perturbant.
Je suis encore en mode arrêt après le 6ième... Là, j'avoue, ça m'intrigue cet épisode 8, mais j'ai bien peur que je vais l'écouter seul parce que ma douce moitié ne réussira probablement pas à traverser le 6.

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

10 juil. 2017, 08:09

Détails au sujet de cet épisode 8

http://welcometotwinpeaks.com/music/woo ... ht-sonata/

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

10 juil. 2017, 10:17

:shock:
:think:

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

03 août 2017, 17:52

l'épisode 8 au visionnement de celui-ci , ce 8 faut le dire avait un narratif si opaque qu'il fait passer les précédents pour la suite de District 31, c'est pas peu dire .

Un peu de 2001 croisé avec du Under the Skin , quelqu'un à du feu ?
j'y arrive tranquillement, j'entame le 7 ce soir.

... à part le 8, c'en est rendu à quoi dans le délire Lynchien ?

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
2
6
4
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

04 août 2017, 08:42

Mettons les choses au clair.

L'épisode 8, aussi appelé ''Got a light?'' est un mindfuck aux proportions sidérales. Ça pourrait être interdit aux moins de 25 ans et sous condition d'un électrocardiogramme clean pour les plus de 60 ans.

Corrigez-moi si je me trompe, mais on a jamais passé ce genre de truc en public, film ou TV, de toute l'histoire depuis l'invention de l'électricité. C'est le genre de truc qui pourrait avoir sa place dans un musée d'art contemporain, avec un disclaimer à l'entrée. Oubliez l'épisode de série télé, c'est autre chose complètement.

Un hommage de Lynch à Kubrick pour son 2001 ? Oui d'accord, mais en version cauchemar LSD overdosed. C'est clair que nous ne sommes plus dans l'univers Twin Peaks, nous sommes ailleurs et ce ailleurs c'est l'univers Lynch, full throttle warp 11.

Maintenant, est-ce que c'est bon?
Dans un sens, personnellement ça m'a aidé que ce soit autant déjanté. C'est comme si un moment donné tu décroches de la trame narrative pour juste t'imprégner de l'impression. Avoir l'esprit à cheval entre les deux m'a irrité mais, là, avec cet épisode 8, j'ai tout simplement commencé à voir la chose d'un angle différent. Exactement comme si je visitais un musée d'art contemporain.

Ça ne répond pas vraiment à la question si c'est bon ou pas parce que je n'ai pas de réponse. C'est ni bon ni mauvais, c'est juste tellement, tellement, tellement fucké que tu as, à la fois, le goût de revoir l'épisode et la crainte de le revoir. Dans ce volet, Lynch va tellement dans n'importe quelle direction que ça installe une sorte de terreur psychologique, de ne pas savoir ce qui va se passer dans les prochaines secondes, étalé sur d'aussi longues minutes. C'est pratiquement une forme audio-visuelle de chaos pur, où la trame narrative est une illusion qui amplifie la terreur psychologique; le cerveau cherche des points de repère et, chaque fois, le cerveau se fait avoir. Bref, tant que le ''breaker'' ne saute pas (comme ça m'est arrivé), l'esprit pédale à trouver un sens alors que clairement c'est non-analysable/dénué de logique.

C'est très intéressant. Tout ça est très intéressant. Y compris le fait que David Lynch puisse avoir réussi à passer ça à la télé.