Sons of Kemet - Your Queen Is a Reptile

par chibougue

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
1
2
6
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

18 avr. 2018, 22:45

Image

Ma discothèque compte plusieurs disques que l'on peut reconnaître grâce aux couleurs noir et orangé qu'ils arborent sur le côté: mes cd Impulse! John et Alice Coltrane, Charles Mingus, Pharoah Sanders, Archie Shepp, Sun Ra, Albert Ayler, Max Roach... Des musiques de sang et de feu enregistrées au plus fort de la lutte pour les droits civiques. Le peuple afro-américain se battait pour ses droits et, pour emboîter le pas, le jazz se faisait de plus en plus sauvage et incandescent. Je l'avoue: ces albums ont une place toute spéciale dans mon coeur.

Il y a quelques temps, alors que je prenais plaisir à farfouiller dans les rayons d'un magasin de disques, quelle ne fut par ma surprise d'apercevoir la fameuse bande noire et orangé dans la section réservée aux nouveautés. Wow! Un disque Impulse! Je saisis l'objet et demeure interdit quelques instants. Snarky Puppy? C'est ça Impulse au vingt-et-unième siècle? Rien contre la formation jazz fusion contemporaine, mais c'est tout de même triste de constater que chez l'étiquette légendaire, les albums incendiaires des décennies passées ont laissé la place à un jazz plus branchouille.

La sortie de "Your Queen Is a Reptile" du groupe britannique Sons of Kemet me réconcilie avec la nouvelle mouture du label. Le leader de la troupe, le saxophoniste Shabaka Hutchings, a réussi le coup de maître de faire signer non pas une, mais trois formations qu'il dirige chez Impulse! En plus de ceux de Sons Kemet, l'étiquette fera paraître les prochains disques du projet électro-jazz The Comet Is Coming et de l'excellente formation Shabaka and the Ancestors. Bonne nouvelle car Hutchings est animé du même feu que Shepp, Mingus, Roach et compagnie.



Preuve en est le titre de l'album: un beau grand doigt d'honneur adressé à la monarchie britannique et à sa reine de pacotille. Le texte du livret qui vient avec l'édition physique de l'album est sans équivoque: "Your queen is not our queen." Les Sons of Kemet se sont choisis d'autres reines à qui ils dédient les différentes pièces au programme: de grandes militantes Noires: Ada Eastman, Mamie Phipps Clark, Harriet Tubman, Anna Julia Cooper, Angela Davis, Nanny of the Maroons, Yaa Asantewaa, Albertina Sisulu, Doreen Lawrence.



"Your queen is not our queen. She does not see us as human beings". Ces mots sont à rapprocher du célèbre "God Save the Queen. She Ain't no Human Being" des Sex Pistols. Attitude punk, vous dites? Bien sûr! Et avec son melting-pot d'inspirations diverses, les Sons of Kemet me font également penser à une autre bande phare du genre, les Clash: punk, reggae, dub, afrobeat, rap, musiques des Caraïbes... Le jazz n'est qu'un élément parmi tant d'autres dans l'ADN du groupe qui assume pleinement ses origines: les quartiers ouvriers et multi-ethniques de Londres.

L'alignement de ces Sons of Kemet est particulièrement inhabituel: un saxophoniste, un tubiste et deux (parfois trois) batteurs. Ça confère un côté tribal intemporel au son de l'ensemble. Bien sûr, comme toutes les musiques qui misent surtout sur la transe et la danse, les pièces d'Hutchings et de sa bande peuvent parfois paraître un brin longues et répétitives mais écoutées alors qu'on est dans le bon état d'esprit, ces danses guerrières ne manquent pas de mordant. Présentes sur quelques morceaux, deux voix qui en imposent, celle du vétéran toaster Congo Natty et celle du slameur Joshua Idehen nourrissent la flamme qui anime ce disque de combat.



Shabaka Hutchings fait partie de ces jeunes artistes qui rendent le jazz cool à nouveau en s'adressant à un public d'amateurs de hip-hop, d'électro et de rock indé. Avec "Your Queen Is a Reptile", il confirme son statut de chef de fil dans cette nouvelle génération de musiciens jazz. Un des meilleurs opus que le genre nous ait donné jusqu'à maintenant cette année. Décidément, on trouve toujours de la Fire Music chez Impulse!

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

19 avr. 2018, 14:30

Why not tes chroniques ? Mais ce n'est pas un débat quasi-inutile d'ouvrir les commentaires juste avoir un compteur du nombre de lectures et du temps moyen passé.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
1
2
6
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

19 avr. 2018, 20:11

Si on compare à l'album de Shabaka & the Ancestors, ce disque des Sons of Kemet est moins riche, moins élaboré. Mais je crois que c'est faire fausse route de s'attendre à la même chose de ces deux projets de Hutchings...

Ce dernier est d'ailleurs également très en demande en tant que sideman: Mulatu Astatké, Alexander Hawkins, Yussef Kamaal, le Sun Ra Arkestra (quand même!)...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

19 avr. 2018, 22:40

Commentons un peu pareil... Reptile cela me fait penser à la série V qui existait... Peu important la métaphore exacte mais relative aux pouvoirs ''occultes'' et d'argent, ''vampirisant'' le système.

Allons voir pareil qui sont leurs reines et ils sont tous britanniques et à majorité des Noirs dans leur band ?


https://fr.wikipedia.org/wiki/Angela_Davis


http://www.clashmusic.com/videos/premie ... da-eastman
( son arrière-grand-mère )

https://en.wikipedia.org/wiki/Mamie_Phipps_Clark



Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
1
2
6
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

19 avr. 2018, 22:58

Merci pour ces liens vers les "reines", Verbo.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
1
2
6
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

19 avr. 2018, 23:03

Verbo a écrit :
19 avr. 2018, 22:40
et ils sont tous britanniques et à majorité des Noirs dans leur band ?
Le quatuor compte deux membres de race noire et deux de race blanche.

Je ne sais pas pour tout le groupe, mais Hutchings vient de la Barbade. Je crois qu'il habite à Londres depuis son adolescence.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
1
2
6
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

14 mai 2018, 22:30



C'est ça qui est ça!