Le 78 Tours Retrouvé d'Urmuz (1923)

par chibougue

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
0
9
0
6
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

04 avr. 2018, 23:26

Image

Urmuz (de son vrai nom Demetru Demetrescu-Buzău) est un écrivain roumain qui a vécu de 1883 à 1923. Ceux qui avaient affaire à l'homme dans son état de fonctionnaire ne pouvaient pas se douter qu'ils avaient en face d'eux un créateur fou braque qui sera porté aux nues, quelques années plus tard, par les dadaïstes et les artistes de l'absurde. Il n'a publié que quelques textes (sept nouvelles, deux poèmes et un essai) mais ses écrits à la fois mondains et provocateurs où évoluent toutes sortes de créatures bizarres ont fait de lui un auteur culte.

Aujourd'hui, le bonhomme pourrait bien devenir musicien culte également, car un 78 tours de sa propre musique, pressé par le label roumain Pahuciphone en 1923, vient d'être découvert par un passionné de l'art des Balkans. Si on se fie au peu d'information dont on dispose, ce disque a été enregistré avec l'aide d'un ami percussionniste. Ensemble, les deux compères ont accouché d'une suite de courtes vignettes surréalistes dans lesquelles les accidents sonores les plus bizarres peuvent survenir.

En plus d'instruments de musique normaux comme le piano, le vibraphone, le saxophone, l'orgue ou la guitare électrique (en 1923?!), on y peut y entendre plusieurs sons d'origines inconnues ou des cris de différents animaux (aigle, hibou, porcs, loups, lion...) ou d'êtres humains. Nous ne sommes toutefois pas dans le n'importe quoi ou le décousu. Urmuz et son copain savaient ce qu'ils faisaient: ces bruits sont disposés avec soin et des rencontres inusitées nous plongent dans des univers à la fois dérangeants et fascinants comme ce passage ou sur un air de piano ressemblant étrangement à une Gnossienne d'Erik Satie, les deux larrons ont juxtaposé les couinements terrorisés de porcs qu'on égorge.

L'oeuvre préfigure le free jazz (quelques interventions complètement débridées du sax et du piano), mais aussi la musique concrète et les montages électro-acoustiques. On se demande de quels moyens technologiques Urmuz disposait pour réussir de telles collages. Vers la fin de la pièce qui dure près de vingt-cinq minutes, on a même un segment dans lequel les tambours et le vibraphone de l'acolyte d'Urmuz jouent ce qu'un auditeur de notre époque pourrait qualifier de funk. Troublant! Sommes-nous vraiment en 1923?

Eh bien non! Urmuz a bel et bien existé (son oeuvre est là pour en témoigner), mais il n'a pas enregistré de disque avant-gardiste en compagnie d'un percussionniste. L'objet de la présente chronique est, en fait, paru sur étiquette Tzadik et a pour titre "The Urmuz Epigrams". La musique qui s'y trouve a été composée par John Zorn et c'est avec l'excellent batteur Ches Smith qu'il l'a créée. Les différentes pièces au programme ont été inspirées de phrases tirées de l'oeuvre de l'auteur. Des exemples? "Disgusted with Life", "With Wet Clothes and Disheveled Hair He Wandered in the Dead of Night in Search of Shelter" ou bien "Desperate from Having Been Left without a Bladder". Ça donne une idée de la folie du projet...

Le site web du label décrit d'ailleurs cet enregistrement en ces termes: "Some of the craziest music in the Zorn catalog!" Compte tenu de la discographie du mec, c'est placer la barre un peu haut, mais il y a tout de même du vrai là-dedans. Cette suite de paysages sonores biscornus aurait plu aux surréalistes du siècle dernier tant elle est inquiétante et provocatrice.

Un seul petit bémol, par contre: le disque présente l'oeuvre en deux versions et alors que la première a droit à une qualité technologique moderne, la seconde imite le son d'un vieux 78 tours qui crépite. La blague de nous faire croire qu'Urmuz est vraiment derrière cette musique est amusante, mais cette version manque cruellement de relief. Aucun des bruits au menu ne ressort, ne déstabilise, ne surprend comme dans la première version proposée.

N'empêche: le disque vaut le détour et saura plaire aux amateurs d'étrangetés inclassables.

Dernière édition par chibougue le 05 avr. 2018, 12:53, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

05 avr. 2018, 12:22

Y'aurait fallu que tu publies le texte il y a 4 jours :wink:

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
0
9
0
6
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

05 avr. 2018, 12:52

C'était mon intention au départ mais à cause de mon voyage du congé pascal, je n'ai pas pu terminer mon texte à temps!

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

08 avr. 2018, 13:48

Si tu prends ton temps pour faire tes textes, c'est bien de les publier ici mais tu devrais les mettre sur plusieurs sites.

Puis ensuite si le site le permet , une suggestion de sites à visiter ? Tu inclus ''Hédonistes'' dans ta liste. Mais oups, tes lecteurs ne s'inscriront pas automatiquement ici ? Loin de là mais tu vas multiplier tes chances d'en avoir.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
0
9
0
6
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

08 avr. 2018, 20:02

Je prends mon temps pour écrire un texte parce que mon horaire chargé ne me permet pas de faire autrement. Avec le travail et la famille (j'ai deux enfants en bas âge), j'écris à peu près un paragraphe par soir.

À vrai dire, avant qu'Alain Brunet ne m'approche pour écrire une page hebdomadaire pour le site des Hédonistes, je ne rêvais même pas d'écrire à propos de la musique, un sujet qui pourtant me passionne. Je ne croyais pas en avoir le temps!

Maintenant, je suis bien content de le faire et j'en tire beaucoup de plaisir. Même si je suis très conscient du fait que je n'écris que pour une poignée de lecteurs! Je sais que je détonne peut-être avec mes chroniques longues, mais je préfère faire comme si le site était visité pas des centaines de personnes et faire l'effort de pondre des textes plus étoffés. Je suis peut-être idéaliste mais je pense qu'à un moment donné, si on veut que le site fonctionne, il faut faire comme s'il était déjà big et lui donner du jus en conséquence.

L'oeuf ou la poule, se demandait récemment jon8...

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
0
9
0
6
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

08 avr. 2018, 20:14

Quand Alain postait un sujet de ce genre sur le blogue de la Presse, il n'y avait souvent même pas de réponses alors que des milliers de gens fréquentaient (et fréquentent toujours) ce site. La musique expérimentale, ce n'est pas toujours très attirant!

C'est pour ça que je ne m'en fais pas, si je n'ai que vingt lectures et deux réponses au bout d'une semaine...

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

09 avr. 2018, 08:53

Je fais juste quelques ou tentatives de suggestions, je sais que les artistes eux qui veulent être écoutés sont sur plusieurs sites. C'est sûr aussi que c'est leur profession.

Prenons Alain, il a aussi son compte Facebook et Twitter mais les artistes peuvent avoir beaucoup plus de comptes. Tu mets ton lien vers ton texte sur ton compte Twitter. Déjà tes abonnés ont plus de chance. Tu mets ton texte direct sur ta page Facebook aussi quoique tu peux restreindre la diffusion aux amis de ton choix mais OUI cela prend plus de temps.

Pour Alain ? Il n'est pas ''vendeur'' nécessairement, il est plus communicateur et pédagogue dans un sens et critique. Il se vend aux bonnes personnes, sa crédibilité est établie. Le nombre total de lecteurs ? C'est très difficile à chiffrer.

Même moi sur Twitter, j'étais connu et lu par des personnes qui ne me suivent pas officiellement et qui n'ont peut-être pas de compte Twitter sauf qu'ils vont lire les tweets reliés à leurs intérêts. On est plus connu qu'on le pense et en plus par des personnes qui nous intéresse.

Je suis plus solo mais dans des choses je peux parfois aider comme un groupe Facebook à recruter des membres ou faire des recherches. Aider mais ne pas être le frontman ni le leader officiel. Ou conseiller d'autres.

Puis là ils ou elles trouvent eux-mêmes le bon filion. Hé toutes les idées discutées avec elle, une amie artiste, elle les a toutes mises en pratique celles discutées quand c'était plus tranquille et là cela marche son affaire, pas assez pour ne faire que cela mais pour une artiste autodidacte en arts visuel, elle a fait beaucoup.

Alain Brunet parle musique mais je m'intéresse aussi à la peinture, à la danse au théâtre... Bon mais modeste contribution. Le monde des affaires aussi mais là les egos sont immenses. Les conseils sont plus appréciés dans un cadre informel. Ou reformulés par un homme comme un de mes ex-patrons archi-diplomate avec ses clients. Et tu n'as pas le temps de former les clients, tu as besoin de beaucoup de clients et plus tu les formes moins ils ont besoin de comptables , par exemple.

Tu veux juste une petite clientèle mais très payante ? C'est rare avoir ce privilège. C'est le même constat partout.

Artiste-peintre ? Tu dois te faire connaître et diffuser ton art.

Moi sur des forums ? Je peux donner mes idées à profusion mais qui ne seront pas appliquées ou de manière occasionnelle ou encore le lien est plus fort pour une période donnée. Le forum ? Pouvait être celui d'un ou d'une artiste, les intervenants ne t'aiment pas tous mais l'artiste oui. Mais quand ce n'est plus efficace le forum ? Il se voit fermé. Ensuite ? Un blogue est ouvert mais qui finit par fermer aussi. Ce ne sont pas les intervenants c'est le système, le marché qui sont en mouvement perpétuel. Il faut diffuser votre art.

Alors que moi mes idées de brainstorming c'est quasiment volontaire, je ne veux pas être lu par tout le monde. Sinon ? On reçoit des commentaires lamentables.

Certains des forums ici devraient être privés lus par 5 à 8 personnes. Vos textes ? Ils devraient être publics mais dans une section n'acceptant pas les commentaires juste les lecteurs. J'ai un site qui fait cela mais sur un site de forums qui est mort ou qui reste en vie juste pour garder leur travail passé aux développeurs. Perso c'est juste un site Test.

Mais quelqu'un qui voudrait ? Avec Twitter et Facebook , il pourrait faire fonctionner sauf que moi sur des forums j'utilise des pseudos, sur Twitter mon vrai nom.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

09 avr. 2018, 09:16

Mon site TEST et j'en ai eu un autre, il y a 12 ans et plus et avec quelques participants et lecteurs.

Le suivant ? Il n'est que pour moi mais tu pourrais mettre tes textes dans un blogue ou forum pareil et donner le lien sur Twitter si tu veux donner ton nom...

http://verbo.informe.com/portal.html


Juste à en ouvrir un nouveau mais si tu veux de la diffusion ? Twitter.

http://forums.informe.com/GetFreePortal.html


http://verbo.informe.com/forum/


Mes forums. Maximum 8 ? Quand j'ai été actif... Juste des robots...

Moi, personne peut vraiment s'inscrire ni m'écrire... Mais s'ils ont essayé ? Just too bad. Bonne lecture !

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

09 avr. 2018, 09:23

Blogue ou forum . Chacun le sien s'il faut. Jon8 sur plusieurs sujets devrait avoir un blog ou un forum pour lecture seulement quand il parle de vin ou automobile.

http://verbo.informe.com/forum/videos-d ... rk-t9.html


Non mais informe.com est désuet mais j'aime pouvoir administrer ou j'aime l'approche ''Portal''. Tu mets cela dans la section blogue plus que forum.