Mary Gauthier: du Baume sur les Plaies de Guerre

par chibougue

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
2
1
4
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

19 mars 2018, 20:32

Image

Un soldat revenu de guerre qui réalise que la lutte qu'il doit mener contre les démons qui le tourmentent encore aujourd'hui est encore plus terrible que les combats dans lequel il était impliqué au Moyen-Orient.

Un autre qui ne cesse de se demander pourquoi il est revenu de guerre sain et sauf alors que son frère d'armes, lui, a péri sous les feux adverses si loin de chez lui.

Des anciens combattants qui trouvent bien futiles les petits drapeaux que l'on tient dans les mains lors des parades en leur honneur, qui savent bien que tous ces gens n'ont aucune idée de ce q'ils ont réellement vécu.

Une mécanicienne toute fière d'aller servir son pays en Irak qui se rend compte que son réel ennemi, ce n'est pas ce pays étranger, mais bien ses confrères dont elle doit subir le harcèlement.

Un ancien militaire qui ne peut oublier les innocents et les enfants qu'il bombardé, qui ne peut laver tout le sang qu'il a sur les mains.

Puis encore un autre qui remercie sa conjointe, qui reste à ses côtés malgré les fantômes qui continuent à le hanter et qui sait très bien que sans elle, ils finiraient par l'étouffer.

Voici quelques uns des personnages qu'on rencontrera à l'écoute de "Rifles and Rosary Beads", plus récente offrande de la chanteuse américaine Mary Gauthier. Ce n'est pourtant pas le seul endroit où ils se trouvent puisqu'ils existent tous réellement. L'artiste les a connus dans le cadre du programme SongwritingWith: Soldiers qui organise des rencontres entre un auteur-compositeur et des vétérans de l'armée américaine. Ensemble, ils écrivent des chansons afin de pouvoir, grâce aux vertus de l'art-thérapie, faire face aux traumatismes nés sur les champs de bataille.



Mary Gauthier était la personne toute indiquée pour participer à ce projet et chanter les mots de ces vétérans traumatisés et des conjointes qui les supportent. Elle a passé des années à transformer en art sa lutte avec ses propres démons: sa grande difficulté à accepter le fait qu'elle ait été adoptée à un an, sa bataille contre sa dépendance aux drogues et à l'alcool... Elle connait le pouvoir curatif de la création artistique et elle a l'empathie requise pour prendre la douleur des autres et en faire des oeuvres qui en témoignent.

La musique n'est pas là pour voler la vedette aux textes, mais elle fait fort bien son travail. Elle a un petit côté rocailleux qui lui évite de tomber dans un sentimentalisme mièvre. La charge émotive est souvent portée par le violon bouleversant de Michele Gazich. On est quelque part entre les disques acoustiques et engagés de Bruce Springsteen et le folk-rock plus rugueux de Neil Young. Finalement, la voix éraillée de Gauthier et tout le senti qu'elle injecte dans son interprétation ont de quoi faire lever le poil sur les bras des plus insensibles.



Il y a des oeuvres avec lesquelles ont doit prendre son temps. "Rifles and Rosary Beads" est sorti depuis deux mois maintenant et j'ai du me laisser du temps pour bien le digérer avant d'écrire à son sujet. Je craignais que mes mots ne soient pas la hauteur pour parler d'un aussi grand disque. Pour l'instant, il trône au sommet de mon palmarès personnel des meilleurs albums de 2018. Cette année a sûrement d'autres coups de coeur en réserve pour moi, mais ce disque de Mary Gauthier est une oeuvre spéciale à laquelle je reviendrai sûrement souvent dans les prochaines années.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

22 mars 2018, 22:27

Sylvain Cormier a aussi écrit un texte en février :

https://www.ledevoir.com/culture/musiqu ... sary-beads


C'est plus en lisant Le Devoir pas mal au complet que je lisais des textes comme cela ou des années avant quand il était à l'émission de Monique Giroux. Possible que jamais j'achète l'album mais j'ai comme une pensée positive pour l'artiste.

Ensuite cela vient petit à petit ou cela fait un bond si tu as un coup de coeur. Toute la critique peut être vraie mais cela prend un déclencheur et à la mesure de chacun. C'est souvent du hasard mais jamais pur à 100%. Cela peut être dès la première fois ou à la 25ième ou 50ième ou tu peux aimer depuis plusieurs par des écoutes partielles avant que le temps soit venu.

Mais oui Bullet Holes in the Sky cela sonne bien et amène des émotions. Une forme très classique mais c'est de la folk.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

22 mars 2018, 22:30

Très beau sa pièce, je parle toujours de celle-ci :

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

22 mars 2018, 22:34



Ici elle et ils dépassent la forme classique sans la trahir. C'est pas seulement folk.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
2
1
4
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

22 mars 2018, 22:40

Oui Verbo, "Bullet Holes in the Sky" est magnifique. Le titre me fait un peu penser à la fameuse ligne de Leonard Cohen: "There's a Crack in Everything. That's How the Light Gets in".

"Soldiering On" est plus rock. Vrai que nous ne sommes plus dans le folk pur et dur. La lourdeur des arrangements sur cette pièce convient très bien au propos.

Avatar de l’utilisateur
VanBasten
0
0
7
5
3
Inscription : 18 mai 2017, 22:59

23 mars 2018, 16:34

Très beau texte comme toujours, du reste pas grand chose à jeter dans la production de la dame.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
2
1
4
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

23 mars 2018, 18:41

Merci VanBasten. D'accord avec toi: je ne connais pas l'entièreté de la discographie de madame Gauthier, mais pour ce que j'en sais, il n'y a que du bon là-dedans.