FKA Twigs

par jon8

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
3
3
9
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

01 nov. 2019, 23:00

J'apprécie cette artiste depuis déjà longtemps, mais là elle semble sur le point de taper un coup de circuit avec son nouvel album MAGDALENE.

Très créative, une sonorité unique reconnaissable instantanément.


Le nouvel album, très bien noté sur RYM:

https://rateyourmusic.com/release/album ... magdalene/



Et ça m'apprend un nouveau sous-genre: ''deconstructed club'' (!!)
Also known as: Post-Club, Experimental Club, Club-Not-Club, Avant-Club
Deconstructed club music emerged in the late 2010s as the hybridization of diverse Electronic Dance Music genres with an abrasive Post-Industrial sound. Under the influence of the cut-up DJing techniques developed by DJs such as Total Freedom in the underground New York City party GHE20G0TH1K, as well as of cutting-edge UK Bass producers such as Kingdom and Jam City popularized by labels such as Night Slugs and Fade to Mind in the first half of the decade, a constellation of producers in an internet context developed a common approach to merging rhythmic dance music genres such as Trap [EDM], Ballroom, Baltimore Club, Jersey Club and Grime, and taking them to their limits, often with a conceptual or political bent. Deconstructed club music has spread mainly through internet networking, finding expression among netlabels and collectives such as NON Worldwide, Janus Berlin and Halcyon Veil.

Identified by aggressive, frantic, post-industrial sound design featuring metallic or staccato sounds such as samples of glass smashing, gunshots, etc., deconstructed club aims for an excessive, apocalyptic-sounding soundscape, with constant rhythmic switch-ups and atonality. Thematically, it is common to address politics such as race relations, feminism, queer identity and colonialism, as many of the developments of this sound and its associated nightlife come from marginalized communities. These topics are not always present, since some deconstructed club artists prefer to engage with futurism and technology conceptually, for example.

Un des premiers extraits disponibles. À mon avis, c'est génial. La vidéo montre aussi son côté artsy, qu'elle a depuis ses débuts en 2013...
Très très hâte d'entendre la suite de l'album (8 novembre).


Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
9
5
5
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

01 nov. 2019, 23:07

Je l'aime bien depuis ses débuts, cette petite mutante. Malheureusement, contrairement à une majorité de mélomaniaques, les extraits disponibles jusqu'à maintenant ne me convainquent pas. Un peu too much, à mon avis. C'est trop chargé à mon goût, autant au niveau de la charge émotionnelle que de la musique. Comme ça me semble être la vibe du disque au complet, je pourrais passer mon tour cette fois-ci.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
9
5
5
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

01 nov. 2019, 23:09

On dirait de la soul industrielle avec une attitude emo. Pas sûr que le mélange va me plaire...

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
3
3
9
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

01 nov. 2019, 23:16

''soul industrielle''

wow man tu viens d'inventer un sous-genre! :shock:

j'adore! :thumbup:

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
9
5
5
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

02 nov. 2019, 08:20

jon8 a écrit :
01 nov. 2019, 23:16
''soul industrielle''

wow man tu viens d'inventer un sous-genre! :shock:

j'adore! :thumbup:
J'imagine... Ah ah! On essaie juste de catégoriser la musique novatrice de la madame mutante (et certainement pas matante). Des fois, faut se casser la tête un ti-peu... :wink:

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
3
3
9
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

02 nov. 2019, 11:42

vraiment cool comme terme ''soul industrielle''

peut-être le prochain Trip Hop?

un ami disait justement à la sortie de l'album LP1 que c'était aussi puissant et novateur que lorsque Portishead a sorti Dummy.

Bon il exagère pas mal, mais je comprenais ce qu'il voulait dire.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
9
5
5
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

02 nov. 2019, 22:28

jon8 a écrit :
02 nov. 2019, 11:42

un ami disait justement à la sortie de l'album LP1 que c'était aussi puissant et novateur que lorsque Portishead a sorti Dummy.

Bon il exagère pas mal, mais je comprenais ce qu'il voulait dire.
Ouais. Dès son arrivée dans le paysage, Twigs s'est révélée comme une artiste originale ayant son propre son. Je ne crois quand même pas que LP1 a changé la donne comme Dummy l'avait fait dans les années 90.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
3
3
9
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

07 nov. 2019, 22:16

Image

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
3
3
9
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

07 nov. 2019, 22:18

J'ai réussi à acheter le format vinyle avant la sortie officielle (demain) :headphone:

'superbe pochette, très artistique...

en plus ça s'annonce comme un des top albums de l'année et assurément le meilleur de FKA Twigs so far.

à suivre

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
3
3
9
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

07 nov. 2019, 22:20

J'ai hâte de voir le user score dans une semaine ou deux, mais c'est deja 85 sur meta

https://www.metacritic.com/music/magdalene/fka-twigs



et ça fesse très fort sur RYM, avec le potentiel d'être carrément #1 de 2019

https://rateyourmusic.com/charts/top/album/2019

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
3
3
9
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

07 nov. 2019, 22:55

Bon j'ai déjà fait une première écoute complète et c'est assurément dans le meilleur du millésime 2019, un coup de coeur instantané.

Artistiquement, au niveau purement exploratoire/mérite créatif, c'est supérieur aux Weyes Blood/Lana Del Rey/Angel Olsen et dans l'absolu je pense que c'est supérieur tout court, quoique l'album de Lana frappe fort aussi.

Mais c'est l'année de la Art Pop au féminin, c'est indéniable. L'album Magdalene c'est le feu d'artifice de la fin.

Bjork qui fait du r&b

C'est très fort.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
3
3
9
6
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

07 nov. 2019, 22:57

chibougue a écrit :
02 nov. 2019, 22:28
jon8 a écrit :
02 nov. 2019, 11:42

un ami disait justement à la sortie de l'album LP1 que c'était aussi puissant et novateur que lorsque Portishead a sorti Dummy.

Bon il exagère pas mal, mais je comprenais ce qu'il voulait dire.
Ouais. Dès son arrivée dans le paysage, Twigs s'est révélée comme une artiste originale ayant son propre son. Je ne crois quand même pas que LP1 a changé la donne comme Dummy l'avait fait dans les années 90.
Cet album c'est la consécration (une autre!)
dans les autres albums, je ne voyais qu'un potentiel.... Now, it's the real deal.