Le Cas Michael Jackson

par chibougue

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
4
9
9
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

06 mars 2019, 08:50

Le documentaire "Leaving Neverland" braque à nouveau les projecteurs sur les allégations d'abus sexuel sur des mineurs contre lesquels Michael Jackson s'était battu de son vivant. On ne peut rien prouver hors de toute, mais semble que le "roi de la pop" auto-proclamé n'était pas blanc comme neige ('scusez-la!).

Dans la foulée du mouvement #metoo et d'allégations similaires contre R. Kelly, de plus en plus de stations de radio décident de bannir les chansons de Jackson de leurs ondes. Peut-on balayer une oeuvre aussi marquante du revers de la main? Je n'ai même pas réponse là-dessus. C'est le même vieux débat: peut-on dissocier l'artiste de ses créations? Pas évident.

Cette volonté de censure ouvre également une porte. Par exemple, on sait que John Lennon battait sa première femme (Cynthia Powell) et ses enfants. Il n'a probablement pas été un ange avec Yoko Ono non plus. Doit-on interdire les Beatles? Les effacer de la mémoire collective afin de punir les agissements de Lennon? Faire disparaître MJ et les Beatles?? Tout un contrat!
Dernière édition par chibougue le 06 mars 2019, 22:07, édité 1 fois.

Default Avatar
pezzz
0
0
2
4
8
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

06 mars 2019, 13:44

Cette volonté de tout javelliser est aussi ridicule que dangereuse. Ça commence pas mal à ressembler à Staline qui effaçait des photographies toutes les personnes qu'il avait fait préalablement assassiner.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
4
9
9
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

06 mars 2019, 15:53

Ma conjointe maintient que la meilleure punition pour Jackson, c'est de sombrer dans l'oubli. Elle est donc pour le fait qu'il soit censuré.

J'ai un petit problème avec ça à cause du risque de javellisation de nos mémoires auquel tu fais allusion.

Est-ce que les crimes commis (si c'est bien le cas) par Jackson enlèvent quoique ce soit à la qualité de ses premiers albums en solo? "Billie Jean" et "Beat It" sont-elles moins efficaces et moins marquantes qu'elles ne l'étaient avant la diffusion du documentaire?

Dans le même ordre d'idée, est-ce que la contribution de Claude Jutras au cinéma québécois est nulle maintenant qu'on sait la vérité sur ses agissements?

Admettons qu'un Wayne Gretzky ou qu'un Mario Lemieux soit reconnu coupable de crimes semblables, qu'est-ce qu'on fait? On efface son nom des statistiques? On fait comme s'il n'avait jamais existé?

Le problème avec Jackson, c'est que s'il s'en est probablement sorti, c'est parce qu'il avait l'argent pour se défendre alors que maintenant, il n'est plus là pour payer. À mon avis, c'est quand même le rôle de la justice de régler ces cas, pas celui des partisans de la censure...
Dernière édition par chibougue le 06 mars 2019, 22:08, édité 1 fois.

Default Avatar
pezzz
0
0
2
4
8
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

06 mars 2019, 16:31

Ce motif de censure par volonté de javellisation se remarque pas seulement dans la musique ou le cinéma, mais dans pas mal toutes les sphères de la société actuellement. Je pense notamment à ce collège américain qui a accroché un drap devant une murale centenaire représentant un épisode de la colonisation, ou encore le principe des "safe spaces" de manière générale. En tant qu'étudiant en philosophie politique, il y aurait tout un travail de généalogie historique et sociologique à faire pour démontrer comment tout cela s'imbrique de manière organique dans la doxa postmoderne qui caractérise le zeitgeist actuel. Je me contenterai ici de dire que ça fait peur!

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
4
9
9
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

07 mars 2019, 22:17

J'ai quand même mes propres contradictions face à ce phénomène: alors que d'un côté, je vois et crains les dangers auxquels cette forme de censure ouvre la porte, de l'autre, je me réjouis à chaque fois qu'on déboulonne une statue de général sudiste ou qu'on lance de la peinture rouge sur celle de John A McDonald. Il me semble que c'est tout de même une bonne chose de montrer qu'à notre époque, on ne veut plus glorifier les colons génocidaires et les militaires esclavagistes, non?

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
5
1
7
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

08 mars 2019, 16:28

Peut-on balayer une oeuvre aussi marquante du revers de la main?
J'ai déleté de ma biblio musicale pour moins que ça (Kanye West), donc oui, ''on peut''.

Tsé, à partir du moment où ca interfère avec le plaisir d'écouter l'oeuvre en question, je pense qu'on peut décider de faire ce que l'on veut, c'est une décision personnelle. Pour ma part, je me suis pas mal tout le temps foutu de Jackson donc ca m'affecte moins, mais je peux comprendre les gens de vouloir boycotter.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
5
1
7
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

08 mars 2019, 16:41

chibougue a écrit :
06 mars 2019, 15:53
Ma conjointe maintient que la meilleure punition pour Jackson, c'est de sombrer dans l'oubli. Elle est donc pour le fait qu'il soit censuré.

J'ai un petit problème avec ça à cause du risque de javellisation de nos mémoires auquel tu fais allusion.

Est-ce que les crimes commis (si c'est bien le cas) par Jackson enlèvent quoique ce soit à la qualité de ses premiers albums en solo? "Billie Jean" et "Beat It" sont-elles moins efficaces et moins marquantes qu'elles ne l'étaient avant la diffusion du documentaire?

Dans le même ordre d'idée, est-ce que la contribution de Claude Jutras au cinéma québécois est nulle maintenant qu'on sait la vérité sur ses agissements?

Admettons qu'un Wayne Gretzky ou qu'un Mario Lemieux soit reconnu coupable de crimes semblables, qu'est-ce qu'on fait? On efface son nom des statistiques? On fait comme s'il n'avait jamais existé?

Le problème avec Jackson, c'est que s'il s'en est probablement sorti, c'est parce qu'il avait l'argent pour se défendre alors que maintenant, il n'est plus là pour payer. À mon avis, c'est quand même le rôle de la justice de régler ces cas, pas celui des partisans de la censure...

En fait, moi j'éprouve un malaise dans le fait de justement vouloir séparer l'individu, l'humain, de l'artiste, de la star. Il y a, à mon sens, déjà un grave problème de société avec le vedettariat en général. C'est un profond débalancement entre la valeur réelle qu'apporte un individu à la société et sa glorification. À la mort de Jackson, j'avais envie de vomir après la première semaine non-stop d'hommages dans les médias... Tsé le gars n'a pas inventé de vaccin contre le cancer, il n'a même pas inventé l'ostie de moonwalk...

N'importe quelle situation où un être humain est élevé au rang de demi-dieu est un non-sens total. Artiste ou sportif, 99% du temps.

Est-ce que ses tounes sont bonnes pareil ? Ouin, pis...

La question est plus de savoir si, en 1985, une caméra aurait filmé les agissements de Jackson en détails pour l'exposer à la terre entière si Jackson aurait pu continuer sa carrière et bâtir son empire? Bien sûr que non.

Jackson était une personnalité publique, avec toutes les responsabilités et les conséquences qui vont avec. Si tu peux gagner 1 milliard $ avec ton image, tu peux aussi tout perdre avec ton image.

Default Avatar
pezzz
0
0
2
4
8
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

08 mars 2019, 16:56

À ce compte-là, on écoutera pu grand chose, on lira pu grand chose, on regardera pu grand chose...

C'est intéressant quand même de constater que l'effet de loupe sur quelques individus en particulier (et la javellisation qui suit) à intervalles réguliers semble nous donner la caution morale nécessaire pour oublier confortablement que 90% des grands artistes qui demeurent bon an mal an dans nos bibliothèques audio, vidéo, etc. étaient des dégénérés de la pire espèce.
Dernière édition par pezzz le 08 mars 2019, 17:00, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
5
1
7
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

08 mars 2019, 16:58

pezzz a écrit :
08 mars 2019, 16:56
À ce compte-là, on écoutera pu grand chose, on lira pu grand chose, on regardera pu grand chose...
Tous les artistes sont des pédophiles ou des criminels ?

Default Avatar
pezzz
0
0
2
4
8
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

08 mars 2019, 17:01

jon8 a écrit :
08 mars 2019, 16:58
pezzz a écrit :
08 mars 2019, 16:56
À ce compte-là, on écoutera pu grand chose, on lira pu grand chose, on regardera pu grand chose...
Tous les artistes sont des pédophiles ou des criminels ?
Si on met au rancart tous les batteurs de femmes et les agresseurs sexuels, il restera pu grand monde, en effet.

On déboulonne John A. Macdonald parce qu'il était raciste, ok, mais pourquoi garder intactes les statues de René Lévesque qui a pas laissé indemne une seule fille de la Grande-Allée durant son passage là-bas? Trudeau père à Ottawa? Etc.?

Les Grecs étaient des pédérastes. À quand l'autodafé de Platon, Aristote et cie?

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
5
1
7
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

08 mars 2019, 17:06

Si on met au rancart tous les batteurs de femmes et les agresseurs sexuels, il restera pu grand monde, en effet.
Exagération sensationaliste. Blâmons le vendredi.

Default Avatar
pezzz
0
0
2
4
8
Inscription : 12 juin 2017, 13:35

08 mars 2019, 17:10

https://www.lemonde.fr/archives/article ... quinze_ans


Jetez un coup d'oeil à la liste des signataires.

Alors. On fait quoi?