Cohen vs. Kanye

par chibougue

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
2
1
3
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

11 oct. 2018, 22:18

Vu sur les médias sociaux aujourd'hui: un poème se trouvant dans "The Flame", recueil de poèmes posthume de Leonard Cohen qui vient d'être publié:

Kanye West is not Picasso
I am Picasso
Kanye West is not Edison
I am Edison
I am Tesla
Jay-Z is not the Dylan of Anything
I am the Dylan of anything
I am the Kanye West of Kanye West
The Kanye West
Of the great bogus shift of bullshit culture
From one boutique to another
I am Tesla
I am his coil
The coil that made electricity soft as a bed
I am the Kanye West Kanye West thinks he is
When he shoves your ass off the stage
I am the real Kanye West
I don’t get around much anymore
I never have
I only come alive after a war
And we have not had it yet

Alors que le rappeur mégalomane rencontre, dans le bureau ovale, un pseudo-président aussi narcissique que lui, ça fait du bien de lire ça!

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
2
1
3
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

11 oct. 2018, 22:19

"I am the Kanye West Kanye West thinks he is"

:excellent: :excellent: :excellent: :excellent: :excellent:

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
3
9
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

12 oct. 2018, 12:41

J'ai longtemps cru, bêtement, que Kanye West faisait dans le second degré...

Bin non.

Le fait qu'il soit sérieux depuis le début, dans tout ce qu'il a fait ou dit, ça me scie les jambes.

Kanye West & Donald Trump: postcard de notre époque débile.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
2
1
3
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

12 oct. 2018, 19:01

Comme tous les Narcisses, Kanye carbure à l'attention que les autres lui portent. Il s'arrange donc pour faire parler de lui autant que possible. Ça lui fait plaisir! Même quand on parle de lui en mal ou quand on pense qu'il est complètement maboule. En face d'un tel personnage, la meilleure chose à faire pour les médias serait de prétendre qu'il n'existe pas. Le problème, c'est qu'une bonne partie des médias veut du spectaculaire. On continue donc de nourrir la bête. C'est pareil pour Trump.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
2
1
3
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

12 oct. 2018, 19:02

Là où il est, Cohen ne rate pas grand chose...

Default Avatar
Verbeux
0
0
0
1
3
Inscription : 15 sept. 2018, 14:26

12 oct. 2018, 22:25


Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
3
3
9
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

13 oct. 2018, 17:21

chibougue a écrit :
12 oct. 2018, 19:01
Comme tous les Narcisses, Kanye carbure à l'attention que les autres lui portent. Il s'arrange donc pour faire parler de lui autant que possible. Ça lui fait plaisir! Même quand on parle de lui en mal ou quand on pense qu'il est complètement maboule. En face d'un tel personnage, la meilleure chose à faire pour les médias serait de prétendre qu'il n'existe pas. Le problème, c'est qu'une bonne partie des médias veut du spectaculaire. On continue donc de nourrir la bête. C'est pareil pour Trump.
+1

Tout à fait.

Triste.

Default Avatar
Verbeux
0
0
0
1
3
Inscription : 15 sept. 2018, 14:26

16 oct. 2018, 01:45

« Leonard Cohen’s Kanye West Poem Wasn’t an Insult
It was a tribute.»

https://slate.com/culture/2018/10/leona ... lysis.html


Logique dans la culture rap.

Avatar de l’utilisateur
chibougue
0
1
2
1
3
Inscription : 24 mai 2017, 11:45

16 oct. 2018, 13:10

Intéressant, le texte du Fader. Ça demeure tout de même la perception de l'auteur.

Pour avoir vu Cohen citer une ligne du "99 Problems" de Jay-Z en entrevue, j'étais au courant du fait qu'il était fan de rap. Je crois quand même que c'est exagéré de dire que ce poème est un "tribute".

Le passage suivant montre que Cohen est tout de même très critique:

"I am the Kanye West of Kanye West
The Kanye West
Of the great bogus shift of bullshit culture
From one boutique to another."

Je pense davantage que Cohen s'amuse avec la culture mégalo du hip hop. Ce poème, c'est plus un clin d'oeil qu'un hommage.

Default Avatar
Verbeux
0
0
0
1
3
Inscription : 15 sept. 2018, 14:26

16 oct. 2018, 15:46

Tribute ou hommage : au flow comme on dit, à l'énergie, à l'audace à la créativité.

Parodie ou clin d'oeil : la rap battle ou le but est de botter le derrière à l'autre.

Critique ou différence : la culture bling-bling et le capitalisme outrancier.

Cliché culturel : Miss Daisy et son chauffeur. Cohen vient d'une famille juive , West est un Noir. Pas tous correspondent au cliché mais plusieurs. Le chauffeur être riche comme Miss Daisy ,la Terre entière le saurait. West est pas nouveau à être ainsi. Apollo Creed dans Rocky aussi.

Driving Miss Daisy :



Le Noir fier de la réussite de sa patronne, la juive veut la discrétion.

Default Avatar
Verbeux
0
0
0
1
3
Inscription : 15 sept. 2018, 14:26

16 oct. 2018, 16:20

La mégalomanie ou fierté des Noirs est comme celle du paon qui montre son plumage ou l'orignal et son panache ou encore le rituel amoureux chez les oiseaux de paradis. Pas tous mais leur flamboyance doit être une vertu qui donne ou redonne. C'est de la générosité même si egocentrée.

Alors que Donald Trump depuis plus de 25 ans ne fait plus que s'accaparer, accumuler, retenir. Les baisses d'impôt pour les très riches montrent cela.

https://www.editions-lignes.com/LA-NOTI ... PENSE.html


Alors que la solution est dans la consumation, la destruction, le sacrifice.

Pour Kanye West il me fait plus penser à Dali qu'à Picasso en voulant réunir Kaepernick et Trump.