Spotify: ça vaut quoi ?

par jon8

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 sept. 2017, 19:36

Les revenus grimpent pour Twitter.

https://finance.yahoo.com/quote/TWTR/financials?p=TWTR


La perte comptable va en diminuant...

La perte d'exploitation aussi. Peut-être qu'ils sont en voie de se rentabiliser et le sont peut-être même déjà ce sont les cash flow qui compte mais je veux les bénéfice comptables aussi.

Les comptables font un rapprochement des produits et des charges et prennent de l'amortissement mais sur quoi ici ?

https://finance.yahoo.com/quote/TWTR/cash-flow?p=TWTR


Se concentrer sur le CF d'opération mais il doit en rester pour investir mais tu peux aussi emprunter ou faire appel aux investisseurs.

Non mais cela prendrait plus de lectures sur la compagnie. C'est pas un cas d'EFU cela ou même d'examens CGA de mon époque. Ou autres cours de finance et comptabilité.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 sept. 2017, 19:48

Revenons à Spotify :

https://ca.finance.yahoo.com/news/exclu ... 34265.html


Parmi mes croyances aussi le prix des actions transigées ce n'est pas forcément la valeur de la compagnie.

Tu n'achètes pas une part de la tarte ? Oui, c'est vrai mais cela ne donne pas réellement la valeur de toute la tarte.

Pourquoi ? Ta pointe de pizza si tu veux. Tu n'es pas prêt à payer le même prix pour ta troisième même si tu as encore faim...

Ce sont les prix de tes transactions et même à la bourse.

La vraie JVM sans quand quelqu'un acquiert le contrôle de la compagnie ou achète 100% et encore c'est la valeur pour l'acquéreur mais on suppose que c'est la JVM sauf si c'est évident qu'il n'a pas payé le prix.

Non mais c'est le meilleur estimé possible qu'il y a et pareil pour la bourse.

Hors-bourse et avec peu d'investisseurs et des bons évaluateurs d'entreprises et un acquéreur qui connaît son affaire, c'est plus cela la JVM véritable ou encore ce que Buffett évalue lui.

Trump lui c'est une autre méthode oui il peut payer cher mais dans le but de revendre encore plus cher, dans le passé cela... et il ne reste pas longtemps. En immobilier aussi.

Cela dépend des rôles joués et des époques, ces états financiers outre pour les casinos ont jamais été publics.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 sept. 2017, 21:49

jon8 a écrit :
28 sept. 2017, 11:42
Pour mesurer la valeur marchande, la JVM d'une entreprise, il faut faire une actualisation de tous les flux monétaires futurs, plus ils sont éloignés plus cela réduit leurs valeurs par actualisation. Bon mais les proprios peuvent à penser au moment où ils vont revendre leurs actions.
Oui, c'est bien certain.

Autrement, jamais les investisseurs n'injecteraient ces milliards...

Sauf que... Sauf que...

Les gens ont la mémoire bien courte. 1999-2000, vous vous souvenez? La bulle techno qui a explosée?
Je trouve que ça ressemble drôlement à ça, en ce moment. La frénésie boursière au tapis, les ''start-ups'' techno grandes vedettes que tous courtisent... Spotify, Uber, Airbnb, Netflix, Pinterest.... ''unicorn'' ou pas

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_u ... _companies


Beaucoup là dedans, à mon avis, vont finir sans avoir engrangé le moindre profit. Juste de la perte pendant toute leurs vies. Un money pit monumental.
Mais bon, c'est le risque à prendre? Un risque que moi, en tant qu'investisseur, n'est pas toujours prêt à prendre.

Regardez Twitter. Une compagnie qui à mes yeux ne ''vaut pas une crisse de cenne'', parce qu'elle semble incapable de monnayer ses utilisateurs. Pire: ça stagne! Pire: Trump en a fait son channel de communication! :crying:
Non je n'investirais pas là-dedans mais cela dépend toujours de ta situation et ton profil d'investisseur, ton niveau de connaissance, le degré de confiance que tu as aux dirigeants.

Avant d'entrer en bourse, on aimait mieux que ce soit des sociétés de capital de risque qui investissent dans le temps. On étudiait cela et je parle pas du Fonds de Solidarité de la FTQ non celles qui voulaient un rendement élevé et non d'autres objectifs socio-économiques et politiques.

Pour évaluer une valeur marchande on pouvait procéder avec les cf d'opérations. Ah cela fait longtemps cela en Gestion Financière pour l'expertise comptable.

Hors-bourse avant ? Qui sont ces investisseurs là et ils en ont acheté pour combien ?

Si le gars vaut 8 millions et qu'il a 5000$ d'actions dans la start up, il ne sera pas à la rue après même qu'il perd son 5000$ mais s'il le fait monter à 20 000$, il est content pareil.

C'est comme investir dans des fonds qui ont une dispense de prospectus. La personne est vraiment riche, elle a son comptable, son courtier ,son avocat. Cela ne garantie pas qu'elle investit bien du tout et elle peut aussi vouloir faire à sa tête, les conseils aussi ne sont pas toujours bons. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Tu investis plus audacieusement que je le ferais mais cela dépend... Et pour un client ? Les comptables cela dépend de leur mandat.

On peut quand même aller voir des anciens examens d'EFU maintenant l'EFC pour les anciens CA devenant CPA, CPA CA et les examens CGA aussi notamment avec Finance 2.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

28 sept. 2017, 22:24

Oui ce site...
http://www.investinganswers.com/diction ... f-analysis


Beaucoup mieux les Cash Flow que les bénéfices nets qui mesurent autre chose mais que tu peux comparer aussi...

Les BPA aussi et plein, plein...

C'est comme tes états financiers, ils sont à la valeur comptable et non à la valeur marchande sauf dans le domaine des placements. Tes états financiers de fonds mutuels et autres fonds, par exemple.

C'est quand même plus facile en théorie quoique je pense que c'est aussi plus facile en pratique que pour les examens des CPA ou l'EFU des CA du temps ou même ceux CGA. Et si en plus vous avez des CFA, des analystes financiers . Pour les comptables c'est plus ceux qui travaillent direct en finance mais en cabinet cela dépend de leur clientèle,de la taille du cabinet aussi.

Les comptables n'ont pas que des cours de comptabilité. Les états financiers restent préparés selon les PCGR ou GAAP en anglais. Les analystes peuvent les modifier pour fin d'analyse, ils font de la finance.

Les operating cash flow de Twitter sont positifs, good ! Bon mais ceux futurs ? Tu te fais un modèle et tu ramènes cela par action et à un taux d'actualisation de combien ?

Cela prend pas une grosse différence pour faire fluctuer ton prix.

Bien plus facile avec des bons du trésor ou des obligations gouvernementales à long terme,là tu as tout ce qu'il te faut pour savoir ce que le marché exige comme rendement.

Default Avatar
The Melting POP
0
0
0
8
5
Inscription : 25 juil. 2017, 03:47

29 sept. 2017, 07:02

Personnellement je trouve que l'offre est bonne tant en terme de prix que de contenu et que leurs ordinateurs son relativement performant pour créer des playlists en accord avec tes goûts musicaux !
Après, c'est clair que pour les artistes qui ne touchent quasiment rien c'est n'est pas ce qu'il y a de mieux, mais ça reste une bonne manière de consommer légalement de la musique !

Il existe d'autres offres de streaming plus "équitables" mais ce n'est pas toujours évident de ce faire une place sur ce marché même si l'idée est bonne
http://the-melting-pop.blogspot.com/201 ... table.html

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

29 sept. 2017, 08:46

Oui Melting Pot, je croyais aussi que c'était la question à répondre en mettant quoi et dans la section musique mais non Jon8 parlait de la valorisation de la compagnie. Le combien elle vaut pour les actionnaires et autres investisseurs.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
1
9
7
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

29 sept. 2017, 09:01

Verbo a écrit :
29 sept. 2017, 08:46
Oui Melting Pot, je croyais aussi que c'était la question à répondre en mettant quoi et dans la section musique mais non Jon8 parlait de la valorisation de la compagnie. Le combien elle vaut pour les actionnaires et autres investisseurs.
Ouais, l'ambiguité dans le titre était voulu... :wink:

Ca vaut quoi pour les investisseurs
Ca vaut quoi pour les musicomanes
Ca vaut quoi pour les artistes

À près de 150 millions d'utilisateurs à ce jour, le géant suédois du streaming audio peut changer la donne de manière sérieuse dans les prochaines années. Cela mérite débat.

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

29 sept. 2017, 09:04

Des chiffres intéressants ici :

https://www.bloomberg.com/research/stoc ... =145460788


Une perte d'exploitation de 389 millions de $ en 2016, ce n'est pas la perte nette mais celle d'exploitation, on veut les deux chiffres mais les plus importants ou parmi les plus importants ce sont les flux de trésorerie et encore une fois d'exploitation. On a vu plus haut que ceux de Twitter sont positifs et à la hausse, très bien, cela ne nous dit pas pour autant la valeur de la compagnie ? Bien non il faut faire des prévisions et des actualisations et ramener cela par action et encore.

Tu peux regarder le bilan aussi et essayer d'en faire un à la valeur marchande plutôt qu'à celle comptable mais avec quelle information ?

C'est simplement que c'est cela la vraie valeur d'une société par actions, pas sa valeur comptable.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
1
9
7
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

29 sept. 2017, 09:04

Le ''Ca vaut quoi pour les investisseurs'' dicte la stabilité de la chose, donc sa capacité de survie dans le temps.

Beaucoup plus qu'une simple question de sous pour des investisseurs, c'est un test pour ce modèle de distribution de la musique (streaming, freemium, etc...)

C'est aussi à suivre de près puisque ça touchera directement la rémunération des artistes...

Yup, money rulez baby :cool:

Avatar de l’utilisateur
Verbo
0
4
0
3
6
Inscription : 12 juin 2017, 13:42

29 sept. 2017, 09:08

Ce lien donne des infos justes ?

https://www.societe.com/societe/spotify ... 37240.html


Il y a plusieurs sociétés ou quoi ? Car ici c'est écrit 1 ou 2 salariés.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
1
9
7
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

29 sept. 2017, 09:09

très bien, cela ne nous dit pas pour autant la valeur de la compagnie ? Bien non il faut faire des prévisions et des actualisations et ramener cela par action et encore.
Verbo, des prévisions ça ne vaut pas grand chose. Surtout pas dans ce genre de business...

Tu peux prévoir 1 ou 2 ans d'avance, peut-être, mais pas 5, 10 ou 20 ans.
Il y a 20 ans, le CD était dans son peak, Napster (!) n'avait pas encore commencé le roll des dommages (piratages de la musique) et Lorde venait tout juste de naitre.

Beaucoup de choses se passe en 20 ans et une véritable business solide doit survivre plus que ça.

Je suis 99% certain que Apple sera là en 2038.
Je ne suis pas certain du tout que Spotify sera là en 2038.

Avatar de l’utilisateur
jon8
0
2
1
9
7
Inscription : 15 avr. 2017, 00:26

29 sept. 2017, 09:10

doublon